Accueil À la Une Test de AO Tennis 2 : simulation réaliste sur surfaces synthétiques

Test de AO Tennis 2 : simulation réaliste sur surfaces synthétiques

Test réalisé à partir d’une version fournie par Mercure Digital sur PC (Core i5-3470, 16 Go de RAM, GeForce GTX 1060 6 Go)

Développé par Big Ant Studios et édité par Big Ben
Sorti le 9 janvier 2020 et disponible sur PlayStation 4, Xbox One, Switch et PC

Deux ans après un premier épisode prometteur, Big Ant Studios est de retour sur les courts pour une nouvelle mouture de sa simulation de tennis. Toujours sous licence officielle de l’Open d’Australie, cet AO Tennis 2 préserve son gameplay exigeant tout en améliorant ses modes de jeu, en dépit d’un petit manque de finition.

Si l’on considère que le plus important dans une simulation sportive est son gameplay, alors AO Tennis 2 est incontournable. Les échanges basés sur les timings offrent une marge de progression énorme. Il n’est pas difficile de renvoyer une balle avec la palette de coups classiques du genre (slice, plat, lift, lob, amorti), mais ça se complique dès lors que l’on souhaite renvoyer une « bonne » balle.

Il faut non seulement bien calculer le moment où l’on donne un coup de raquette, mais il faut aussi maintenir le bouton plus ou moins longtemps pour que l’indicateur passe au vert, l’assurance d’un coup réussi. Si on ajoute le placement du joueur qui a aussi son importance, on obtient un titre simple à comprendre mais long à maîtriser.

Comme au tennis, il faut gérer la tension entre la patience et la prise de risque et ce sont souvent les choix de monter au filet ou de varier son jeu qui déterminent l’issue d’un échange. L’intelligence artificielle dans ses plus hauts niveaux de difficulté est très sereine à ce petit jeu et il faudra sortir de sa zone de confort pour tenter de l’emporter.

AO Tennis 2 possède cependant le défaut de sa qualité : si son gameplay est profond, il est aussi très exigeant et peut se montrer contre-intuitif pour un nouveau joueur, surtout pour gérer l’indicateur du timing et l’indicateur de position de la balle à la fois.

Le titre possède différents modes de jeu (Open d’Australie, match rapide, jeu en ligne) mais c’est son mode Carrière qui le rend le plus intéressant. Après avoir créé un avatar, on participe à une succession de matchs et de tournois pour progresser mais pas seulement. Il faut également s’entraîner, gérer son repos pour éviter les blessures, etc. L’avatar progresse au fur et à mesure des semaines grâce au jeu mais aussi à l’argent que l’on peut dépenser en compétences et en statistiques.

Dans ce nouvel épisode, on peut également signer des contrats de parrainage avec des marques et embaucher des coaches pour mieux progresser, pour une simulation plus réaliste en dehors du terrain. Mention spéciale aux conférences de presse où il faut gérer les questions qui fâchent de certains journalistes.

Côté licence, AO Tennis 2 comble ses carences avec un ingénieux système de personnalisation. Il est possible de créer ses joueurs, ses compétitions, ses produits officiels et de les partager. En quelques clics, vous aurez téléchargé les 128 premières et premiers des classements ATP et WTA ! L’absence de Djokovic, Federer ou Serena Williams ne sont donc pas réellement préjudiciables.

Reste la réalisation qui peut légitimement décevoir parce que les animations et les modélisations sont un peu sommaires, mais pas de quoi non plus gâcher une expérience très satisfaisante. Les temps de chargement sont un peu longs, mais les matchs durent assez longtemps pour qu’ils ne soient pas handicapants.

Joueur Citoyenhttps://actua.blog/
On n'a pas la même manette mais on a la même passion

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Test de Rugby 20 : le jeu des valeurs ?

Tous les sports ne sont pas logés à la même enseigne en matière de jeux vidéo. Loin de suivre la cadence de son homologue au ballon rond, le rugby à XV donne souvent naissance à des adaptations en demi-teinte. A l’image du XV de France qui renoue avec son succès, Rugby 20 est-il l’épisode du changement ?

Test de Shenmue III: Story Quest Pack : doit-on tout accepter par amour ?

Deuxième extension d’une saison de trois DLC, le très génériquement intitulé Story Quest Pack prend la forme d’une intrigue supplémentaire. Contrairement à Battle Rally qui était en quelque sorte un sympathique mode « arcade », Story Quest Pack s’intègre à l’aventure principale pour une poignée d’heures de jeu supplémentaire.

Record of Lodoss War: Deedlit in Wonder Labyrinth, un metroivania en pixel art prévu pour le 13 mars

Team Ladybug vient de présenter la bande-annonce de son metroidvania sous licence des Chroniques de la Guerre de Lodoss : Record of Lodoss War: Deedlit in Wonder Labyrinth. L'accès anticipé est prévu dès ce 13 mars sur PC via Steam.

Bullet Girls Phantasia dépasse les 100 000 unités vendues, Omega Labyrinth Life les 50 000

Selon Atsushi Kamata de D3 Publisher, les derniers titres de l'éditeur Bullet Girls Phantasia et Omega Labyrinth Life viennent respectivement de dépasser 100 000 et 50 000 unités vendues.