mardi 22 septembre 2020
Accueil Découvertes Dossiers thématiques En attendant Ys IX: Monstrum Nox : par quel épisode commencer pour...

En attendant Ys IX: Monstrum Nox : par quel épisode commencer pour découvrir Ys ?

En attendant la confirmation de la sortie de Ys IX: Monstrum Nox en Occident, déjà disponible sur PlayStation 4 au Japon depuis le 26 septembre 2019, on vous propose un guide pour bien débuter dans cette grande saga et vous y retrouver dans les nombreux épisodes et remakes. Que vous décidiez d’y jouer par ordre de sortie, dans l’ordre chronologique ou par l’épisode le plus « accessible », on vous accompagne aux côtés d’Adol Christin pour découvrir cette merveille de Nihon Falcom.

Pourquoi on déconseille de découvrir Ys par ordre de sortie

Si vous décidez de jouer à Ys en commençant par le premier opus sorti, il faudra sans doute se tourner vers l’émulation puisque la saga est née sur PC-8801 le 21 juin 1987, avant de sortir sur différents ordinateurs domestiques de l’époque (X1, PC-9801, FM-7 et MSX2). Sachez toutefois que la première version localisée en Europe n’est autre que le portage Master System. Ça reste très problématique puisque Ys II, d’abord sorti sur PC-8801, n’est sorti ni Occident, ni sur la 8-bits de Sega. De nombreux remakes permettent de le découvrir dans les meilleures conditions et en anglais.

D’autres épisodes sont complexes à appréhender, à commencer par Ys III qui connaît deux versions très différentes, l’une étant vue de côté et l’autre reprenant le moteur de Ys VI: The Ark of Napishtim. Ys IV, lui, connaît différentes versions sur lesquelles on reviendra en détail après. Quant à Ys V, il n’a jamais connu de localisation en Occident jusqu’à ce que les amateurs de Aeon Genesis traduisent la version Super Famicom en anglais en 2013.

À partir de Ys VI: The Ark of Napishtim, Nihon Falcom décide de remettre de la cohérence dans ses sorties et réadapte petit à petit ses anciennes gloires sur les machines plus récentes. On déconseille toutefois de découvrir la série par ordre de sortie puisqu’il faut, pour cela, pouvoir lire le japonais et pratiquer l’émulation. Si l’un et l’autre ne vous pose aucun problème, pourquoi pas ?

Liste des différents épisodes de Ys par date de sortie, hors-séries exclus et en incluant les remakes les plus importants uniquement :

  • Ys I: Ancient Ys Vanished (1987)
  • Ys II: Ancient Ys Vanished – The Final Chapter (1988)
  • Ys III: Wanderers from Ys (1989)
  • Ys IV: Mask of the Sun (1993)
  • Ys V: Ushinawareta Suna no Miyako Kefin (1995)
  • Ys VI: The Ark of Napishtim (2003)
  • Ys: The Oath in Felghana (2005), remake de Ys III: Wanders from Ys
  • Ys Origin (2006)
  • Ys Seven (2009)
  • Ys: Memories of Celceta (2012), remake de Ys IV: Mask of the Sun
  • Ys VIII: Lacrimosa of Dana (2016)
  • Ys IX: Monstrum Nox (2019)

Découvrir Ys par ordre chronologique : quel remake correspond à quel titre ?

Si vous avez décidé de découvrir la série par ordre chronologique, c’est presque simple : il suffit de suivre la numérotation quand il y en a une. Mais les récents remakes (Oath in Felghana, Memories of Celceta) ne possèdent pas de numéro et l’épisode intitulé Ys Origin est un prélude à la série. Voici notre proposition idéale pour suivre les aventures d’Adol Christin, avec entre parenthèses les plateformes conseillées.

Cependant, il n’est pas obligatoire de suivre tous les épisodes pour apprécier la série. Occasionnellement, des références seront faites aux précédents opus et des personnages apparaîtront ici et là, mais les histoires sont toutes indépendantes, hormis Ys I & II que l’on ne peut pas séparer.

Ys Origin (disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One)

Ys Origin est-il le meilleur épisode pour commencer la saga ? Peut-être pas puisqu’il ne donne pas le meilleur aperçu de ce qu’est Ys. Cet épisode spécial se déroule 700 ans avant Ys I et met le joueur aux commandes de personnages qui ne sont pas Adol Christin. De plus, l’intégralité du jeu se déroule dans la Tour de Darm de laquelle on ne sort jamais. Les versions console sont éditées par DotEmu et proposent une version française. À noter que le jeu a été réalisé avec le moteur de Ys VI: The Ark of Napishtim dont il reprend de nombreux éléments de gameplay.

Ys I & II Chronicles+ (disponible sur PC et Android)

Indissociables, Ys I & II sont ressortis en anglais sur Steam en 2013. Ils sont représentés par une magnifique 2D et en plein écran, sans les bordures traditionnelles de la série. Ils proposent l’un et l’autre différents niveaux de difficulté. Ce sont les premiers « vrais » Ys avec Adol Christin comme personnage principal. Leur particularité est de faire usage du système de choc, à savoir qu’il n’existe pas de bouton d’attaque. Entrer en collision diagonale avec l’ennemi lui occasionne des dégâts ; l’attaquer de face fait perdre des points de vie.

Les versions DS, Legacy of Ys: Books I & II, sont les seules versions à proposer un bouton d’attaque traditionnel, en plus de modélisations en 3D des décors.

Ys: The Oath in Felghana (disponible sur PC)

The Oath in Felghana est ce que l’on peut légitimement considérer comme un remake de Ys III: Wanderers from Ys. Non seulement l’histoire a été largement développée mais le système de combat a totalement changé : d’une vue de côté qui a soulevé de nombreux débats quand le jeu est sorti, on passe à un système quasi-identique à celui de Ys VI: The Ark of Napishtim, dont il emprunte également le moteur.

Ys: Memories of Celceta (disponible sur PC et PlayStation 4)

Ys IV connaît différentes versions : The Dawn of Ys développé par Hudson sur le CD-ROM² de la PC-Engine et Mask of the Sun de Tonkin House sur Super Famicom. Quand Ys IV est sorti, Nihon Falcom s’est contenté de décrire le projet dans ses grandes lignes avant d’externaliser le développement à deux entreprises différentes. Mask of the Sun est considéré comme canonique en raison de la plus forte implication de Nihon Falcom dans cette version, sans compter le remake PlayStation 2 de Arc System Works qui se base sur celle-ci.

Avec Memories of Celceta d’abord sorti sur PS Vita, Nihon Falcom fait table rase des différentes itérations et réimagine complètement Ys IV pour proposer « sa » propre version. En utilisant les systèmes de combat de Ys Seven où l’on change de personnage à la volée, l’accent est largement mis sur la cartographie.

Lire notre test de Ys: Memories of Celceta >

Ys V: Ushinawareta Suna no Miyako Kefin (disponible sur Super Famicom)

À ce jour, Ys V est l’épisode le plus difficilement accessible parce qu’il n’est sorti qu’au Japon. C’est un épisode très particulier qui ressemble à un action-RPG générique de la console, avec un bouton d’attaque traditionnel au contraire du système de choc en vigueur à l’époque. On conseille la version Super Famicom, plus attrayante que son remake PlayStation 2. En 2013, des fans ont traduit l’intégralité de son scénario en anglais.

Ys VI: The Ark of Napishtim (disponible sur PC)

Cet épisode, le premier en 3D, marque une vraie rupture dans la série puisqu’il propose une aventure beaucoup plus nerveuse. Il est l’épisode qui a inspiré Ys Origin et The Oath in Felghana. La version sortie sur Steam en 2015 permet notamment de se téléporter facilement dans les différentes zones du jeu. Contrairement à tous les précédents épisodes, Ys VI n’a pour l’instant pas encore eu droit à un remake malgré plusieurs portages.

Ys Seven (disponible sur PC)

Bien que le moteur de Ys VI ait été utilisé pour trois jeux, sa suite, Ys Seven, propose une nouvelle formule. Le joueur peut en effet esquiver et passer d’un personnage à l’autre d’une simple touche pour attaquer avec différentes affinités. Ys Seven est le premier épisode de la formule « moderne » de Ys, toujours en vigueur aujourd’hui, beaucoup plus riche avec de nombreux à-côtés : mini-quêtes, objets à collectionner, etc.

Ys VIII: Lacrimosa of Dana (disponible sur PlayStation 4, Switch et PC)

Reprenant la même formule que Ys Seven et Memories of Celceta, Ys VIII enrichit encore la formule avec l’évolution d’un quartier général qui offrira de plus en plus d’options pour explorer une île déserte. Le titre met également l’accent sur la création d’objets. On conseille largement la version PlayStation 4 et les portages PC et Switch qui contiennent des contenus supplémentaires par rapport à la version PS Vita.

Quels sont les meilleurs épisodes pour commencer ?

Si vous préférez choisir « le meilleur épisode » pour commencer, indépendamment de la date de sortie ou de la chronologie des événements, on a trois propositions très différentes, en fonction du type de jeu que vous souhaitez.

  • Si vous préférez découvrir les origines de la saga et vous imprégner du charme désuet des RPG de la fin des années 80, alors on vous conseille Ys I & II Chronicles+. Les deux jeux sont compacts et courts et ils sont les seuls « récents » à conserver le système de choc si représentatif des débuts de Ys.
  • Si vous préférez découvrir un jeu court mais plus nerveux, on vous conseille The Oath in Felghana. Ys Origins qui utilise le même moteur est plus singulier (tout le jeu se déroule dans la Tour de Darm uniquement, Adol Christin n’est pas de la partie) et ne fait pas un Ys idéal pour découvrir tous les aspects de la saga.
  • Si vous préférez jouer à un jeu moderne, riche et long, on vous conseille Ys VIII: Lacrimosa of Dana qui propose de très nombreuses quêtes et de nombreux choses à faire (cartographie, artisanat, cuisine, pêche, jardinage). Son système de combat très dynamique en fait aussi un excellent point d’entrée dans l’univers de Ys.

Si vous ne connaissez pas ou peu la saga, on espère que cet article saura vous guider vers cet incontournable de l’action-RPG, devenu très accessible grâce aux efforts de XSEED, NIS America et DotEmu dont il faut saluer le travail. En attendant le neuvième épisode, vous avez dorénavant tout le loisir de vous familiariser avec cette grande série aux musiques divines, on ne le répétera jamais assez.

Soutenir Actua

Merci pour votre lecture. Si vous appréciez nos contenus et que vous souhaitez soutenir notre travail, nous serions heureux et extrêmement reconnaissants de vous compter parmi nos tipeurs. Bonne visite et à bientôt sur Actua.

Joueur Citoyenhttps://actua.blog/
On n'a pas la même manette mais on a la même passion

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Rétrospective de Shenmue / Partie 3 : Shenmue Online (annulé)

Dans l’expectative d’une suite aux aventures de Ryo Hazuki, laissées en suspens par la fin du légendaire Shenmue II, les fans de Shenmue ont dû se pincer plusieurs fois pour bien s’assurer qu’ils ne rêvaient pas. Contre toute attente, et surtout celles de la communauté Shenmue, Sega annonce en août 2004 développer un MMORPG depuis février 2003 dans l’univers de l’emblématique saga de Yū Suzuki : Shenmue Online. À cette époque, personne n’imaginait le fiasco que deviendrait le projet, ni qu’il anéantirait peut-être toutes les chances de jouer un jour à un éventuel Shenmue III.

Test de art of rally : le dérapage, une technique ou un art ?

Après Absolue Drift sorti en 2015, Funselektor Labs propose une nouvelle expérience minimaliste entièrement consacrée aux dérapages : art of rally. Celui-ci s’appuie sur la riche histoire de la discipline mais il n’y a pas besoin d’être un expert en la matière pour le pratiquer. Au contraire d’une simulation comme Dirt Rally 2.0, art of rally mise avant tout sur l’accessibilité, ce qui ne l’empêche pas d’être exigeant dans sa conduite.

Microsoft acquiert ZeniMax Media : Bethesda Softworks rejoint les Xbox Game Studios

Par l'intermédiaire du blog officiel Xbox Wire, Phil Spencer annonce l'acquisition de ZeniMax Media par Microsoft, la société-mère de l'éditeur Bethesda Softworks. Ses studios rejoignent les Xbox Game Studios.

NIS America annonce Disgaea 6: Defiance of Destiny sur Switch pour l’été 2021

Au cours du Nintendo Direct mini dédié aux partenaires du 17 septembre 2020, NIS America a annoncé la sortie d’un nouvel épisode de sa série de jeux de rôle : Disgaea 6: Defiance of Destiny. Le tactics-RPG de Nippon Ichi Software est prévu pour l’été 2021 sur Nintendo Switch partout dans le monde et PlayStation 4 au Japon uniquement.