Accueil Découvertes

Découvertes

Découverte de Dai Gyakuten Saiban: Naruhodō Ryūnosuke no Bōken

Entre Dual Destinies et Spirit of Justice, Shu Takumi a imaginé Dai Gyakuten Saiban, un hors-série de Phoenix Wright: Ace Attorney qui se situe à la fin du XIXème siècle. Bien que Capcom ne l’ait pas sorti en Occident et qu’il ne possède pas de liens avec les épisodes canoniques, le considérer comme un Phoenix Wright de remplissage serait une grave erreur !

Rétrospective des « Soulsborne »

Chez FromSoftware, il y a l’avant puis l’après-Demon’s Souls. Alors connu pour ses séries King’s Field, Armored Core, Otogi ou Another Century’s Episode, le studio récoltera un immense succès à partir de 2009 avec Demon’s Souls, suivi de la trilogie des Dark Souls puis de Bloodborne. Conçu par Hidetaka Miyazaki (qui deviendra président de FromSoftware à partir de mai 2014), Demon’s Souls dénote avec son époque : le succès insolent du casual gaming et l’émergence du jeu mobile auraient pu laisser croire que l’accessibilité prendrait le pas sur le challenge. Que nenni ; les ventes et l’affection du public pour cette série à la difficulté relevée donneront tort à celles et ceux qui imaginaient les Souls destinés à un marché de niche. Mais décrire cette série comme une succession de jeux difficiles est en réalité très, très réducteur.

Transidentité : qui sont les personnages transgenres du jeu vidéo ?

En jeu vidéo, la transidentité existe et les exemples ne manquent pas, bien qu’elle soit largement moins représentée qu’au cinéma ou en littérature. Cette différence dans la représentativité et dans le traitement vient peut-être du fait que, comme on l’écrivait dans notre test de Coffee Talk, les jeux ont tendance à dépeindre de grandes fresques aux dépends des questions fondamentales de l’existence.

Rétrospective de Zero Escape

Surtout connu pour ses grands RPG, dont les cinq premiers Dragon Quest et les prolifiques Donjon Mystère, Chunsoft est aussi à l’origine de célèbres visual novels baptisés « Sound Novels ». La collection regroupe d’énormes succès, tels que Machi, sa suite 428: Shibuya Scramble qui fait partie des rares jeux ayant récolté la note parfaite de 40/40 dans Famitsu ou Banshee’s Last Cry qui est si populaire qu’un épisode de Game Center CX lui est consacré. Les joueurs occidentaux sont majoritairement passés à côté de ces jeux nécessitant une excellente connaissance de la langue japonaise, jusqu’à Nine Hours · Nine Persons · Nine Doors.

Rétrospective de Sekiro: Shadows Die Twice

Sekiro: Shadows Die Twice n’est en rien le premier titre de FromSoftware ancré dans la féodalité du Japon, et encore moins son premier jeu de ninja. L’étiquette d’un Dark Souls façon « shinobi » lui colle tout de même à la peau, surgissant directement après le tsunami Soulsborne. Évidemment, Sekiro étant produit par le même studio et co-dirigé par l’emblématique Hidetaka Miyazaki, on y retrouve de très nombreuses similitudes. Sekiro s’est également trouvé sous la houlette de Kazuhiro Hamatani, qui a notamment travaillé sur des titres tels qu’Otogi, Kuon et Ninja Blade.

Rétrospective de Space Harrier

Né dans les salles d’arcade en 1985 et développé par le célèbre studio AM2, Space Harrier fait partie des premiers jeux vidéo du légendaire Yū Suzuki et il n’est pas exagéré d’affirmer qu’il a largement contribué à écrire la légende. À une époque où les shooting games étaient horizontaux ou verticaux, Space Harrier a dégagé une nouvelle voie avec son point de vue placé dans le dos du personnage principal et une sensation de 3D époustouflante.

Rétrospective de Doki Doki Literature Club!

Ce qu’Undertale puis Pony Island, dans une moindre mesure, ont rappelé aux joueurs de 2015 et 2016 est qu’il ne faut pas juger un jeu à sa jaquette. En 2017, Doki Doki Literature Club! incarnait à son tour le célèbre proverbe selon lequel l’habit ne fait pas la moine, défrayant la chronique du jeu indépendant. Développé par Dan Salvato dans le plus grand des secrets, un véritable culte s’est créé autour de DDLC alors même que personne ne l’attendait.

En attendant Ys IX: Monstrum Nox : par quel épisode commencer pour découvrir Ys ?

En attendant la confirmation de la sortie de Ys IX: Monstrum Nox en Occident, déjà disponible sur PlayStation 4 au Japon depuis le 26 septembre 2019, nous vous proposons un guide pour bien débuter dans cette grande saga et vous y retrouver dans les nombreux épisodes et remakes. Que vous décidiez d’y jouer par ordre de sortie, dans l’ordre chronologique ou par l’épisode le plus « accessible », nous vous accompagnons aux côtés d’Adol Christin pour découvrir cette merveille de Nihon Falcom.

Articles populaires

Test de Down the Rabbit Hole : petit, petit, petit !

On ne cesse de chanter les louanges des jeux en réalité virtuelle dont les environnements sont immenses. On oublie parfois à quel point ceux qui sont minuscules sont impressionnants aussi, d’une tout autre manière. Down the Rabbit Hole propose une toute petite aventure qui donne l’impression de jouer avec une maison de poupées.

Calendrier de sorties de jeux vidéo

Vous trouverez sur cette page le calendrier de sorties des jeux vidéo dans les mois à venir. Ne figurent dans ce calendrier que les titres dont la date de sortie a été fixée.

Test de Panzer Dragoon: Remake : décollage pour Saturne

Eh oui, on fête déjà les 25 ans de Panzer Dragoon. Pour l’occasion, Megapixel Studio propose un Remake complet du glorieux rail shooter de Team Andromeda. On n’avait pas beaucoup eu l’occasion de le voir en action, mais on n’a désormais plus aucun doute : Panzer Dragoon: Remake est extrêmement fidèle au matériau d’origine, au risque de se montrer sans concession pour les primo-chevaucheurs.

Test de Moons of Madness : seul sur Mars

Moons of Madness est un jeu de survie dans un monde de science-fiction inspiré de l’univers de Howard Phillips Lovecraft. Se déroulant sur la planète Mars, on y incarne Shane Newehart, un chercheur qui pratique diverses recherches sur une plante extraterrestre. Évidement et malheureusement, tout ne se déroule pas comme prévu et le joueur est projeté au cœur d’un véritable monde de folie.