jeudi 28 octobre 2021
AccueilTests et aperçusTests PlayStation

Tests PlayStation

Test d’Alan Wake Remastered : qu’apporte-t-il par rapport à l’original ?

Alan Wake est de retour à Bright Falls à l’occasion d’Alan Wake Remastered, version améliorée du désormais classique de Remedy. C’est-à-dire que le thriller psychologique a déjà onze ans cette année ! Avec un nouvel habillage et ses deux extensions incluses d’office, Alan Wake Remastered annule et remplace la mouture Xbox 360. On se réjouit de retrouver l’écrivain en si belle forme, mais on n’aurait pas été contre de nouveaux contenus.

Test d’UnMetal : peut-on l’apprécier en n’ayant jamais joué à Metal Gear ?

UnMetal est ce qui ressemble le plus à un Metal Gear depuis très longtemps. Alors que la série n’a pas donné signe de vie depuis Metal Gear Survive, Fran Games propose une aventure qui s’en inspire fortement. UnMetal ressemble plus particulièrement et à s’y méprendre aux épisodes 2D sur MSX, NES et Game Boy Color de la saga de Konami. Le développeur barcelonais ne s’est toutefois pas contenté d’en imiter les codes. UnMetal dispose de suffisamment de caractère pour être apprécié au-delà du cercle des fans de Metal Gear.

Test de Super Monkey Ball: Banana Mania : est-il réservé aux hardcore gamers ?

Ryu Ga Gotoku Studio et SEGA proposent Super Monkey Ball: Banana Mania, deuxième remake de la série en deux ans. Celui-ci comporte plus de trois cents niveaux, douze mini-jeux ainsi qu'une multitude de modes spéciaux. Son habillage qui donne la banane est en plus enrichi par quelques personnages emblématiques de l’éditeur : Sonic et Tails, Kazuma Kiryu ou encore Beat de Jet Set Radio. Avec un tel contenu, il y a de quoi perdre la boule, mais on se languit aussi de découvrir un tout nouveau Super Monkey Ball.

Test de JETT: The Far Shore : vers des rivages amers

À l’orée de la nouvelle génération de consoles, l’événement PlayStation du 11 juin 2020 incarnait l’un des temps les plus forts de la communication de Sony. Aux côtés des projets les plus importants d’Insomniac Games, Sony a fait la part belle aux indés qui ont pu tirer leur épingle du jeu. Voilà comment JETT: the Far Shore s’est retrouvé au premier plan de l’un des événements les plus médiatisés de l’industrie, avec ses séquences hypnotiques de vol en rase-motte. Hormis ses belles promenades, que se cache-t-il sous le capot de JETT: The Far Shore ?

Test de Nexomon : n’est-il qu’un Pokémon au rabais ?

Définir Nexomon par un autre qualificatif qu’« héritier spirituel de Pokémon » serait maladroit, tant VEWO Interactive s’inspire de la série de Nintendo. Initialement sorti sur mobile en 2017, le premier Nexomon revient sur consoles avec un portage très convaincant. Il permet de se plonger dans un jeu de capture de monstres qui réserve quelques surprises. Sa suite, Nexomon: Extinction, est également disponible depuis le 28 août 2020.

Test de Crysis Remastered / Mise à jour : la Switch accueille-t-elle correctement Crysis ?

En 2007, l’année de sortie de Crysis, les jeux de tir « grand spectacle » inondaient le marché. Haze, The Darkness, F.E.A.R. : les « vitrines technologiques » étaient nombreuses. Le titre de Crytek est notamment réputé pour avoir été une véritable baffe graphique ! Côté gameplay, les codes du jeu de tir ont toutefois évolué depuis, et la sortie de Crysis Remastered, près de 13 ans après l’original, en a surpris plus d’un. Le dépoussiérage graphique modernise-t-il suffisamment ce titre qui misait avant tout sur son volet technique ?

Test de Xuan Yuan Sword 7 : découverte de l’Asie

Bien que méconnue en Occident, la série des Xuan Yuan Sword est à ce jour l’une des plus grandes sagas du jeu vidéo de Taïwan. Trente-et-un ans après l’épisode originel, Xuan Yuan Sword 7 est le premier épisode canonique disponible dans nos contrées. Est-il un digne représentant de cette saga dont la réputation n’est plus à faire en Asie ?

Test de TOEM : le déclic magique

En mélangeant des environnements 3D et des sprites tout en niveaux de gris, TOEM fait partie de ces jeux de puzzle qui séduisent dès le premier regard grâce à une direction artistique qui sort de l’ordinaire. Habituellement, les développeurs désaturent la colorimétrie de leurs jeux pour mettre en avant un aspect sombre et adulte ; le studio Something We Made réalise avec TOEM un jeu aussi mignon que bienveillant.

Articles récents