Test de « Princess Peach: Showtime! » sur Nintendo Switch. Ce hors-série mise davantage sur sa variété de gameplay que sa spectacularité

Le dernier titre consacré à la princesse du Royaume Champignon remonte au 20 octobre 2005, à l'occasion de Super Princess Peach sur Nintendo DS.

Test de Princess Peach: Showtime! réalisé sur Nintendo Switch à partir d’une version fournie par l’éditeur.

Depuis ce 22 mars 2024, Princess Peach: Showtime! est disponible sur Nintendo Switch, au prix de 59,99 €. Réalisé par Good-Feel (Kirby : Au fil de la grande aventure, Yoshi’s Crafted World), ce hors-série s’affranchit des racines « plateforme » de la constellation Super Mario. Voilà bientôt dix-neuf ans que Nintendo n’avait pas consacré une aventure complète à la princesse du Royaume Champignon.

Test de Princess Peach: Showtime! sur Nintendo Switch

Syrah, l’antagoniste masquée, envahit le Théâtre de l’Étincelle, altérant toutes les représentations qui s’y tiennent. Accompagnée de Stella et de son ruban magique, la princesse Peach foule les planches de chaque pièce pour sauver le théâtre de l’emprise des ténèbres.

Après le crochet puis les travaux manuels, Good-Feel a donc opté pour une esthétique imitant le spectacle vivant. Dans son test pour le Journal du Geek du 21 mars 2024, Arthur Nicolle estimait d’ailleurs que « l’univers du théâtre était parfaitement retranscrit ». Ce n’est pas notre cas dans la mesure où certains genres, tels que le western, le kung-fu ou les super-héros, évoquent davantage le cinéma que le théâtre. On n’espérait pas que Peach donne la réplique à l’occasion d’un vaudeville, mais la pâtisserie ne nous semble pas affiliée, de près ou de loin, au genre dramatique. D’autres situations sont plus à propos, à l’images du patin à glace qui évoque Holiday on Ice, ou des pièces mettant en scène Peach sirène, représentant l’opéra.

Une grande variété de gameplay

Princess Peach: Showtime! offre ainsi une grande variété de mécaniques de gameplay, la princesse prenant l’apparence de dix héroïnes différentes en fonction des niveaux. Le panel de rôles, suffisamment varié, couvre de nombreux genres, du shoot ’em up à l’enquête, en passant par le runner et le beat ’em all. La découverte des pouvoirs liés à chaque transformation rythme astucieusement la progression. La facilité de la prise en main, pour chaque pouvoir, constitue la plus grande qualité du jeu. On passe naturellement de l’un à l’autre.

On n’échappe toutefois pas à une certaine redondance des situations. Peach épéiste et Peach kung-fu sont, toutes deux, confrontées à des vagues d’ennemis successives. De la même manière, Peach ninja et Peach voleuse sont soumises à des phases d’infiltration très semblables. Les mécaniques ne procurent d’ailleurs pas toutes le même plaisir et on reconnaît que Peach détective nous a interrogé devant son ergonomie laborieuse et l’intérêt de ses énigmes.

Comme la plupart des titres de la maison Nintendo, Princess Peach: Showtime! comporte différents niveaux de lecture pour un usage familial. L’aventure, de six ou sept heures environ, est divisée en trente niveaux au total, soit trois par rôle. L’utilisateur peut les traverser d’une traite ou prendre le soin de dénicher toutes les gemmes d’Étincelle, de toute façon nécessaires pour déverrouiller les portes menant aux boss. On regrette, pour notre part, l’absence d’un mode coop, pourtant présent dans de nombreux jeux de la marque sur Nintendo Switch (Luigi’s Mansion 3, Captain Toad: Treasure Tracker, Super Mario Bros. Wonder…).

Une réalisation perfectible

Le choix du théâtre comme cadre de l’action est une bonne idée d’un point de vue esthétique. Les décors apparaissent et disparaissent en un clin d’œil, câbles apparents, avec quelques effets de transition qui se distinguent, à l’image des cerisiers qui fleurissent. Parfois, toute la scène tourbillonne pour décrire un autre angle de vue, permettant de s’affranchir de l’unité de lieu. Les codes du théâtre restreignent en outre le champ de vision, tout en empêchant le joueur de pivoter la caméra.

Techniquement néanmoins, Princess Peach: Showtime! montre de nombreuses limites. Les modélisations manquent notamment de détails, surtout celles des Étincelles, comparativement aux ennemis tout droit sortis d’une création Yuji Naka. Mais ce sont surtout les chutes de frames qui manifestent d’un manque de soin global. Heureusement, l’action n’est que rarement mise à mal. Les écrans intermédiaires en revanche, dont les résultats et certaines cut scenes, souffrent systématiquement. Ce désagrément n’affectera peut-être pas les jeunes publics à qui le titre se destine principalement. Mais Nintendo a déjà prouvé que la Nintendo Switch était capable de mondes ouverts somptueux. On aurait donc pu s’attendre à davantage d’optimisation pour une aventure dont les ambitions restent somme toute limitées.

Notre avis | 6

Note : 6 sur 10.

Princess Peach: Showtime! se distingue des jeux de plateforme Super Mario en proposant une variété de mécaniques de gameplay. La découverte des nouveaux pouvoirs rythme intelligemment la progression, même si toutes les situations ne sont pas aussi enthousiasmantes. Le cadre du Théâtre de l’Étincelle offre quelques bonnes idées de mise en scène, malgré la pauvreté technique de la réalisation. Comme la plupart des jeux de la maison Nintendo enfin, et malgré l’absence d’un mode coop, les différents niveaux de lecture le destinent à un usage familial. Les ambitions de ce hors-série, somme toute sympathique, demeurent limitées.

On aime

  • La princesse Peach dans le rôle principal
  • La variété de gameplay
  • La facilité de prise en main
  • Différents niveaux de lecture

On n’aime pas

  • Des mécaniques à la qualité variable
  • Une réalisation technique assez pauvre
  • L’absence d’un mode coop

Merci d’avoir lu notre test de Princess Peach: Showtime! sur Nintendo Switch.

Lire aussi | Les meilleurs jeux vidéo de 2024. Tous nos tests classés par note

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

À lire aussi

« Super Mario Party Jamboree » sortira le 17 octobre 2024

À l'occasion du Nintendo Direct du 18 juin 2024, Nintendo a dévoilé un nouvel épisode de la série Mario Party. Sous le titre de Super Mario Party Jamboree, le jeu de plateau sera disponible le 17 octobre 2024 sur Nintendo Switch. Le prix de lancement n'a toutefois pas été communiqué. Il s'agira du premier épisode que l'on pourra pratiquer jusqu'à vingt joueurs, en ligne uniquement pour ce mode de jeu. Un mode local plus traditionnel sera tout de même de la partie. La bande-annonce se trouve sur la chaîne YouTube de Nintendo.

« Mario & Luigi : L’épopée fraternelle ». Un nouveau JRPG « Super Mario » sortira le 7 novembre 2024 sur Nintendo Switch

Durant le Nintendo Direct du 18 juin 2024, Nintendo a annoncé Mario & Luigi : L'épopée fraternelle sur Nintendo Switch. Ce nouveau JRPG perpétuera la tradition des jeux AlphaDream, studio en charge de la série mais disparu depuis le 1er octobre 2019. Cependant, on ne connaît pas, à ce jour, l'identité de l'équipe en charge. Ce nouvel épisode sortira le 7 novembre 2024, mais l'éditeur n'a pas encore fixé le prix de lancement. La bande-annonce se trouve sur la chaîne YouTube de la maison.

« Metroid Prime 4: Beyond ». Pour la première fois depuis son annonce en 2017, Nintendo dévoile des extraits de gameplay

Lors du Nintendo Direct du 18 juin 2024, Nintendo a dévoilé une nouvelle bande-annonce de Metroid Prime 4: Beyond sur Nintendo Switch. L'Arlésienne, qui est revenue entre les mains de Retro Studios entre temps et que l'on attend depuis plus de sept ans désormais, sortira dans le courant de l'année 2025. Mais l'éditeur n'a pas précisé davantage la fenêtre de lancement. Est-il possible que ce jeu d'aventure en vue subjective deviennent le fer de lance de la génération de consoles Nintendo à venir, comme The Legend of Zelda: Breath of the Wild se trouvait à cheval sur Wii U et Nintendo Switch ? La courte vidéo se trouve en tout cas sur la chaîne YouTube de l'éditeur.

« The Legend of Zelda: Echoes of Wisdom ». Nintendo crée la surprise avec un nouvel épisode où l’on incarnera la Princesse Zelda

Dans le cadre du Nintendo Direct du 18 juin 2024, Nintendo et Eiji Aonuma viennent d'annoncer The Legend of Zelda: Echoes of Wisdom, cinquième jeu de la série sur Nintendo Switch. Ce nouvel épisode, qui s'inspire de l'esthétique de The Legend of Zelda: Link's Awakening, sera disponible en éditions physique et numérique à partir du 26 septembre 2024. Pour l'heure, l'éditeur n'a pas détaillé le prix de lancement. Une bande-annonce se trouve néanmoins sur la chaîne YouTube de la maison.

Test de « Paper Mario : La Porte Millénaire » sur Nintendo Switch. Ce JRPG populaire de la GameCube revient sur le devant de...

Après Super Mario RPG en fin d'année dernière, un autre JRPG de Nintendo fait son grand retour. Il s'agit de Paper Mario : La Porte Millénaire, initialement sorti sur GameCube le 22 juillet 2004. Réalisé par Intelligent Systems, ce classique est désormais disponible sur Nintendo Switch, depuis le 23 mai 2024, en éditions physique et numérique contre 59,99 €. Comme pour la plupart des remakes de la maison, la fidélité est le maître-mot de cette nouvelle interprétation.
Test de Princess Peach: Showtime! réalisé sur Nintendo Switch à partir d'une version fournie par l'éditeur. https://www.youtube.com/watch?v=MHwfmoGxAw4 Depuis ce 22 mars 2024, Princess Peach: Showtime! est disponible sur Nintendo Switch, au prix de 59,99 €. Réalisé par Good-Feel (Kirby : Au fil de la grande aventure,...Test de « Princess Peach: Showtime! » sur Nintendo Switch. Ce hors-série mise davantage sur sa variété de gameplay que sa spectacularité