jeudi 23 septembre 2021

Tests Switch

Test de Big Rumble Boxing: Creed Champions : dans l’œil du tigre

Après Creed: Rise to Glory, l’épisode entièrement réalisé en réalité virtuelle, Survios propose un nouveau jeu de boxe sous licence officielle Creed. Résolument arcade et grâce à son plaisir de jeu instantané, Big Rumble Boxing: Creed Champions semble s’inspirer du désormais antique Ready 2 Rumble Boxing. Avec cette nouvelle adaptation, Survios parvient-il à faire honneur à la prolifique série de films de Sylvester Stallone ?

Test de Pat’ Patrouille – le film : À la rescousse d’Adventure City

Moins d’un an après la sortie de Pat’ Patrouille : La Super Patrouille sauve la Grande Vallée, Drakhar Studio propose déjà un nouveau jeu Pat’ Patrouille sous licence officielle. Pat’ Patrouille - Le film : À la rescousse d’Adventure City accompagne la sortie quasiment simultanée du film éponyme au cinéma. La sortie d’un nouvel épisode n’est-elle pas précipitée ?

Test de Prinny Presents NIS Classics Volume 1 : le versant le moins exposé de Nippon Ichi Software

Avec six épisodes canoniques déjà, de nombreux hors-séries et autant de portages, le nom de Nippon Ichi Software est automatiquement associé à celui de sa série Disgaea. L’artiste et son œuvre sont à ce point indissociables que les prinnies eux-mêmes présentent le premier volume d’une série de remasters des classiques du studio. Prinny Presents NIS Classics Volume 1 comporte Phantom Brave: The Hermuda Triangle Remastered (ou Phantom Brave PC sur Steam) et Soul Nomad & the World Eaters. Peut-être que ces deux colosses du tactics-RPG auraient mérité des remakes à la hauteur de leur réputation, mais on ne peut pas cacher notre plaisir de redécouvrir le versant le moins exposé de la riche histoire de Nippon Ichi Software.

Test de Monster Train: First Class : retour en enfer

Paru en 2020 sur PC puis porté quelques mois plus tard sur Xbox One, l’excellent Monster Train nous avait séduits par l’intelligence de ses mécaniques, la générosité de son contenu et sa direction artistique attrayante. Mais cela n’a manifestement pas suffi à Shiny Shoe qui a enrichi son hybride roguelite/deck builder avec un DLC : The Last Divinity. Aujourd’hui, Monster Train entre en gare sur Switch avec une édition « tout compris » intitulée Monster Train: First Class, compilant le jeu et son contenu additionnel. Ce portage dispose-t-il d’arguments suffisamment solides pour conquérir un nouveau public et faire replonger l’ancien dans les méandres de l’addiction ?

Test de Tetragon : sens dessus-dessous

Depuis Braid en 2008, le puzzle plateformer a largement été adopté par les développeurs indépendants, probablement parce que le genre permet l’intégration de nouveaux concepts, l’aspect puzzle, dans un gameplay très familier, l’aspect plateforme. Quelques studios décident toutefois d’aller plus loin dans l’expérimentation en bridant le joueur dans ses habitudes : Snake Pass, par exemple, propose un jeu de plateforme dont le héros est incapable de sauter. C’est également le parti pris pour Tetragon. Avec un personnage aux mouvements limités, les développeurs ont mis l’accent sur la manipulation de l’environnement. Le défi s’avère-t-il suffisamment équilibré ?

Test de Tormented Souls : quand les souvenirs refont surface

Le survival horror a subi de profondes mutations, devenant plus confortable et accessible. Dual Effect et Abstract Digital proposent toutefois une expérience à l’ancienne : Tormented Souls. Loin de proposer un titre aussi laborieux que les archétypes des années 90, les studios chiliens parviennent à rendre hommage aux pionniers de l’horreur, sans concilier cependant les mécaniques traditionnelles et modernes du genre.

Test de My Time At Portia : tous les chemins mènent à Portia

Disponible depuis 2019 sur consoles et PC, l’accueil réservé at My Time At Portia s’est avéré très chaleureux. Sur Steam par exemple, les plus de vingt-cinq mille évaluations sont « très positives » avec un taux de satisfaction qui s’élève à 93%. Aujourd’hui, Nuverse propose la simulation de vie de Pathea Games sur iOS et Android. Cette adaptation mobile est-elle la plus appropriée pour découvrir un titre aussi massif que My Time At Portia ?

Test de Buissons : Mais où Mizou ?

Notamment connu pour sa chaîne YouTube dédiée au game design et son parcours d’étudiant à l’ENJMIN, Doc Géraud produit également ses propres jeux vidéo. Après Un pas fragile, qui a reçu le prix du Meilleur jeu étudiant au Festival du Jeu Indépendant (IGF) de 2017, le développeur indépendant français réalise Buissons, un party game multi en local mélangeant humour et compétition acharnée et désormais disponible sur Switch. La console de Nintendo est-elle le meilleur support pour accueillir Buissons ?

Articles récents