Test de « Minecraft Legends » sur Xbox Series X. Ce jeu de stratégie est parfaitement conçu pour la manette, mais il se révèle néanmoins confus

Les piglins répandent la corruption du Nether. Pour protéger la Surface, le héros doit fédérer tous ses peuples : villageois, Creepers, golems…

Test de Minecraft Legends réalisé sur Xbox Series X à partir d’une version commerciale.

Qu’est-ce que Minecraft Legends ? Un MOBA ? Un hack and slash ? Les vidéos de présentation n’ont pas rigoureusement « expliqué » le gameplay de ce nouveau Minecraft. En réalité, il s’agit simplement d’un jeu de stratégie, orienté JcJ, conçu pour une prise en main à la manette. Sa facilité d’accès fait sa force, mais l’action se révèle trop souvent confuse.

Test de Minecraft Legends

Dans Minecraft Legends, le joueur incarne un héros guidé par trois divinités pour protéger la Surface de l’invasion de piglins. Ces cochons bipèdes, venus du Nether, corrompent tous les villages qu’il faut libérer puis défendre. Dans ce combat pour la liberté, tous les peuples se rallient à la cause du héros, y compris les zombies, squelettes et autres Creepers.

Un jeu de stratégie facile d’accès

La plus grande qualité de Minecraft Legends se trouve dans sa prise en main facilitée par un input mapping bien pensé. Avec la gâchette gauche, on place les bâtiments que l’on construit. Avec celle de droite, on dirige ses unités au combat. La collecte de ressources est automatisée dès que l’on sélectionne une zone. On peut aussi appeler ses soldats d’une simple pression, ou lancer l’assaut un peu comme on dirige des Pikmin. Car le joueur contrôle toujours son héros sur la carte, qui peut donner des coups d’épée en maintenant la touche d’attaque. Le gameplay est parfaitement adapté à la manette, prise en compte dans la conception du titre, au contraire d’Age of Empires II: Definitive Edition, par exemple.

De plus, les mécaniques sont extrêmement simples à assimiler. La base du joueur doit évoluer pour avoir accès à de nouvelles ressources et unités. Ces dernières ont chacune une fonction : les Creepers, finalement coûteux, explosent auprès des murs et bâtiments, les zombies constituent l’avant-garde, les golems de mousse soignent les points de vie… Avec douze unités différentes seulement, il est assez simple de garder en mémoire les compétences de chacune. La construction peut servir à créer des passerelles ou un lanceur de redstone pour attaquer à distance. Mais on en fait généralement l’usage pour défendre des positions grâce aux murailles et tours défensives qu’il est élémentaire de mettre en place.

Minecraft Legends
D’une simple pression, le héros rassemble les unités autour de lui. La mécanique s’inspire du sifflet du Capitaine Olimar dans Pikmin et fluidifie la gestion des déplacements.

La campagne principale reste de toute façon plutôt facile dans son ensemble. Le joueur doit conquérir de multiples avant-postes piglin sur une grande carte comprenant différents biomes. Il doit aussi protéger les villages qu’il libère pour obtenir des ressources plus facilement et s’y téléporter. Selon HowLongToBeat, elle dure environ sept heures et demie et n’a vocation qu’à guider le joueur vers le jeu en ligne, au cours de ce qui s’apparente à un tutoriel géant. On peut par ailleurs y jouer intégralement en coop, en ligne toutefois.

Une action difficilement lisible

Malgré de grands efforts sur les contrôles, Minecraft Legends est parfois difficilement lisible. Quand les armées s’entrechoquent, on peine à discerner ses unités de celles des adversaires. En solo, on distingue les piglins qui sont les principaux antagonistes ; en ligne néanmoins, les joueurs combattent avec les mêmes forces vives. À qui sont ces golems de pierre ? Sont-ils à un allié, à un adversaire ou sont-ce les miens ? On ne cesse de marteler le bouton qui réunit les soldats autour du héros pour tenter d’y voir plus clair. Heureusement, le pathfinding se révèle souvent efficace.

Le jeu en ligne est encore plus confus lorsque l’on rencontre des inconnus. L’absence de micros ou la barrière de la langue peuvent rendre la coordination extrêmement laborieuse. Il n’est pas rare que l’on tente de récolter des ressources dans un but précis, mais en vain si un allié les dépense pour une autre construction. La communication est donc primordiale pour remporter la victoire dans un mode opposant deux équipes de quatre joueurs.

Le héros s’apprête à passer à l’action avec treize unités. Il devrait construire des générateurs avant de partir pour augmenter son bataillon à vingt.

Pour l’heure, il n’existe qu’un seul type de parties où chaque équipe doit détruire la base adverse. Des avant-postes piglin font tampon au centre et les joueurs doivent s’organiser au mieux pour récolter, se renforcer, monter une armée (limitée en nombre d’unités), défendre et attaquer. Le potentiel stratégique reste élevé malgré la simplicité de Minecraft Legends, surtout quand chacun sait ce qu’il doit faire. Mais pour cela, il faut d’abord trouver trois amis prêts à s’investir dans le jeu, au risque d’être frustré par les quatuors parfaitement ordonnés. On ne serait donc pas contre des modes supplémentaires, peut-être plus adaptés aux solistes.

Notre avis | 6

Note : 6 sur 10.

Minecraft Legends prend la forme d’un jeu de stratégie dont on doit saluer l’accessibilité. L’input mapping se révèle parfaitement adapté à la manette et les différentes fonctionnalités sont simples à assimiler. Malgré tout, l’action reste difficilement lisible à cause de la confusion générale qui règne au cours des combats. À moins de jouer avec des amis, la coordination en ligne est également pénible entre inconnus.

On aime

  • La simplicité de la prise en main
  • Des mécaniques faciles à assimiler
  • La campagne initiant au JcJ

On n’aime pas

  • L’action difficilement lisible
  • La coordination entre quatre inconnus
  • Le manque de modes de jeu en ligne

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

À lire aussi

« Perfect Dark ». Bientôt quatre ans après son annonce, Xbox Game Studios dévoile une première bande-annonce de gameplay

Lors du Xbox Games Showcase s'étant déroulé le 9 juin 2024, Xbox Game Studios a dévoilé la première bande-annonce de gameplay de Perfect Dark. Cette vidéo du FPS, actuellement développé par The Initiative et Crystal Dynamics, était particulièrement attendue. Son annonce initiale remonte à la cérémonie des Game Awards du 10 décembre 2020. Le titre sortira sur Xbox Series X et PC. Mais l'éditeur n'a, pour l'heure, détaillé ni la date, ni le prix de lancement.

« Indiana Jones et le Cercle Ancien ». Xbox Game Studios dévoile une nouvelle bande-annonce de plus de cinq minutes

À l'occasion du Xbox Games Showcase qui s'est tenu le 9 juin 2024, Xbox Game Studios a dévoilé une nouvelle bande-annonce, mêlant scènes cinématiques et extraits de gameplay. Pour rappel, le jeu d'aventure, développé par MachineGames, sortira d'ici la fin de l'année 2024. On l'attend sur Xbox Series X et PC. Mais l'éditeur n'a pour l'instant précisé ni la date, ni le prix de lancement. On sait néanmoins qu'il sera disponible dans le Game Pass.

« Age of Mythology: Retold » sortira le 4 septembre 2024 sur Xbox Series X et PC

Dans le cadre du Xbox Games Showcase du 9 juin 2024, Xbox Game Studios a dévoilé la date de lancement d'Age of Mythology: Retold. Le jeu de stratégie codéveloppé par World's Edge, Forgotten Empires, Tantalus media, CaptureAge et Virtuos Games sortira le 9 septembre 2024. On l'attend sur Xbox Series X et PC, à partir de 29,99 € et il sera disponible, dès son lancement, dans l'abonnement Game Pass. Les précommandes sont également ouvertes sur Microsoft Store et Steam. Pour rappel, il s'agira d'un remake complet d'Age of Mythology, initialement sorti le 30 octobre 2002 sur PC.

Xbox Game Studios. Microsoft ferme quatre studios Bethesda Softworks, dont Tango Gameworks et Arkane Austin

Dans un article publié le 7 mai 2024 sur le site Internet de Bloomberg, Jason Schreier révèle la fermeture de quatre divisions de Bethesda Softworks. La famille Xbox se sépare effectivement d'Alpha Dog Games, Roundhouse Games, Arkane Austin et Tango Gameworks. Pour rappel, Xbox Game Studios a absorbé ZeniMax Media, la société-mère de Bethesda Softworks, le 21 septembre 2020 contre 7,5 milliards de dollars.

« Diablo IV » sera disponible dans le Xbox Game Pass à partir du 28 mars 2024

Microsoft vient d'annoncer la disponibilité imminente de Diablo IV dans le Xbox Game Pass. Le hack and slash de Blizzard Entertainment intégrera les abonnements Xbox et PC à partir du 28 mars 2024. Cette annonce d'envergure s'inscrit dans la continuité de l'acquisition d'Activision Blizzard par Microsoft. Pour rappel, le titre est disponible depuis le 5 juin 2023 sur PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series X et Xbox One à partir de 79,99 €, et PC, à partir de 69,99 €.
Test de Minecraft Legends réalisé sur Xbox Series X à partir d'une version commerciale. https://www.youtube.com/watch?v=hUtmj2ssDUQ Qu'est-ce que Minecraft Legends ? Un MOBA ? Un hack and slash ? Les vidéos de présentation n'ont pas rigoureusement « expliqué » le gameplay de ce nouveau Minecraft. En réalité, il s'agit...Test de « Minecraft Legends » sur Xbox Series X. Ce jeu de stratégie est parfaitement conçu pour la manette, mais il se révèle néanmoins confus