jeudi 7 juillet 2022
Tests et aperçusTest de The King of Fighters XV. Comment démocratiser la série auprès des joueurs débutants ?

Test de The King of Fighters XV. Comment démocratiser la série auprès des joueurs débutants ?

Test de The King of Fighters XV réalisé le 20 février 2022 à partir d’une version fournie par le distributeur sur Xbox Series X.

  • Développé et édité par SNK, distribué par Koch Media
  • Initialement sorti le 17 février 2022
  • PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One, Xbox Series X et PC

Mine de rien, six années se sont déjà écoulées depuis KOF XIV, très prometteur pour l’avenir de la série mais au budget un peu limité. Avec des sorties ne répondant plus à la logique de millésimes, SNK a pu soigner The King of Fighters XV, dernier épisode en date de son jeu de combat en trois contre trois. On reconnaît son évolution sur les plans esthétique, technique et mécanique, mais il semble plus que jamais destiné aux joueurs déjà acquis à la cause. Comment SNK peut-il démocratiser sa série pour un retour au tout premier plan ?

Test de The King of Fighters XV

Une réalisation à la hauteur de KOF

The King of Fighters XV est essentiellement une évolution du XIV. Premier épisode numéroté en 3D, on y retrouvait la nervosité de KOF malgré, on doit l’admettre, un volet esthétique en demi-teinte. Tout n’est pas encore parfait avec ce quinzième épisode mais le rendu des personnages est plus proche de l’esprit SNK. Les shaders font toute la différence avec un style anime plus tranché. Les tenues des combattants changent également la donne, s’appuyant davantage sur le chara-design d’origine. Malgré des arènes qui manquent parfois de folie, le jeu est éclatant de couleurs et d’effets pyrotechniques. Certains mouvements spéciaux mettent des étoiles plein les yeux et les soixante FPS ne sont jamais prises à défaut.

La réalisation est aussi très solide du côté du jeu en ligne grâce à l’implémentation du netcode rollback. Sur les multiples parties réalisées pour ce test, on ne s’est jamais plaint d’instabilité ou de ralentissement, même avec des adversaires de l’autre côté du globe. Toutefois, la recherche est un peu longue parfois. Sur Xbox Series X, il faut régulièrement compter plusieurs minutes pour trouver une partie classée. On gagnerait sans doute beaucoup de temps avec le crossplay, d’autant que la communauté de joueurs KOF XV reste finalement assez restreinte.

Un gameplay toujours aussi technique

C’est-à-dire que le titre reste technique avec des tutoriels beaucoup trop succincts pour les nouveaux challengers. Sa prise en main est toujours aussi simple (quatre boutons d’attaque seulement, backdash, esquive avec LP+LK) mais ses systèmes ne sont pas toujours faciles d’accès. On retrouve son mode Max qui se déclenche avec deux jauges. Son activation au moment précis d’une attaque active le Quick qui permet d’enchaîner immédiatement sans laisser d’ouverture. On compte aussi le Shatter Strike parmi les nouveautés, après un quart de cercle avant et HP+LK. Au contraire du contre classique, celui-ci fait tomber l’adversaire à nos pieds, contre une jauge de spécial cependant.

On regrette quoi qu’il en soit l’absence d’un mode solo plus étoffé, qui enseignerait progressivement toutes ces subtilités par exemple. Le mode histoire ne prend la forme que d’une succession de six combats contre un CPU au niveau paramétrable. SNK a surtout priorisé les duels et on le comprend aisément, mais les joueurs solitaires n’ont que peu de contenu à se mettre sous les dents. Restent les missions de combo des différents personnages, décourageantes pour les nouveaux-venus mais en réalité plus simples qu’auparavant.

Quelques portes d’entrée pour les débutants

Les développeurs ont en réalité ouvert quelques portes d’entrée aux débutants. On pense à l’intégration du combo de LP qui débouche sur une furie, permettant à quiconque d’envoyer une attaque spéciale le plus simplement du monde. D’ailleurs, il n’est plus obligatoire que le mode Max soit activé pour certains mouvements. Plus globalement, quelques personnages parmi les trente-neuf disponibles permettent des enchaînements et des coups spectaculaires sans devoir passer trop de temps sur le mode entraînement. Le site officiel du jeu précise même les plus adéquats pour s’initier, pourquoi ne pas avoir ajouté cette information intra-jeu ?

Mais The King of Fighters XV est résolument adressé aux fans de KOF et les nouveaux personnages sont même rares. Isla, Heidern et Dolores de la Team Rival ne sont de toute façon pas les plus recommandés pour découvrir la série. Le mode Station DJ qui permet d’écouter les bandes originales des différents épisodes depuis The King of Fighters ’94 est même une douce attention pour les plus fidèles. Les vétérans sont en terrain connu avec des combattants historiques et des DLC rien que pour eux : des Teams Garou: Mark of the Wolves et Real Bout sont attendues.

The King of Fighters XV

Acheter The King of Fighters XV au meilleur prix

Comment soutenir Actua ?

Merci pour votre lecture ! Si vous appréciez nos contenus et que vous souhaitez soutenir notre travail, vous pouvez commander vos jeux à l'aide de nos liens affiliés. Nous recevrons ainsi une petite commission en échange, qui nous permet de faire vivre Actua.

Articles similaires

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici