mercredi 28 octobre 2020
Accueil Tests et aperçus Test de Rugby 20 : le jeu des valeurs ?

Test de Rugby 20 : le jeu des valeurs ?

Test réalisé à partir d’une version fournie par Mercure Digital sur PlayStation 4

Développé par Eko Software et édité par Big Ben
Sorti le 23 janvier 2020 et disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC

Tous les sports ne sont pas logés à la même enseigne en matière de jeux vidéo. Loin de suivre la cadence de son homologue au ballon rond, le rugby à XV donne souvent naissance à des adaptations en demi-teinte. À l’image du XV de France qui renoue avec son succès, Rugby 20 est-il l’épisode du changement ?

Les habitués ne seront pas dépaysés en retrouvant les passes à la gâchette et la liaison au ruck avec rond. Pour les nouveaux, la prise en main commence par une session d’entrainement. Les principales phases de jeu courant y sont présentées, mais certaines situations précises sont apprises sur le tas (drop, chandelle en sortie de regroupement).

Le premier contact met en évidence que le jeu ne brille pas par son volet technique. Les stades sont peu détaillés et des textures s’avèrent grossières, en particulier quand la caméra s’éloigne. Les animations de déplacement et de passes sont par ailleurs peu naturelles… Cependant, des efforts ont été réalisés dans la modélisation des joueurs et le recours au tandem Bayle / Lombard aux commentaires constitue un point de repère appréciable pour les habitués du Top 14.

Une fois les bases en tête, le passage à la pratique se fait via deux modes solo. Le mode « championnat » permet d’incarner une équipe sur une saison entière. Les matchs s’enchaînent avec leur lot de blessures et de coaching, permettant de constater la diversité des équipes proposées. L’ensemble du Top 14 et de la Pro D2 répond à l’appel, et pouvoir profiter à cette occasion de la totalité des équipes des championnats européens modélisées est très appréciable.

Les franchises de Super Rugby sont quant à elles absentes, pour un jeu résolument tourné vers l’hémisphère nord. L’opportunité de rappeler que de nombreuses sélections manquent à l’appel, remplacées par des maillots peu évocateurs et un cortège de noms inventés. Ceux voulant porter le maillot du XV de la Rose, des Springboks, des Wallabies ou encore des All Blacks risquent d’être déçus !

Comme pour son prédécesseur, Rugby 20 propose également de monter sa propre équipe dans le mode My Squad. Les crédits collectés en jeu permettent d’acheter des joueurs et des boosters pour créer sa propre composition et participer à une gestion de carrière. Les possibilités de personnalisation sont plus poussées qu’en championnat, sans pour autant placer la barre très haut : soin de blessés, modification sommaire du staff médical, entraînement spécifique d’un joueur… Les divisions, inventées pour l’occasion, voient alterner matchs de poule, matchs amicaux et entraînements, apportant une diversité de situation bienvenue.

Les saisons se suivent et se ressemblent pour les jeux de rugby. Deux ans après Rugby 18, on retrouve dans Rugby 20 les faiblesses habituelles du genre, notamment sur le plan technique. Il serait cependant injuste de ne pas relever également les améliorations substantielles du gameplay comme la possibilité d’annoncer des tactiques, ou encore la diversité des licences de clubs que le jeu présente. Quelques progrès donc, qui gagneraient à s’inscrire dans une plus grande régularité de sorties.

Soutenir Actua

Merci pour votre lecture. Si vous appréciez nos contenus et que vous souhaitez soutenir notre travail, nous serions heureux et extrêmement reconnaissants de vous compter parmi nos tipeurs. Bonne visite et à bientôt sur Actua.

Tomtruc
Possède sur la même étagère Billy Hatcher and the Giant Egg et Baten Kaitos : Les Ailes éternelles et l'Océan perdu.

4 Commentaires

  1. Merci pour ce test, je n’ai pas joué à un jeu de rugby depuis le Rugby World Cup 2011 mais le système de passes via les gâchettes était déjà une excellente idée. Une précision : y a-t-il un mode qui permette de simuler un Tournoi des Six Nations (même sans licence) ?

    • Merci!
      J’ai essentiellement testé le jeu avec des clubs (qui est prévu pour), j’ai juste essayé les sélections en test match pour vérifier les licences.

      Mais de mon souvenir,dans le mode championnat je n’ai vu que des championnats européens, pas de VI nations, IV nations ou encore moins de simulation de Coupe du Monde. Je pourrai revérifier.

      Et comme My Squad propose des coupes fictives je ne vois pas comment créer le tournoi. Sur youtube j’ai vu quelqu’un le faire via des quick matchs en suivant le calendrier actuel.

      A savoir que peu de stades sont disponibles, et que l’Angleterre manque à l’appel, il sera difficile de faire l’illusion…

  2. Hello, même si les jeux de sport ne sont pas du tout mon truc, je trouve le test intéressant. On lit une plume de connaisseur. En plus, tu parles des problèmes du jeu de façon juste et justifié. Keep up the good work!

    • Merci beaucoup!

      C’est vrai que les jeux de rugby sont souvent boudés, et ne bénéficient pas du même traitement que leurs homologues en tennis ou football. Dommage car ils ne sont pas dénués de profondeur…

      Merci de ton soutien!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Test de Onee Chanbara Origin : Devil May Bleed

La collection des jeux Simple 2000 éditée par D3 Publisher fut un véritable laboratoire sur PlayStation 2 : malgré des budgets très limités, ces jeux se démarquaient par un concept original et des idées de gameplay uniques. Parfois. La série des Earth Defense Force est probablement la plus connue de cette période. Une autre saga s’est toutefois démarquée et existe encore aujourd’hui : OneeChanbara (autrefois appelée Zombie Hunters) de Tamsoft, mettant en scène une héroïne peu vêtue, des hordes de zombies à massacrer et leur sang giclant partout. Que se cache-t-il derrière le high-concept prometteur de la série ? Onee Chanbara Origin, dernier opus en date qui reprend l’histoire des deux premiers épisodes, permet de vérifier si l’expérience est à la hauteur de la promesse.

Test de Oddworld: New ‘n’ Tasty! : garanti sans colorant ni conservateur

Depuis plus de vingt ans, la série Oddworld trace sa route entre épisodes originaux, portages HD et remakes. En attendant Oddworld: Soulstorm sur les consoles PlayStation, Oddworld: New 'n' Tasty! est de retour sur Switch, peu après les aventures de Munch et celles de l’Étranger. Cette relecture du premier épisode a pour objectif de moderniser la formule et de faire découvrir ce jeu culte à un nouveau public. Le pari est-il tenu ?

Test de The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel IV

L’heure du bouquet final est arrivée pour Trails of Cold Steel. Sept ans après le premier volet, cette sous-série de la grande épopée The Legend of Heroes trouve enfin sa conclusion. The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel IV est important à double titre : il sert aussi de transition vers le nouveau souffle que souhaite donner Falcom à son Grand Œuvre. Reste à savoir si cette quatrième itération maintient la tension jusqu’au terme de l’aventure du Chevalier Cendré.

Les entrées et sorties des catalogues Xbox Game Pass de novembre 2020

Microsoft dévoile les titres ajoutés et supprimés fin octobre et début novembre 2020 des catalogues Xbox Game Pass, son service de jeu à la demande pour console Xbox One, PC et Android via le cloud.