lundi 8 août 2022
Tests et aperçusTests NintendoTest de Rune Factory 5. La série entre-t-elle dans une nouvelle dimension ?

Test de Rune Factory 5. La série entre-t-elle dans une nouvelle dimension ?

Test de Rune Factory 5 réalisé le 29 mars 2022 sur Switch à partir d’une version fournie par le distributeur.

  • Développé par Hakama, édité par Marvelous Europe et distribué par Just For Games
  • Initialement sorti le 25 mars 2022
  • Switch uniquement
  • Sous-titré en français

Presque dix ans après le dernier épisode, Rune Factory fait son grand retour sur Switch avec un cinquième jeu principal. Rune Factory 5, spin-off de Story of Seasons qui se distingue par une couche d’action-RPG en plus des activités agricoles, marque le passage à la 3D. Déjà expérimentée avec Rune Factory Frontier et Oceans, cette transition permet-elle à la saga de franchir un nouveau cap ?

Test de Rune Factory 5

Le joueur incarne un personnage amnésique recueilli par le petit village de Rigbarth. Rapidement enrôlé par l’organisation SEED qui surveille les environs, le protagoniste est amené à enquêter sur de mystérieux événements qui troublent les habitants. Le point de départ s’avère classique pour la série, misant plutôt sur la personnalité des PNJ pour rythmer l’ensemble.

Les bases du gameplay sont-elles les mêmes ?

Rune Factory 5 ne bouscule pas le gameplay de la série. Le joueur bénéfice toujours d’une expérience à la carte, en gagnant des points de compétences pour chaque action réalisée. Agriculture, cuisine, pêche, gestion de la ville et organisation d’événements, discussion avec les PNJ… Le jeu est tout aussi généreux que ses prédécesseurs et devient rapidement très addictif.

Les combats sont dans la même continuité. Bien qu’adoptant une approche simplifiée, la présence de plusieurs armes et sorts différents permet de varier les affrontements. À côté de cela, on peut recruter des monstres et des compagnons afin de faciliter l’exploration des donjons. Ces derniers ne surprendront pas les vétérans, mais les développeurs n’hésitent pas à changer de cadre au fil de l’aventure.

Le passage à la 3D est-il réussi ?

Le changement le plus notable de Rune Factory 5 est en fin de compte son passage à la 3D, qui ne se fait pas sans heurt. Les décors se révèlent vides et les textures simplistes, ne permettant pas de montrer le charme des lieux traversés comme pouvaient le faire les environnements en 2D des premiers épisodes. Des chutes de framerate sont aussi présentes, notamment après les temps de chargement entre deux zones ou lorsque les monstres et les effets se multiplient à l’écran. Ce bilan technique contrasté est regrettable, car les modèles 3D des personnages sont réussis et les couleurs vibrantes du jeu lui donnent de l’énergie.

La 3D entraîne également des changements dans la gestion de la caméra. Désormais reliée au stick droit, son usage est simple mais fonctionnel avec un verrouillage automatique disponible lors des combats, et une position naturellement plus élevée lorsque le joueur s’approche d’un champ. Le placement des meubles n’est cependant pas facilité par cette nouvelle dimension et aligner ses affaires est une tâche presque impossible.

Quelles nouveautés peaufinent la formule ?

Hakama apporte aussi quelques changements à Rune Factory 5 pour aider le joueur dans ses activités. Les événements aléatoires avec les personnages secondaires sont désormais clairement indiqués sur la carte, réduisant l’impression d’avancer à tâtons que l’on pouvait ressentir lorsque l’on voulait séduire un habitant de Rune Factory 4. Le joueur peut aussi se marier avec tous les candidats au mariage du jeu, peu importe le genre.

Les développeurs ont aussi revu la prise en main, avec l’apparition d’un deuxième bouton de raccourci pour accéder rapidement à un outil et à une arme. La capture de monstre a aussi été modifiée. Elle est désormais associée à une compétence spéciale sur une gâchette. Mais le changement le plus remarquable, une fois le jeu lancé, est sans aucun doute le temps in-game qui s’écoule plus lentement. On passe d’une minute toutes les secondes dans l’opus précédent à une minute toutes les trois secondes ici. Les journées sont donc plus longues pour profiter au mieux du contenu du jeu et constater que, si Rune Factory 5 ne révolutionne pas la série, le titre prouve que la saga se perfectionne tranquillement et peut viser plus haut une fois le passage à la 3D pleinement maîtrisé.

Rune Factory 5

Acheter Rune Factory 5

Articles similaires

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici