mardi 4 octobre 2022
Tests et aperçusTest d'Astérix & Obélix XXL 3 : Le Menhir de Cristal : un épisode conçu pour la coopération

Test d’Astérix & Obélix XXL 3 : Le Menhir de Cristal : un épisode conçu pour la coopération

Test d’Astérix & Obélix XXL 3 : Le Menhir de Cristal d’abord publié le 20 décembre 2019. Dernière mise à jour de l’article du 13 décembre 2021.

VersionsSortieDéveloppeurÉditeur
PlayStation 421/11/2019OSome StudioMicroids
Xbox One21/11/2019 OSome StudioMicroids
Switch21/11/2019 OSome StudioMicroids
PC21/11/2019 OSome StudioMicroids

Test d’Astérix & Obélix XXL 3 : Le Menhir de Cristal sur PC

Changement de cap avec Astérix & Obélix XXL 3 : Le Menhir de Cristal. Il ne s’agit en effet plus du beat ’em all qu’ont été ses deux prédécesseurs. Avec sa vue éloignée et sa caméra haute, le titre fait davantage penser à un hack ‘n slash que l’on peut parcourir en coopération locale, pour distribuer des milliers de baffes à deux.

Voir aussi notre test d’Astérix & Obélix XXL Romastered

Une amie de Panoramix, Hella Finidrir, envoie une lettre au druide gaulois pour lui demander son aide. À vrai dire, Rome se lance dans l’invasion de Thulé (l’Islande) et elle se fait écrouer dans la foulée. Astérix et Obélix partent ainsi à sa rescousse grâce au Menhir de Cristal qui possède des propriétés mystérieuses, dont celle de pointer dans la direction de Hella pour la retrouver.

Plutôt un hack ‘n slash qu’un beat ’em all

Surtout un bon prétexte pour dispenser la politesse gauloise aux milliers de Romains, l’histoire d’Astérix & Obélix XXL 3 : Le Menhir de Cristal fait premièrement traverser l’Islande, puis l’Égypte, la Grèce et Rome à nos deux compères. Le titre est essentiellement composé de nombreux combats, de quelques phases d’adresse et d’énigmes simples, pour des variations de rythme bienvenues. Par ailleurs, le joueur peut également participer à des quêtes secondaires, souvent très courtes, mais aux objectifs différents.

Les combats sont plutôt nerveux bien que les coups manquent un peu d’impact. Astérix et Obélix ont des techniques différentes mais se jouent, dans les grandes lignes, de la même manière : un combo de baffes simples et des techniques spéciales qui consomment de l’énergie, que l’on récupère justement en attaquant les Romains.

Un gameplay asymétrique

Astérix peut par exemple consommer de la potion magique, qui augmente temporairement sa puissance. Obélix, quant à lui, peut envoyer Idéfix aux trousses des ennemis. Cette asymétrie se ressent aussi dans les phases d’exploration où Obélix peut déblayer les obstacles à l’aide de son menhir tandis qu’Astérix peut se faufiler dans des endroits exigus.

La principale différence vient du Menhir de Cristal qu’Obélix transporte : en progressant, le joueur obtient des éléments (glace, feu, magnétique) qui permettent à la fois de résoudre des énigmes et d’utiliser ses pouvoirs au combat pour glacer les ennemis, par exemple, ou leur cramer l’arrière-train.

Un solo parfois frustrant

L’aventure est ponctuée de camps de Romains qui font office de donjons et qui donnent un score, une fois terminés. Ils ont la particularité d’être truffés d’ennemis, pour le grand plaisir d’Obélix, et notamment de Romains à la tunique rouge qui sonnent le clairon quand ils voient débouler nos deux Gaulois. Cela a pour effet de rameuter les troupes pour des mêlées de grande envergure, jusqu’à ce que les Gaulois détruisent les tentes desquelles les ennemis sortent à l’infini.

Bien que l’on puisse choisir sa difficulté, celle-ci augmente considérablement durant ces phases et en cas de défaite, le joueur doit recommencer le donjon entier. Cela peut finalement se révéler frustrant parce qu’en solo, il n’y a qu’une barre de vie pour deux et le partenaire ne fait pas grand-chose, malheureusement.

Une expérience en réalité conçue pour la coopération

Astérix & Obélix XXL 3 : Le Menhir de Cristal a finalement été pensé pour la coopération. Y jouer à deux est conséquemment plus plaisant. Quand un personnage n’a plus de points de vie par exemple, on ne recommence pas de zéro : il est simplement immobilisé pendant dix secondes. Globalement et fatalement, le jeu est plus simple avec quatre bras, sans compter le plaisir de « baffer » entre proches.

À condition d’y jouer à deux, l’aventure se révèle très divertissante. De plus, Astérix & Obélix XXL 3 : Le Menhir de Cristal est peut-être le jeu vidéo le plus fidèle à la bande dessinée à ce jour, tant visuellement que par son humour. Mais, on le répète : il est important d’y jouer avec un proche ou un ami, au risque de passer à côté des qualités de ce bel hommage à la BD.

Astérix & Obélix XXL 3 : Le Menhir de Cristal

À propos du test d’Astérix & Obélix XXL 3 : Le Menhir de Cristal

Test d’Astérix & Obélix XXL 3 : Le Menhir de Cristal réalisé à partir d’une version fournie par l’éditeur sur PC. Par ailleurs, la configuration de test est la suivante : Core i5-3470, 16 Go de RAM, GeForce GTX 1060 6 Go.

Articles similaires

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici