samedi 4 février 2023
Tests et aperçusTest de Neptunia: Sisters VS Sisters. Sous la forme d'un action-RPG, ce nouvel épisode reprend-il le flambeau de la série ?

Test de Neptunia: Sisters VS Sisters. Sous la forme d’un action-RPG, ce nouvel épisode reprend-il le flambeau de la série ?

Test de Neptunia: Sisters VS Sisters réalisé le 23 janvier 2023 sur PlayStation 5 à partir d’une version fournie par l’éditeur.

Huit ans après Megadimension Neptunia VII, la série accueille un nouvel épisode principal : Neptunia: Sisters VS Sisters. Les fans ont de quoi se réjouir, n’ayant eu que des hors séries (Neptunia x Senran Kagura: Ninja Wars, Dimension Tripper Neptune: TOP NEP) ou des remakes (Neptunia ReVerse) à se mettre sous la dent depuis. Mais ce nouveau jeu cache une petite surprise. Il ne s’agit plus d’un JRPG classique, comme les précédents opus, mais d’un action-RPG. La saga n’ayant pas toujours réussi ses expérimentations dans d’autres genres, l’inquiétude est de mise. Neptunia: Sisters VS Sisters conserve-t-il l’ADN de Neptunia ?

Test de Neptunia: Sisters VS Sisters

La situation est grave dans le monde de Gamindustri. Le continent PC voisin est tombé. L’héroïne auto-proclamée de la série, Neptune, a disparu. Les monstres rôdent et les habitants sont coincés chez eux. Les rPhones inondent le marché au détriment des consoles défendues par les protagonistes. Dans ce contexte tendu, Nepgear, petite sœur de Neptune, lutte pour trouver la cause de ces événements et sauver ses proches.

L’approche des combats diffère-t-elle dans Neptunia: Sisters VS Sisters ?

Neptunia: Sisters VS Sisters met de côté les affrontements en arènes que les anciens jeux proposaient. Les combats se lancent désormais directement sur le terrain dès que le joueur entre en contact avec un ennemi. Action-RPG oblige, ces face-à-face se déroulent à présent en temps réel. Le joueur contrôle un personnage tandis que l’IA s’occupe de ses deux partenaires. Il dispose de deux séries de combos, liées à deux boutons différents, et d’une capacité spéciale quand la jauge dédiée est pleine. Ce système de combat, relativement simple, manque cependant de naturel. Les animations notamment s’enchaînent parfois de manière confuse.

Dans tous les cas, le joueur ne peut pas se contenter de marteler les boutons pour triompher. Chaque coup demande un certain nombre d’Action Points. On en récupère progressivement lorsque les personnages n’attaquent pas. Le joueur doit donc bien juger ses assauts pour ne pas passer trop de temps à attendre, en esquivant les coups ennemis. Dans ce type de situation, les personnages alliés se révèlent précieux. Outre la possibilité de créer des raccourcis pour déclencher leurs capacités spéciales, une simple pression de la gâchette permet de passer d’un personnage à l’autre. On peut ainsi attaquer autant que possible tout en créant des combos aux dégâts élevés. Les combats sont donc bien rythmés, tandis que le joueur doit toujours être en mouvement.

Retrouve-t-on des mécaniques classiques de Neptunia ?

Le changement de genre du dernier Neptunia n’a pas fait disparaître toutes les mécaniques des jeux précédents. Les coups sont toujours divisés en trois catégories : Power, Break et Rapid. On peut les organiser de n’importe quelle manière au sein des combos. Ce système a une nouvelle importance avec le passage en temps réel, et le joueur doit prendre soin de bien définir ses enchaînements avant les affrontements. Il risquerait sinon de taper dans le vide lors de moments-clés, en créant un combo uniquement composé d’attaques au corps-à-corps par exemple. On retrouve aussi les super transformations des personnages pour utiliser plus facilement les coups spéciaux. Il est enfin possible de développer des disques à équiper pour bénéficier de plusieurs effets supplémentaires. Ces derniers vont de bonus offensifs à l’opportunité d’alterner les coups des deux combos prédéfinis. Très pratique, cette dernière option aurait gagné à être disponible par défaut.

La progression de l’aventure est aussi tirée des anciens Neptunia. Le joueur déplace toujours son curseur sur la carte du monde pour accéder aux événements importants, sous la forme de dialogues, et aux donjons. Ceux-ci ont d’ailleurs gagné en complexité par rapport à leurs prédécesseurs. On remarque notamment l’apparition de petites énigmes, très simples, ou d’échelles à déployer pour créer des raccourcis. Malheureusement, les défauts récurrents de Neptunia sont aussi de retour. Les environnements en 3D sont répétitifs et vides, ne motivant pas à explorer tous les recoins pour trouver des trésors cachés.

Retrouve-t-on l’écriture typique de la série dans Neptunia: Sisters VS Sisters ?

La saga Neptunia n’a pas vraiment construit sa réputation sur son gameplay. Elle a surtout réuni des fans autour de son écriture. Neptunia: Sisters VS Sisters ne déroge pas à la règle en parodiant l’industrie du jeu vidéo, avec de nombreuses références. Le temps qui sépare cet épisode au précédent a d’ailleurs donné l’occasion de renouveler le stock de blagues. Ces références se concentrent dans les scènes annexes et n’apparaissent dans l’histoire principale que de manière plus sporadique. Les traditionnels personnages représentant des studios sont aussi présents, avec deux nouvelles-venues incarnant 07th Expansion (Higurashi: When They Cry) et Team Shanghai Alice (Touhou).

Le ton général s’apparente plutôt à celui des opus canoniques et non des hors-séries, plus légers. L’histoire alterne ainsi des scènes drôles et plus sérieuses, presque sombres parfois, déjà croisées par le passé. À côté de cela, Compile Heart fait allusion aux précédentes aventures pour assurer la continuité. Le fait que les petites sœurs occupent le devant de la scène rappelle Hyperdimension Neptunia mk2, par exemple. Les fans sont donc en terrain connu et ont de quoi être satisfaits, même si on regrette, pour notre part, un casting plus réduit qu’auparavant.

Notre avis

Test de Neptunia: Sisters VS Sisters - Note

6

Avec Neptunia: Sisters VS Sisters, Compile Heart remporte son pari. Le passage à l’action-RPG fonctionne, même si plusieurs défauts témoignent d’une certaine marge de progression. On comprendrait que les non-initiés s’orientent vers des jeux aux systèmes de combat plus naturels. Les fans peuvent néanmoins se rassurer. On retrouve dans ce nouvel épisode l’ADN de Neptunia, par la présence de mécaniques de gameplay plus classiques et l’écriture particulière de la série. Elle parvient aujourd’hui encore à nous faire sourire. De toute façon, le simple fait que la série aille vers l’avant est une bonne raison de se réjouir. Neptunia: Sisters VS Sisters laisse espérer une suite en mesure d’améliorer les nouveautés mises en place par cet épisode.

Articles similaires

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Test de Neptunia: Sisters VS Sisters réalisé le 23 janvier 2023 sur PlayStation 5 à partir d'une version fournie par l'éditeur. https://youtu.be/rlMOB-EmCl8 Huit ans après Megadimension Neptunia VII, la série accueille un nouvel épisode principal : Neptunia: Sisters VS Sisters. Les fans ont de quoi se...Test de Neptunia: Sisters VS Sisters. Sous la forme d'un action-RPG, ce nouvel épisode reprend-il le flambeau de la série ?