Accueil Tests et aperçus

Tests et aperçus

Test de Monster Train : le démon du jeu

L’éternel conflit entre le bien et le mal est arrivé à son terme : les forces angéliques l’ont emporté. Des sept cercles infernaux, il ne reste désormais plus qu’une vaste toundra glacée envahie par les divins emplumés. Mais tout n’est pas perdu pour le camp du Mal, une unique braise subsiste. Avec elle : l’espoir de restaurer l’incandescence du purgatoire, à condition de la transporter au cœur des enfers. C’est donc désormais l’heure du dernier assaut, véritable ruée désespérée à bord du Hurleflammes, train démoniaque et va-tout du côté obscur pour tenter d’assurer leur survie.

Test de reky : un jeu de puzzle subtil et technique

Développé par le studio indépendant beyonthosehills, reky est un jeu de puzzle où le joueur déplace une bille de case en case, d’un point de départ à un portail de sortie. Le but du jeu est aussi d’effectuer le moins de mouvements possible pour boucler un niveau. Dans un genre qui se montre facilement vecteur de frustration tant la difficulté peut monter en flèche, reky parvient grâce à son aspect graphique et son ambiance paisible à créer un climat de sérénité. Cela ne sous-entend toutefois pas que ses casse-têtes soient faciles, bien au contraire.

Test de Super Kickers League : le jeu de foot des poussins

Si la simulation de football est saturée par Pro Evolution Soccer et FIFA, le football arcade n’a pas de champions en titre. Xaloc Studios propose justement son jeu de football-fantaisie à la prise en main immédiate, notamment inspiré de Mario Smash Football ou Sega Soccer Slam. S’agit-il d’une bonne alternative aux ténors du genre, adaptée à toute la famille et aux jeunes publics ?

Test de Hatsune Miku: Project DIVA Mega Mix : l’Idol des jeunes

Vocaloid la plus célèbre du monde, Hatsune Miku occupe le terrain des jeux musicaux depuis une dizaine d’années sur les consoles Sony et dans les salles d’arcades. Hatsune Miku: Project DIVA Mega Mix marque la première apparition de la série chez Nintendo, si l’on excepte les hors-séries Project Mirai sur 3DS. Mais dans la transition sur Switch, ce nouvel opus parvient-il à garder l’essence de Project DIVA ?

Test de Oddworld: Munch’s Oddysee : « all’o ya, fallow me! »

Oddworld: Munch’s Oddysee, le troisième épisode de la série Oddworld, fait son retour sur Switch quelques semaines après le hors-série Oddworld: Stranger’s Wrath. D’abord sorti en 2001 comme une exclusivité du catalogue de lancement de la première Xbox, cet opus se caractérise principalement par le passage d’Oddworld en trois dimensions. Il se démarque aussi grâce la collaboration entre deux personnages : le célèbre Abe et Munch. Cette rupture de la formule s’est-elle montrée suffisante pour éviter l’essoufflement d’une recette à succès ?

Test de Zengeon : recommencer, ce n’est pas refaire

Premier titre d’IndieLeague Studio, Zengeon est un ambitieux mélange de hack and slash et de roguelite. Dans des niveaux à génération procédurale, le joueur se défait de salves d’ennemis jusqu’à perdre tous ses points de vie, l’obligeant à recommencer de (presque) zéro, encore et encore. Ces deux genres ensemble ne rendent-ils pas la progression répétitive voire laborieuse ? Les développeurs ont fait en sorte que le plaisir soit tel que l’on y revienne sans jamais rechigner à la tâche.

Test de Maneater : les dents de sa mère

Dévoilé lors du PC Gaming Show de 2018, Maneater est un jeu de rôle en monde ouvert dans lequel le joueur prend les commandes d’un requin dévorant tout ce qui lui passe sous la dent, y compris (et surtout) les humains. Lors de sa première présentation, Tripwire Interactive a surtout fait parler de son jeu parce qu'il ne se prenait pas trop au sérieux. Mais dans les profondeurs de Maneater se cache un jeu plus riche qu'il n'y paraît.

Test d’Utawarerumono: Prelude to the Fallen : bas les masques

D'abord sorti en 2002 sur PC, Utawarerumono: Prelude to the Fallen est le premier jeu d’une trilogie de visual novels complétée plus tard par les épisodes Mask of Deception et Mask of Truth. S’il a déjà eu droit à des portages sur PlayStation 2 puis PSP, ce premier épisode dans ses versions PlayStation 4 et PlayStation Vita sort pour la première fois du Japon. Utawarerumono: Prelude to the Fallen passe-t-il l’épreuve du temps presque 18 ans après la sortie initiale ?

Articles populaires

Découverte de Phantasy Star Online : nous pouvons toujours voir la lumière / Suivi de : Comment jouer à PSO aujourd’hui ?

Sorti sur Dreamcast à la fin de l’an 2000, Phantasy Star Online de la Sonic Team est l’exemple-même du jeu « trop en avance sur son temps », sur une console que l’on décrit souvent comme telle. Jouer en ligne avec trois chasseurs de Pioneer 2 est un rêve que de trop nombreux joueurs n’ont pas accompli, la faute à des connexions de mauvaise qualité, à des serveurs éteints depuis 2008… Ou à un concept qui ne correspondait pas aux réalités du marché.

Rétrospective de Doki Doki Literature Club!

Ce qu’Undertale puis Pony Island, dans une moindre mesure, ont rappelé aux joueurs de 2015 et 2016 est qu’il ne faut pas juger un jeu à sa jaquette. En 2017, Doki Doki Literature Club! incarnait à son tour le célèbre proverbe selon lequel l’habit ne fait pas la moine, défrayant la chronique du jeu indépendant. Développé par Dan Salvato dans le plus grand des secrets, un véritable culte s’est créé autour de DDLC alors même que personne ne l’attendait.

Sony dévoile les jeux qui entrent et qui sortent du catalogue PS Now en juin 2020

Comme tous les mois, Sony dévoile les titres ajoutés et supprimés de l'offre PS Now en juin 2020, son service de jeu à la demande et de streaming. Le catalogue compte environ 700 titres.

Test de Vader Immortal: Episode I : l’attraction Star Tours à la maison

Vader Immortal: Episode I, sous-titré « A Star Wars VR Series », a l’ambition de transporter l’univers de Lucasfilm en réalité virtuelle. Après tout, qui n’a pas rêvé de manier un authentique sabre laser après la découverte de Beat Saber ? L’Oculus Quest, le casque de réalité virtuelle auquel il est principalement dédié, est-il suffisamment armé pour faire honneur à la saga Star Wars ? Le moins que l’on puisse écrire est qu’il permet, en tout cas, de réaliser le rêve fou de nombreux fans.