dimanche 9 mai 2021
AccueilTests et aperçusTest de Hitchhiker : la vérité est au bout du couloir

Test de Hitchhiker : la vérité est au bout du couloir

Test réalisé à partir d’une version fournie par l’éditeur sur Switch

Développé par Mad About Pandas et édité par Versus Evil
Sorti le 26 mars 2021 et disponible sur PlayStation 4, Xbox One, Switch, PC et iOS (Apple Arcade)

InterfaceFrançais / Anglais / Italien / Allemand / Espagnol / Arabe / Néerlandais / Japonais / Coréen / Portugais / Russe / Chinois / Truc
AudioAnglais
Sous-titresFrançais / Anglais / Italien / Allemand / Espagnol / Arabe / Néerlandais / Japonais / Coréen / Portugais / Russe / Chinois / Truc

Hitchhiker s’ouvre sur le bruitage d’une portière de voiture qui s’ouvre et se referme, celui d’un moteur qui démarre puis le titre du jeu s’affiche. Enfin notre avatar se réveille, assis sur le siège passager, observant autour de lui, interrogatif. Après un long silence, la voix rauque d’un conducteur inconnu brise la glace : « alors, où allez-vous » ? Ni le joueur, ni celui que l’on incarne ne le sait. Mais « dans un voyage, est-ce la destination qui compte ou le chemin parcouru, et les détours surtout » ?

Dans Hitchhiker, on incarne un personnage anonyme mais rapidement surnommé Copernic. Pas totalement amnésique, mais pas entièrement conscient non plus, il essaie de comprendre la raison de sa présence sur cette route de campagne, dans cette voiture et, plus généralement, dans ce monde qui ne lui semble pas complètement être le sien. On apprend très vite que le point de départ est la recherche de sa petite-amie disparue depuis peu. On rencontre alors dans ce périple cinq personnages, parfaitement interprétés par des doublages de qualité, en anglais uniquement toutefois.

De prime abord, les échanges sont courtois et logiques. On se rend vite compte que quelque chose ne tourne pas : les personnages font des réflexions absurdes, posent des questions trop intrusives et dévoilent mêmes des informations sur nous-même que l’on ignore. Mad About Pandas s’amuse avec ces situations afin de tenir le joueur en haleine et l’emmener, assez tôt d’ailleurs, vers la fin du voyage. Qu’importe. Ces rencontres sont importantes à bien des égards. Le sel de Hitchhiker vient de la découverte des personnalités de nos conducteurs, des moment surprenants à bien des égards.

Chaque personnage rencontré a quelque chose à raconter de sa propre existence, faisant écho à l’histoire de notre avatar et à celle de sa quête. Difficile d’en dévoiler davantage sans risquer de divulgâcher l’intrigue, mais il est bon de savoir que chaque élément, même le plus incongru, a une importance dans la compréhension du récit.

Afin de rompre la monotonie qui pourrait résulter d’une discussion entre deux inconnus, ainsi que la privation de liberté de mouvement, Hitchhiker est ponctuée de mini-jeux permettant de résoudre la péripétie du moment. Ils ne sont jamais difficiles ni très intéressants, mais ils ont le mérite de parfaitement rythmer l’aventure. Tout comme certaines saynètes absolument magnifiques, dont la « direction artistique » diffère à chaque rencontre : elles sont absolument magnifiques et définissent un univers spécifique du conducteur.

L’enchainement de ces phases, à l’intérieur même d’une histoire découpée en chapitres bien identifiés, rappelle que l’œuvre est parfaitement adapté au support mobile, plus propice à des courtes sessions. Hitchhiker est en effet d’abord sorti sur iOS dans le cadre d’Apple Arcade. Il faut compter environ dix minutes entre chaque pause et trente minutes par chapitre.

Hitchhiker est un jeu narratif très particulier qui demande une certaine ouverture d’esprit pour apprécier sa proposition. Tout comme certains films sont nébuleux, il faut accepter de ne pas tout comprendre à la première lecture. Mais si l’œuvre parvient à nous toucher, on y revient régulièrement, intérieurement, et on comprend qu’elle peut nous parler, au-delà de sa conclusion qui est, elle, parfaitement limpide voire un peu décevante.

Hitchhiker

Soutenir Actua

Merci pour votre lecture. Si vous appréciez nos contenus et que vous souhaitez soutenir notre travail, nous serions heureux et extrêmement reconnaissants de vous compter parmi nos tipeurs. Bonne visite et à bientôt sur Actua.

Le_Gertrude
J’ai deux gosses, une amoureuse, un job, une gaming room, deux poules et j’écris parfois pour Actua. J’ai coché toutes les cases de la vie de rêve.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents