dimanche 9 mai 2021
AccueilTests et aperçusTest de Skate City : de la glisse et du chill

Test de Skate City : de la glisse et du chill

Test réalisé à partir d’une version fournie par l’éditeur sur Xbox Series X

Développé par Agens et édité Snowman
Sorti le 6 mai 2021 et disponible sur PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One, Xbox Series X, Switch, PC et iOS (Apple Arcade)

InterfaceFrançais / Anglais / Italien / Allemand / Espagnol / Arabe / Danois / Néerlandais / Japonais / Coréen / Norvégien / Polonais / Portugais / Russe / Chinois / Suédois / Turc
Audio
Sous-titresFrançais / Anglais / Italien / Allemand / Espagnol / Arabe / Danois / Néerlandais / Japonais / Coréen / Norvégien / Polonais / Portugais / Russe / Chinois / Suédois / Turc

Disponible sur iOS depuis le lancement d’Apple Arcade en septembre 2019, Skate City n’a pas marqué les esprits malgré ses qualités indéniables. Dans celui-ci, le studio Agens propose de parcourir différents skateparks dans une ambiance propice à la détente. Au contraire des cadors du genre où la surenchère est de mise, le plaisir simple de la glisse est au cœur de Skate City.

Les premières minutes donnent le ton : dans les rues pastel et ensoleillées de Los Angeles, et au son de lo-fi hip-hop, il n’est pas question de rider les pales d’hélicoptère ou les toits d’immeubles. Skate City est réaliste et cool. Agens invite le joueur à profiter tranquillement des trois lieux proposés, tous tirés de skatepark réels. Les connaisseurs reconnaitront sans peine les spots qui font les beaux jours des vidéos de la discipline sur YouTube : Los Angeles, Barcelone et bien sûr Oslo, les développeurs étant norvégiens. On salue l’effort mais les trois villes n’ont malheureusement pas de caractéristiques particulières manette en main.

Pour quiconque a passé son adolescence dans le bol de Marseille de Tony Hawk’s Pro Skater 2, la prise en main de Skate City peut dérouter. Le défilement horizontal en 2,5D permet de réaliser les tricks facilement : un bouton de la manette sert à accélérer tandis que les figures sont déclenchées à l’aide des joysticks, plus précisément au moment où on les relâche. Chaque direction donne lieu à une figure classique et les gâchettes servent quant à elles à effectuer des rotations ou des manuals, permettant ainsi de prolonger l’accumulation des points. Car Agens n’a pas souhaité se séparer du compteur de points inhérent au genre.

Heureusement, les défis sont nombreux et variés et on n’est pas fréquemment obligé d’augmenter son score pour finaliser un succès. Courses contre d’autres skateurs ou contre la police (à pied !), tricks à réaliser dans un temps limité, déterminés ou aléatoires, nombre de figures à réussir, passants à éviter, etc. Le score ne sert généralement qu’à obtenir les étoiles optionnelles d’un défi.

Chacune des trois villes propose également un mode libre pour profiter du moment et déverrouiller quelques succès. On accumule en outre de la monnaie virtuelle que l’on dépense au magasin pour personnaliser son skater, tant au niveau de son apparence que de ses capacités, et sa planche. Le magasin est toutefois purement facultatif et il peut être parfaitement ignoré si ce n’est pas ce que l’on recherche dans Skate City.

Autre mode facultatif donc absolument indispensable : le mode vidéo. Assez complet, il permet de créer de véritables petits clips avec zooms, rotations de la caméra et autres ralentis. On reconnaît ici l’influence des vidéos très appréciées des skaters depuis de nombreuses années.

Skate City aurait pu être unique, si Agens avait tout misé sur son ambiance et laissé le joueur profiter librement d’une jouabilité surprenante et fluide, une fois maitrisée, pour glisser librement, sans pression ni artifice. Mais les défis, le scoring, le magasin et les compétences du skater rappellent que, dans le monde du jeu de skateboard, il est difficile d’être d’échapper à quelques codes trop bien ancrés.

Skate City

Soutenir Actua

Merci pour votre lecture. Si vous appréciez nos contenus et que vous souhaitez soutenir notre travail, nous serions heureux et extrêmement reconnaissants de vous compter parmi nos tipeurs. Bonne visite et à bientôt sur Actua.

Le_Gertrude
J’ai deux gosses, une amoureuse, un job, une gaming room, deux poules et j’écris parfois pour Actua. J’ai coché toutes les cases de la vie de rêve.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents