dimanche 13 juin 2021
AccueilDécouvertesDossiers thématiquesVacances ludiques / Test d'Ys VIII: Lacrimosa of Dana

Vacances ludiques / Test d’Ys VIII: Lacrimosa of Dana

Vacances ludiques : le jeu vidéo pour se reposer, se ressourcer, voyager et rêver

Cette année plus que jamais, peut-être avez-vous besoin d’un beau ciel bleu, d’une brise marine ou de sable blanc et fin glissant entre les orteils. On sait aussi que tout le monde n’aura pas la chance de s’évader pendant l’été. Pour ceux qui resteront à la maison, la rédaction d’Actua a réalisé une sélection de jeux vidéo pour se reposer, se ressourcer, voyager et rêver. Tout au long du mois d’août, on vous proposera de partir en vacances ludiques.

Test d’Ys VIII: Lacrimosa of Dana

Développé par Nihon Falcom et édité par NIS America
Sorti le 21 juillet 2016 et disponible sur PS Vita, PlayStation 4, Switch, PC, Android et iOS

Échouer sur une île déserte et paradisiaque est peut-être la marque des très grands jeux. Cela expliquerait en partie pourquoi Ys VIII: Lacrimosa of Dana est considéré et souvent cité comme l’un des très grands classiques du jeu de rôle japonais et plus particulièrement de cette génération. Son aspect le plus rafraîchissant n’est pourtant pas son cadre îlien mais son exploration d’une fluidité inhabituelle.

En mer vers le continent d’Eresia, le navire « le Lombardia » est attaqué par une gigantesque créature marine. Adol et Dogi, qui se trouvaient à bord, font partie des naufragés sur l’île maudite de Serein. Pour s’en sortir, les deux compères doivent retrouver tous les passagers du Lombardia sur l’île et construire un nouveau navire à l’aide des ressources locales. Notre intrépide aventurier a également l’occasion de lever les mystères qui entourent l’île.

Cette immense aventure requiert que l’on parcoure l’île inexplorée de fond en comble, de ses plages sauvages à ses sommets rocheux où sont retranchées des âmes en détresse. La carte de l’île se dévoile progressivement au rythme de nos découvertes avec un compteur d’achèvement qui augmente entre chaque sauvegarde. Sont également indiqués de nombreux points d’intérêt en plus des objectifs à accomplir, de sorte que l’exploration n’est jamais pénible ni redondante. On ne se perd jamais et il y a toujours quelque chose à réaliser à proximité.

Ys VIII: Lacrimosa of Dana se caractérise aussi par son village de naufragés où se retrouvent les passagers du Lombardia. Celui-ci donne réellement l’impression de faire partie d’une communauté qui prendrait goût au camping sauvage. On peut y déverrouiller de nombreuses améliorations grâce au troc (l’argent n’existe pas sur l’île) et on y trouve quelques activités annexes qui permettent de s’y détendre. Parmi elles : l’agriculture, la cuisine et plus globalement la pêche, que l’on peut pratiquer à n’importe quel point d’eau.

Au-delà du côté (pas toujours !) reposant du village, Nihon Falcom réalise une prouesse de game design et de structure avec une évolution du camp qui permet la progression. Un passage peut être débloqué grâce à un certain nombre de villageois recrutés ou les talents particuliers de l’une ou l’un d’entre eux. Les relations entre les personnages qui peuplent l’île sont étonnamment attachantes.

Ys VIII: Lacrimosa of Dana donne autant de plaisir grâce à son exploration que par l’intermédiaire de son système de combat. Ce dernier est ultradynamique avec des attaques spéciales simples à lancer et la possibilité de changer de personnage à la volée, parmi trois. Certains ennemis sont gigantesques mais souvent plus impressionnants que réellement inquiétants : la difficulté est si bien dosée que l’on n’est jamais frustré.

À la suite d’une mise à jour officielle et avec le concours de Peter Thoman alias Durante, il est même possible d’explorer Seinen en coop locale sur un seul et même écran, sur PC uniquement. Partager l’exploration de l’île en couple ou entre amis est un excellent programme de vacances, en attendant Ys IX: Monstrum Nox pour 2021 qui, de son côté, promet une aventure beaucoup moins balnéaire.

Soutenir Actua

Merci pour votre lecture. Si vous appréciez nos contenus et que vous souhaitez soutenir notre travail, nous serions heureux et extrêmement reconnaissants de vous compter parmi nos tipeurs. Bonne visite et à bientôt sur Actua.

Julien Capronhttps://actua.blog/
On n'a pas la même manette mais on a la même passion

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents