mercredi 5 août 2020
Accueil Tests et aperçus Test de The Wonderful 101: Remastered : le plus petit des grands...

Test de The Wonderful 101: Remastered : le plus petit des grands héros

Test réalisé à partir d’une version fournie par Just For Games sur Switch

Développé et édité par PlatinumGames et distribué par Just For Games
Sorti le 19 mai 2020 et disponible sur PlayStation 4, Switch et PC

InterfaceFrançais / Anglais / Italien / Allemand / Espagnol / Japonais
AudioAnglais / Japonais
Sous-titresFrançais / Anglais / Italien / Allemand / Espagnol / Japonais
Photo de playstation-4

PlayStation 4

Ces prix ont été actualisés le 05/08/2020 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.
Photo de switch

Switch

Ces prix ont été actualisés le 05/08/2020 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

D’abord sorti sur Wii U en 2013, The Wonderful 101, le beat’em all façon Super Sentai, est de retour sur PlayStation 4, Switch et PC. Sobrement intitulée The Wonderful 101: Remastered, cette version a la particularité d’être éditée par PlatinumGames lui-même, sans le concours de Nintendo. Qu’apporte ce portage du (désormais) classique de Hideki Kamiya ? Principalement, et ce n’est pas rien, une visibilité plus importante que sur sa console d’origine.

The Wonderful 101 met le joueur aux commandes d’une centaine de héros alliés aux Centinels pendant un conflit opposant les humains à la fédération extraterrestre GEATHJERK. Ces personnages courts sur pattes sont de véritables super-héros avec un accoutrement que l’on croirait issu d’une série Super Sentai mais surtout des super-pouvoirs leur permettant de protéger Blossom City.

Contrôler cent personnages est ce qui fait de The Wonderful 101 un titre aussi original. On a parfois l’impression de déplacer un groupe de Pikmin extrêmement doués pour le combat. Le joueur contrôle un héros principal tandis qu’il peut envoyer ses collègues sur les ennemis pour les immobiliser, par exemple. Pour combattre, on possède différentes capacités à acheter (bouclier, esquive, transformation en boule) mais aussi les fameuses attaques « unimorphisées » des Wonder.

En effectuant une forme sur l’écran tactile ou au stick droit, le joueur peut à tout moment changer de Wonder et donc d’attaque : un cercle permet d’utiliser le poing géant du Wonder rouge, une ligne droite l’énorme épée du Wonder bleu. Au total, il existe sept attaques unimorphisées différentes (pistolet, fouet, marteau…) parmi lesquelles jongler. Le joueur doit les utiliser à bon escient pour se sortir des différentes situations.

The Wonderful 101: Remastered ne bénéficie pas du Gamepad de la Wii U mais il est possible de dessiner les formes sur l’écran tactile de la Switch. De toute façon, la version de 2013 permettait déjà de réaliser les tracés au joystick dans la mesure où il était possible d’y jouer au Controller Pro. De la même manière, il était déjà possible de se passer de l’écran du Gamepad et d’afficher toutes les informations sur le téléviseur uniquement.

Cette édition Remastered prend en réalité davantage la forme d’un portage que d’une véritable version améliorée. Il y a tout de même quelques différences, comme une difficulté mieux calibrée en facile, certains objets désormais gratuits ou des explications à l’écran plus détaillées. Les contenus non plus n’ont pas été dopés, PlatinumGames ayant expliqué être satisfait de la longueur de son jeu.

Côté graphique, ça ne saute pas non plus aux yeux et la Switch s’essouffle d’ailleurs pendant les scènes les plus mouvementées, et Dieu sait qu’il y en a ! The Wonderful 101 est un beat’em all ultra-rythmé où se succèdent de très nombreuses séquences plus explosives les unes que les autres avec de bonnes idées de mise en scène à chaque instant. La lisibilité en pâtit quelques fois mais certains passages survoltés laissent un souvenir inoubliable. Justement, il aurait été malheureux que ce PlatinumGames tombe aux oubliettes avec la Wii U puisqu’il s’agit d’une proposition non-consensuelle, unique et souvent très drôle aussi, désormais disponible à un très large panel de joueurs.

Joueur Citoyenhttps://actua.blog/
On n'a pas la même manette mais on a la même passion

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Vacances ludiques : London 2012 : Le jeu vidéo officiel des Jeux Olympiques

L’été 2020 devait être celui des Jeux Olympiques de Tokyo, reportés d’un an en raison de la crise sanitaire. En leur absence, pourquoi ne pas se plonger dans l’ambiance sportive de London 2012 : Le jeu vidéo officiel des Jeux Olympiques ? 31 épreuves emblématiques (majoritairement individuelles) permettent aux joueurs d’allumer la flamme olympique dans leurs salons, le temps d’une soirée.

Les notes du magazine Famitsu #1653 (août 2020)

Quelles sont les notes du magazine Famitsu #1653 d'août 2020 ? Toutes les semaines, on vous partage la liste des tests disponibles dans le célèbre magazine japonais.

Test de Relicta : des puzzles et des cubes

Relicta est un jeu d’énigmes à la première personne, un genre très populaire depuis l’avènement de titres comme Portal, The Witness, The Talos Principle ou The Turing Test. Reposant sur un système de jeu simple, il requiert que l’on utilise la physique et la gravité pour progresser. Le titre de Mighty Polygon parvient-il à se différencier des classiques du jeu de réflexion ?

Le cloud gaming pour Android intègre le Xbox Game Pass dès le 15 septembre 2020

Microsoft vient d'annoncer que son service de cloud gaming (anciennement xCloud) intégrerait le Xbox Game Pass Ultimate sans frais supplémentaire à partir du 15 septembre. Le service sera uniquement disponible sur Android, pour l'instant.