Test de « Road 96: Mile 0 » sur Xbox Series X. Doit-on connaître l’univers du studio pour pleinement profiter de cette préquelle ?

Test de Road 96: Mile 0 réalisé sur Xbox Series X à partir d’une version fournie par l’éditeur.

Un an et demi après le très remarqué Road 96, et sept ans après le plus confidentiel Lost in Harmony, DigixArt propose une préquelle qui s’intègre dans leur univers partagé. Si on retrouve avant tout les codes qui ont permis à Road 96 de s’imposer comme une excellente proposition narrative, les ajouts alourdissent finalement un titre qui aurait pu s’en passer.

Lire aussi | Notre test de Road 96 du 16 août 2021

Test de Road 96: Mile 0

Le joueur incarne Zoé, fille du ministre du pétrole de Pétria. En tant qu’archétype de l’adolescente rebelle, elle fait tout pour aller à l’encontre des désidératas de son père… y compris se lier d’amitié avec Kaito, enfant d’ouvrier.

Des liens narratifs avec Road 96

On a longuement exploré la dictature de Pétria dans Road 96, où l’on incarnait des adolescents qui tentaient de fuir leur pays. Le cadre est donc considéré comme acquis, bien que la narration, qui laisse peu de place à la subtilité, permet de comprendre assez vite les enjeux. Zoé est d’ailleurs l’un des personnages emblématiques du jeu de 2021, dont on approfondit ici la découverte.

Ce n’est pas le seul protagoniste que l’on recroise dans cette aventure. Quasiment toutes les personnalités importantes de Road 96 ont leur rôle à jouer. Certains sont même centraux, dans leur personnalité comme dans l’enjeu principal de cette préquelle. Mais le joueur ne peut pas comprendre dans quelle mesure s’il n’a pas joué à l’épisode précédent.

Plus anecdotique, l’aventure est criblée de clins d’œil discrets aux anciens joueurs. Une part importante de l’intérêt du titre peut ainsi échapper aux nouveaux.

Un emprunt maladroit à Lost in Harmony

Le joueur incarne également Kaito, personnage principal de Lost in Harmony. Dans ce runner musical, le but était de sauver sa meilleure amie d’un cancer. Cet point de lore n’est abordé que très rapidement dans l’histoire. On se concentre ainsi sur d’autres pans de la vie de cet ouvrier en lutte dans une patrie dictatoriale, créant un équilibre avec la candeur bourgeoise de Zoé.

Road 96: Mile 0 emprunte aussi les phases de gameplay de Lost in Harmony, en les transposant sur un plan 3D. Malheureusement, elles sont quasi-intégralement ratées. Le personnage peut se déplacer latéralement, sauter et s’accroupir afin d’éviter des obstacles et récupérer des bonus. La 3D et les mouvements de caméra empêchent cependant de se repérer sur le parcours, les mouvements du personnage sont rigides et le placement des obstacles n’invite pas au flow de s’installer. Les développeurs ont d’ailleurs jonché les niveaux, pourtant courts, de points de contrôle et permettent même de sauter des passages en cas d’échecs répétés.

Quelques idées sont néanmoins intéressantes. On pense à la possibilité de prendre des voies différentes, correspondant à des éléments narratifs alternatifs. On trouve aussi des obstacles qui sont des éléments de la zone vue précédemment. Mais ces phases de gameplay, trop importantes en quantité, cassent le rythme de la narration.

Des nouveautés bienvenues, d’autres moins

Road 96: Mile 0 emprunte beaucoup à ses ainés, mais il se distingue tout de même. La découverte de l’antre du pouvoir tout d’abord, puis des basfonds surtout, est un vrai plaisir pour le joueur qui a passé de longues heures à fuir ce pays fictif. Découvrir les raisons profondes, qui poussent ces deux adolescents à fuguer, amène du corps à l’histoire globale. Dans la forme, Road 96: Mile 0 abandonne le rogue-like pour une histoire plus dirigiste, ce qui n’a finalement aucune conséquence néfaste sur l’attrait du jeu.

Le joueur doit également construire, tout au long de l’aventure, un parcours moral. Il est représenté par une jauge dont l’impact s’avère important et surprenant sur le futur des protagonistes. Celle-ci est cependant trop binaire, obligeant le joueur à faire un choix et à s’y tenir, même quand cela implique de tagguer des affiches de propagande par dizaines.

L’ajout de quelques mini-jeux, déjà la marque de fabrique de Road 96, amène un peu de densité à l’aventure. La qualité de ceux-ci est toutefois en retrait.

Captures d’écran © DigixArt

Notre avis | 5

Note : 5 sur 10.

Road 96: Mile 0 s’adresse surtout, et avant tout, à quiconque a parcouru Road 96 en 2021. L’aventure se dévore et permet de mieux comprendre pourquoi les adolescents quittent Pétria. Le jeu fait de nombreuses références à l’histoire et aux personnages de son ainé. Néanmoins, outre ses qualités narratives indéniables, les phases de runner musical, centrales et nombreuses, gâchent le plaisir de la découverte. Associé aux quelques phases de gameplay moins réussies, Road 96: Mile 0 est un jeu frustrant. Son principal intérêt réside donc dans l’approfondissement de son univers.

On aime

  • Découvrir la capitale du pouvoir et de l’exploitation associée
  • L’OST
  • Les nombreux clins d’œil à Road 96
  • Quelques phases inédites intéressantes
  • L’humour toujours présent
  • La relation Zoé/Kaito réussie

On n’aime pas

  • À réserver uniquement aux connaisseurs de Road 96
  • Les phases de runner musical
  • Les mini-jeux peu inspirés
  • La jauge de moralité trop binaire
  • Le manque de subtilité dans la narration

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

À lire aussi

« RPG Maker With » sortira le 11 octobre 2024 sur Nintendo Switch, puis courant 2025 sur PlayStation 5 et PlayStation 4

NIS America vient de fixer la date de lancement de RPG Maker With sur Nintendo Switch, en Europe. L'outil de création de RPG de Gotcha Gotcha Games sera disponible le 11 octobre 2024 sur eShop ainsi qu'en édition physique, distribuée par PLAION. À ce jour cependant, l'éditeur n'a pas encore détaillé son prix de lancement. Les versions PlayStation 5 et PlayStation 4 sortiront, quant à elles, dans le courant de l'année 2025.

Test de « Farming Simulator Kids » sur Nintendo Switch. Cette adaptation pour les tout-petits considère les parents comme des vaches à lait

Depuis le 26 mars 2024, Farming Simulator Kids est disponible au téléchargement sur Android, au prix de 3,79 €, et iOS, contre 2,99 € (ces versions incluent des microtransactions). Une version Nintendo Switch est également proposée au prix exorbitant de 29,99 €, sur eShop ou par l'intermédiaire de l'un de ces « codes dans une boîte » dont on peine toujours à comprendre l'intérêt. Développé et édité par GIANTS Software, le titre, qui promet une entrée en douceur dans le monde de l'agriculture, est destiné aux très jeunes joueurs. Mais il s'avère d'une pauvreté étourdissante, sans aucune finalité pédagogique et truffé d'une multitude de bugs.

« Shin Megami Tensei V: Vengeance » sortira finalement le 14 juin 2024

Atlus vient d'annoncer que Shin Megami Tensei V: Vengeance sortirait finalement le 14 juin 2024. Son JRPG sera donc disponible une semaine plus tôt que la date, initialement prévue, du 21 juin 2024 sur PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series X, Xbox One, Nintendo Switch et PC. PLAION distribuera les éditions physiques en France.

PLAION annonce « Nobody Wants to Die », jeu d’enquête à venir sur PlayStation 5, Xbox Series X et PC

PLAION vient d'annoncer Nobody Wants to Die, un jeu d'enquête dans le style du roman noir qui se déroulera à New York en 2329. Le titre est actuellement développé sous Unreal Engine 5 par Critical Hit Games, spécialisé dans les expériences narratives. On l'attend sur PlayStation 5, Xbox Series X et PC dans le courant de l'année 2024. Mais l'éditeur n'a, pour l'instant, pas précisé la date de lancement.

Test d’« Unicorn Overlord » sur Xbox Series X. S’inspirant de nombreux JRPG, le dernier Vanillaware en date délivre une expérience unique

Depuis le 8 mars 2024, Unicorn Overlord est disponible sur PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series X et Nintendo Switch, édité par Atlus au prix de 59,99 €. Dernière création de Vanillaware, réalisé par Takafumi Noma pendant près de dix ans, ce tactical-RPG massif se distingue paradoxalement en empruntant les systèmes de nombreux classiques. Attention, chef-d'œuvre.
Test de Road 96: Mile 0 réalisé sur Xbox Series X à partir d’une version fournie par l’éditeur. https://www.youtube.com/watch?v=ARS9Pjhn324 Un an et demi après le très remarqué Road 96, et sept ans après le plus confidentiel Lost in Harmony, DigixArt propose une préquelle qui s'intègre dans...Test de « Road 96: Mile 0 » sur Xbox Series X. Doit-on connaître l'univers du studio pour pleinement profiter de cette préquelle ?