dimanche 9 mai 2021
AccueilTests et aperçusTests PlayStationTest de Nioh Collection : Team Ninja aiguise ses sabres

Test de Nioh Collection : Team Ninja aiguise ses sabres

Test réalisé à partir d’une version fournie par l’éditeur sur PlayStation 5

Développé par Team Ninja et édité par Sony Interactive Entertainment (PlayStation) et Koei Tecmo (PC)
Sorti le 5 février 2021 et disponible sur PlayStation 5 (également disponible sur PlayStation 4 et PC à l’achat individuel)

InterfaceFrançais / Anglais / Italien / Espagnol / Portugais / Polonais / Russe / Chinois / Japonais / Coréen / Allemand
AudioAnglais / Japonais
Sous-titresFrançais / Anglais / Italien / Espagnol / Portugais / Polonais / Russe / Chinois / Japonais / Coréen / Allemand

Test de Nioh Collection

Nombreux sont les studios à suivre le sillage de FromSoftware et de sa recette magique. Les réussites sont rares mais la saga Nioh, qui se déroule dans un Japon féodal plus mystique que jamais, a réussi à tirer son épingle du jeu grâce à son système de combat particulièrement riche. La Playstation 5 reçoit l’intégralité de la saga au sein de Nioh Collection, qui ressemble bien à l’expérience ultime pour quiconque souhaite découvrir l’action-RPG de la Team Ninja.

Lire aussi notre test de Nioh 2 >

Les jeux se déroulent à l’époque Sengoku, le deuxième épisode précédant le premier de cinq ans. Tous deux permettent de croiser les figures historiques de l’Histoire comme Oda Nobunaga, ainsi que de nombreuses créatures folkloriques. Nioh place le joueur dans la peau de William Adams, un samurai d’origine irlandaise qui accomplit sa quête de vengeance en prenant les voiles vers l’archipel. Dans Nioh 2 toutefois, le héros est un avatar personnalisé par le joueur. Grâce au métissage, Hide est un personnage mi-humain mi-yōkai, qui constitue le dernier rempart contre l’armée de démons qui ravage le Japon.

Cette compilation donne accès à une version remasterisée des deux jeux de la saga, en incluant l’ensemble des six DLC d’histoire et les bonus d’équipement. Aucune modification n’a été apportée au moteur et aux textures, qui montrent parfois quelques limites malgré des qualités artistiques incontestables. Les jeux profitent des performances de la nouvelle génération, avec l’ajout d’un mode 4K et d’un mode 120 images par seconde. Le changement le plus notable reste la quasi-disparition des temps de chargement.

Cette rapidité se présente comme un véritable atout pour la composante multi. Les serveurs PlayStation 4 et PlayStation 5 étant les mêmes, il est simple de trouver un ou deux joueurs à invoquer pour progresser jusqu’au prochain boss. Les deux jeux conservent le système de tombe, qui permet de laisser un avatar contrôlé par une intelligence artificielle dans les parties des autres joueurs. Une tombe rouge résulte en un affrontement en duel, tandis qu’une tombe blanche octroie une invocation fournissant une aide bienvenue.

Car l’impitoyable exigence du système de jeu reste toujours d’actualité. La formule reprend, dans les grandes lignes, celle des jeux FromSoftware avec une progression balisée de sanctuaires de repos, de pièges et de raccourcis à débloquer. La vraie richesse de la saga se situe dans son système de combat d’une rare profondeur. La diversité d’armes permet une variété d’approches, car chacune d’entre elles dispose de trois postures plus ou moins agressives.

Une arborescence permet de déverrouiller des compétences passives ou actives pour les armes ou les différents styles (samurai, ninja, magie onmyo). Enfin, la présence d’un esprit protecteur permet de bénéficier de transformations spectaculaires, pouvant changer le cours d’un combat mal amorcé. Dans Nioh 2, le système de noyaux d’âme offre au joueur de s’équiper avec les attaques spéciales des différents yōkai, et de les faire monter en niveau.

Difficile de cacher son enthousiasme tant la compilation fournit une expérience complète. Les jeux sont disponibles avec l’ensemble de leurs contenus et sont agrémentés d’options graphiques à la hauteur de la nouvelle génération. La fluidité est exemplaire, les temps de chargements courts et le mode multi se montre performant. Toutes les conditions sont réunies pour profiter au mieux de ce que William et Hide ont à offrir. Reste à retrousser les manches de son kimono.

Deux jeux, de multiples versions : comment s’y retrouver ?

Les jeux sont regroupés en version physique sous le nom de Nioh Collection, format que l’on retrouve également sur le PlayStation Store (où le titre est traduit par Collection Nioh). Les jeux peuvent être également achetés indépendamment en versions numériques sous les appellations Nioh Remastered – Édition complète et Nioh 2 Remastered – Édition complète PS4 & PS5, dont les prix sont fatalement moins attractifs.

Un programme de mise à niveau gratuite vers la nouvelle génération est prévu, mais il n’est pas aussi simple qu’il n’y parait :

  • Un joueur possédant Nioh sur PlayStation 4 ne peut y jouer sur PlayStation 5 que via la rétrocompatibilité. Il est donc nécessaire de passer de nouveau à la caisse pour bénéficier des avantages de Nioh Remastered – Édition complète.
  • Un joueur possédant Nioh 2 dans sa version de base bénéficie sur PlayStation 5 de Nioh 2 Remastered. Les éventuels DLC acquis sur PlayStation 4 sont également accessibles sur PlayStation 5 en version Remastered.
  • Un joueur possédant Nioh 2 Remastered – Édition complète PS4 & PS5 bénéficie évidemment de la mise à niveau.

Par ailleurs, le transfert de sauvegarde est prévu depuis la PlayStation 4 vers la PlayStation 5. Il est à noter que cette compilation sort en même temps que la parution de Nioh 2 sur PC. Les titres sont disponibles sous les noms de Nioh: Complete Edition et Nioh 2 – The Complete Edition et ils intègrent chacun l’ensemble des contenus additionnels.

Soutenir Actua

Merci pour votre lecture. Si vous appréciez nos contenus et que vous souhaitez soutenir notre travail, nous serions heureux et extrêmement reconnaissants de vous compter parmi nos tipeurs. Bonne visite et à bientôt sur Actua.

Tomtruc
Possède sur la même étagère Billy Hatcher and the Giant Egg et Baten Kaitos : Les Ailes éternelles et l'Océan perdu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents