Test de « Beyond Good & Evil: 20th Anniversary Edition » sur PC. Le classique d’Ubisoft Montpellier n’a pas pris une ride

Michel Ancel, qui a aussi créé Rayman, envisageait le jeu comme la première partie d'une trilogie.

Test de Beyond Good & Evil: 20th Anniversary Edition réalisé sur PC à partir d’une version fournie par l’éditeur.

Depuis le 25 juin 2024, Jade et Pey’j sont de retour dans le cadre de Beyond Good & Evil: 20th Anniversary Edition. Cette restauration du désormais classique d’Ubisoft Montpellier, soigneusement réalisée par Virtuos, offre l’occasion d’évaluer sa popularité aujourd’hui, dans l’optique de Beyond Good & Evil 2, officiellement annoncé depuis le 28 mai 2008. Quelles que soient les conclusions qu’en tirera l’éditeur, on se réjouit de retrouver le jeu d’aventure au prix de 19,99 € sur PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series X, Xbox One, Nintendo Switch et PC, en édition numérique uniquement.

Test de Beyond Good & Evil: 20th Anniversary sur PC

La paix d’Hillys est menacée par les DomZ, des créatures extraterrestres qui enlèvent les concitoyens de cette planète du Système 4. Quoique protégée par les sections Alpha, des mercenaires formés par le général Kehck, la population cultive progressivement de la méfiance envers le discours officiel. Pour faire éclater la vérité sur cette milice autoritaire, le réseau IRIS, une organisation de résistance, recrute Jade, une reportrice intrépide, afin de diffuser des photographies compromettantes.

Parmi les classiques d’Ubisoft

Beyond Good & Evil, qui n’a jadis pas rencontré le succès commercial escompté, figure parmi les grands classiques de l’éditeur français. Cette production d’Ubisoft Montpellier a probablement souffert de l’immense popularité de Tom Clancy’s Splinter Cell, Rayman 3: Hoodlum Havoc et Prince of Persia : Les Sables du Temps, qui le précèdent de quelques mois. Initialement sorti le 11 novembre 2003 sur PlayStation 2, Xbox, GameCube et PC, le jeu d’aventure a tout de même séduit grâce à son écriture parfaitement ficelée, notamment en ce qui concerne l’évolution des protagonistes, surprenante à de nombreux égards.

Le direction artistique demeure exceptionnelle également, comme en atteste Beyond Good & Evil: 20th Anniversary Edition, vingt ans après. Au-delà de son character design caractéristique, on apprécie toujours le soin apporté au volet audio, avec des doublages particulièrement incarnés, Emma de Caunes prêtant sa voix à l’héroïne, et une bande-son légendaire, composée par Christophe Héral. Petite surprise de ce vingtième anniversaire, l’album se trouve désormais sur les plateformes de streaming.

Avant-gardiste mais limité

Beyond Good & Evil a aussi fédéré autour de sa modernité. En dépit de son âge, les objectifs sont clairement définis et il n’est jamais nécessaire de recourir à une solution complète pour progresser, y compris pour les missions annexes. En cas d’échec, le joueur est ramené au point de contrôle le plus proche, limitant la frustration, comparativement à d’innombrables expériences rétrogaming où seules les sauvegardes d’état permettent de contourner la difficulté d’antan. Vingt ans après, Beyond Good & Evil reste donc facile d’accès avec un équilibrage dans la veine des productions Nintendo.

La variété de gameplay paraissait même avant-gardiste en 2003. L’aventure est rythmée par des phases très différentes les unes des autres : combat, exploration, courses-poursuites, infiltration, shoot ’em up, hovercraft… On pense aussi à la photographie, principale source « d’unités », la monnaie locale. En parallèle à ses enquêtes, Jade recense effectivement toutes les espèces vivantes de la planète, offrant de courts instants d’observation bucoliques. L’aventure trouve donc toujours un nouveau souffle, d’autant plus qu’elle ne dépasse pas les dix heures de durée de vie. Il faut en compter treize environ pour accomplir l’ensemble des à-côtés.

Cette variété limite cependant la profondeur de la boucle de gameplay. Hormis le véhicule grâce auquel l’héroïne traverse Hillys, les différentes mécaniques n’ont pas le temps d’évoluer. La créativité s’est vraisemblablement heurtée à la réalité économique, comme le laisse pense l’unique environnement urbain. Sa compacité n’offre pas l’immersion suggérée par ce monde semi-ouvert qui s’inspire de Star Fox Adventures, assez court lui aussi, et de The Legend of Zelda: The Wind Waker. À l’époque enfin, la réalisation technique interpellait, en raison de performances et de chargements perfectibles. La restauration du 2 mars 2011, sortie sur Xbox 360 puis sur PlayStation 3, corrige en partie ces désagréments.

Beyond Good & Evil: 20th Anniversary Edition
À vrai dire, les phases d’infiltration sont très sommaires.

Une restauration bienvenue

Depuis son annonce, les réseaux sociaux ont questionné l’intérêt de cette nouvelle édition, alors que des remasters existent déjà. La version Xbox 360 était, jusqu’à tout récemment, toujours disponible à l’achat sur Microsoft Store. Beyond Good & Evil: 20th Anniversary Edition, de toute façon commercialisé à petit prix, reste bienvenu pour donner un nouveau coup de fouet à l’aspect graphique. Les améliorations ne se résument ni à ses 60FPS, ni à sa résolution 4K, très appréciables au demeurant. Les modélisations sont également plus fines, les textures plus détaillées et les jeux d’ombre et de lumière plus réalistes.

Du côté des améliorations de qualité de vie, les nouveautés sont en revanche peu perceptibles. On accueille chaleureusement la sauvegarde automatique, mais loin d’être déterminante puisque les points de sauvegarde sont assez rapprochés. Il est à présent possible de passer les scènes cinématiques pour quiconque souhaite démarrer une nouvelle partie sans traîner. Car l’un des principaux défauts d’origine persiste hélas, à savoir l’impossibilité de reprendre sa progression à Hillys, une fois engagé dans le dernier chapitre.

Beyond Good & Evil: 20th Anniversary Edition s’accompagne enfin de bonus pour retracer l’histoire de son développement. Les croquis préparatoires et autres vidéos de présentation sont accompagnés d’anecdotes croustillantes sur la genèse du jeu. Pourvu qu’un tel historique voie le jour pour Beyond Good & Evil 2, afin de mieux comprendre les rebondissements du projet que l’on attend sagement, depuis seize ans désormais.

Notre avis | 7

Note : 7 sur 10.

Beyond Good & Evil: 20th Anniversary Edition est une aubaine pour découvrir ou retrouver le classique d’Ubisoft Montpellier, sur toutes les plateformes du moment. Les problèmes techniques de l’époque étant évacués, l’aventure brille par sa modernité, preuve du caractère avant-gardiste de cette œuvre vingtenaire. Son écriture et sa direction artistique font toujours mouche, mais restent limitées par un monde trop compact qui ne favorise pas l’immersion. Pour en savoir plus sur l’univers, les regards sont depuis trop longtemps tournés vers Beyond Good & Evil 2.

On aime

  • Les améliorations graphiques
  • La modernité du jeu
  • Le rythme de l’aventure
  • Les bonus

On n’aime pas

  • Trop compact pour s’immerger
  • L’impossibilité de poursuivre sa sauvegarde, une fois passé un certain point

Merci d’avoir lu notre test de Beyond Good & Evil: 20th Anniversary Edition sur PC.

Lire aussi | Les meilleurs jeux vidéo de 2024. Tous nos tests classés par note

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

À lire aussi

« Age of Mythology: Retold » sortira le 4 septembre 2024 sur Xbox Series X et PC

Dans le cadre du Xbox Games Showcase du 9 juin 2024, Xbox Game Studios a dévoilé la date de lancement d'Age of Mythology: Retold. Le jeu de stratégie codéveloppé par World's Edge, Forgotten Empires, Tantalus media, CaptureAge et Virtuos Games sortira le 9 septembre 2024. On l'attend sur Xbox Series X et PC, à partir de 29,99 € et il sera disponible, dès son lancement, dans l'abonnement Game Pass. Les précommandes sont également ouvertes sur Microsoft Store et Steam. Pour rappel, il s'agira d'un remake complet d'Age of Mythology, initialement sorti le 30 octobre 2002 sur PC.

« The Rogue Prince of Persia ». Ubisoft dévoile un rogue-lite réalisé par des vétérans de « Dead Cells »

Ubisoft vient de dévoiler The Rogue Prince of Persia, hors-série de la grande saga Prince of Persia. Celui-ci prendra la forme d'un rogue-lite, réalisé par Evil Empire, studio fondé par Motion Twin pour maintenir le développement de Dead Cells. Pour l'heure, l'éditeur n'a pas encore détaillé toutes les plateformes qui accueilleront le titre. Mais son accès anticipé ouvrira le 14 mai 2024, sur PC uniquement. Ubisoft n'a pas non plus précisé le prix de lancement. À l'occasion de cette annonce, on a pu observer de premiers extraits de gameplay.

« Star Wars Outlaws », le monde ouvert d’Ubisoft, sortira le 30 août 2024 sur PlayStation 5, Xbox Series X et PC

Ubisoft vient de fixer la date de lancement de Star Wars Outlaws. Réalisé par Massive Entertainment, le titre sera disponible le 30 août 2024, à partir de 69,99 €. On l'attend sur PlayStation 5, Xbox Series X et PC. Il prendra la forme d'un monde ouvert se déroulant dans l'univers jadis imaginé par George Lucas. Le studio est par ailleurs rompu à l'exercice, ayant par exemple développé Tom Clancy's The Division ou Avatar: Frontiers of Pandora plus récemment. À l'occasion de cette annonce, l'éditeur a aussi partagé une bande-annonce consacrée à l'histoire, mais qui ne permet pas encore d'apprécier le gameplay à proprement parler.

« Age of Mythology: Retold ». Le remake du classique de la stratégie sortira dans le courant de l’année 2024

Dans le cadre de la diffusion New Year, New Age du 23 février 2024, Xbox Game Studios a donné des nouvelles rassurantes d'Age of Mythology: Retold. Un temps annoncé pour le 9 décembre 2023, ce remake sortira finalement dans le courant de l'année 2024. L'éditeur n'a pas précisé de date de lancement, mais on sait qu'il sera disponible sur « les consoles Xbox », en plus du PC. Pour rappel, le titre est actuellement développé par World's Edge, avec le concours de Forgotten Empires, Tantalus Media, CaptureAge et Virtuos Games.

Les meilleurs jeux vidéo de 2024. Tous nos tests classés par note

Quels sont les meilleurs jeux vidéo de 2024 ? Vous trouverez ci-dessous tous nos tests des jeux du moment, classés par note, de dix à zéro, puis par ordre alphabétique. Ce classement sera mis à jour tout au long de l'année, au fil de nos publications.
Test de Beyond Good & Evil: 20th Anniversary Edition réalisé sur PC à partir d'une version fournie par l'éditeur. https://www.youtube.com/watch?v=uYvIBEz7A2w Depuis le 25 juin 2024, Jade et Pey'j sont de retour dans le cadre de Beyond Good & Evil: 20th Anniversary Edition. Cette restauration du désormais...Test de « Beyond Good & Evil: 20th Anniversary Edition » sur PC. Le classique d'Ubisoft Montpellier n'a pas pris une ride