jeudi 28 octobre 2021

Tests Xbox

Test de Super Monkey Ball: Banana Mania : est-il réservé aux hardcore gamers ?

Ryu Ga Gotoku Studio et SEGA proposent Super Monkey Ball: Banana Mania, deuxième remake de la série en deux ans. Celui-ci comporte plus de trois cents niveaux, douze mini-jeux ainsi qu'une multitude de modes spéciaux. Son habillage qui donne la banane est en plus enrichi par quelques personnages emblématiques de l’éditeur : Sonic et Tails, Kazuma Kiryu ou encore Beat de Jet Set Radio. Avec un tel contenu, il y a de quoi perdre la boule, mais on se languit aussi de découvrir un tout nouveau Super Monkey Ball.

Test de Nexomon : n’est-il qu’un Pokémon au rabais ?

Définir Nexomon par un autre qualificatif qu’« héritier spirituel de Pokémon » serait maladroit, tant VEWO Interactive s’inspire de la série de Nintendo. Initialement sorti sur mobile en 2017, le premier Nexomon revient sur consoles avec un portage très convaincant. Il permet de se plonger dans un jeu de capture de monstres qui réserve quelques surprises. Sa suite, Nexomon: Extinction, est également disponible depuis le 28 août 2020.

Test de Crysis Remastered / Mise à jour : la Switch accueille-t-elle correctement Crysis ?

En 2007, l’année de sortie de Crysis, les jeux de tir « grand spectacle » inondaient le marché. Haze, The Darkness, F.E.A.R. : les « vitrines technologiques » étaient nombreuses. Le titre de Crytek est notamment réputé pour avoir été une véritable baffe graphique ! Côté gameplay, les codes du jeu de tir ont toutefois évolué depuis, et la sortie de Crysis Remastered, près de 13 ans après l’original, en a surpris plus d’un. Le dépoussiérage graphique modernise-t-il suffisamment ce titre qui misait avant tout sur son volet technique ?

Test de Xuan Yuan Sword 7 : découverte de l’Asie

Bien que méconnue en Occident, la série des Xuan Yuan Sword est à ce jour l’une des plus grandes sagas du jeu vidéo de Taïwan. Trente-et-un ans après l’épisode originel, Xuan Yuan Sword 7 est le premier épisode canonique disponible dans nos contrées. Est-il un digne représentant de cette saga dont la réputation n’est plus à faire en Asie ?

Test de Castlevania Advance Collection : les nuits du patrimoine

Après un passage par la console virtuelle de la Wii U, les trois Castlevania de la Game Boy Advance sont de retour. Compilés ensemble avec Castlevania: Vampire’s Kiss, ces chefs-d’œuvre de Konami réclamés à cors et à cris sont de nouveau disponibles dans les meilleures conditions possibles. Et pour cause : les portages de Castlevania Advance Collection sont à nouveau réalisés par la société M2, experte en la matière. La réputation de ces trois merveilles du Metroidvania n’est plus à faire, mais bientôt vingt ans après leurs sorties respectives, la nostalgie n’embellit-elle pas nos souvenirs ?

Test de The Plane Effect : effet de flou

On pourrait croire de prime abord que The Plane Effect est un descendant des œuvres de Playdead, LIMBO et INSIDE, mais il s’en écarte assez largement pour imposer un jeu sans repères narratifs ni constance dans le gameplay. Ce manque de clarté empêche The Plane Effect d’être une œuvre facilement compréhensible, dans ce qu’il cherche à raconter et à montrer.

Test de Hot Wheels Unleashed : Milestone conserve son cœur d’enfant

Après Playground Games et Forza Horizon 4, Mattel s’associe à un autre expert du sport mécanique pour Hot Wheels Unleashed : Milestone. Célèbre pour ses nombreuses simulations (MotoGP 21, Monster Energy Supercross 4, MXGP 2020 – The Official Motocross Videogame, RIDE 4…), le studio est rarement impliqué dans le développement de jeux de course arcade. Parvient-il à retranscrire l’aspect ludique des voitures miniatures Hot Wheels ?

Test de Tails of Iron : gare aux Grenouilles

Dans Tails of Iron, on incarne Redgi, l’un des nombreux héritiers du royaume des Rats. Le pays perd progressivement de sa superbe après avoir terrassé le clan des Grenouilles, qui a de son côté parfaitement renversé la vapeur. Une guerre éclair et l’assassinat du roi plus tard, il revient au jeune souverain de reconstruire le royaume et de libérer son peuple. La tâche s’annonce aussi rude que sanglante.

Articles récents