jeudi 23 septembre 2021
AccueilTests et aperçusTest de Guilty Gear -Strive- : plus accessible mais moins facile d'accès

Test de Guilty Gear -Strive- : plus accessible mais moins facile d’accès

Test réalisé à partir d’une version fournie par l’éditeur sur PC (Core i7-9700K, 16 Go de RAM, GeForce RTX 3080 Founder’s Edition 10 Go)

Développé et édité par Arc System Works et distribué par Bandai Namco
Sorti le 11 juin 2021 et disponible sur PlayStation 4, PlayStation 5 et PC

InterfaceFrançais / Anglais / Japonais / Chinois / Italien / Allemand / Espagnol / Coréen
AudioAnglais / Japonais
Sous-titresFrançais / Anglais / Japonais / Chinois / Italien / Allemand / Espagnol / Coréen

Depuis sa première apparition en 1998, Guilty Gear a la réputation d’un jeu de combat rapide mais aussi extrêmement difficile à maîtriser, la faute à des systèmes ajoutés entre chaque nouvel opus. Surprise pour Guilty Gear -Strive- puisqu’Arc System Works promet un jeu plus facile d’accès pour les nouveaux joueurs. Cet épisode devient-il la porte d’entrée idéale dans Guilty Gear ?

Guilty Gear oblige, on est frappé par la beauté de Guilty Gear -Strive- dès le premier lancement du jeu. Entièrement réalisé en 3D avec des ombrages en cel shading maîtrisés, on a souvent l’impression de regarder un anime en mouvement. Le tout est soutenu par une bande-son qui ne manque pas de variété malgré son appétence évidente pour le rock. Enfin, les amoureux de lore bénéficient de la présence d’un mode histoire inutilement complexe, d’organigrammes et de lexiques résumant les précédents épisodes de Guilty Gear.

Pour les joueurs solo, un mode arcade classique fait suite au mode histoire, et on peut débloquer des illustrations et des musiques d’anciens Guilty Gear pour les combats via un système de gacha. À l’heure où le test est écrit, il est impossible d’effectuer des microtransactions avec de l’argent réel. Seul l’argent obtenu en combat permet de déverrouiller les différents bonus.

Ce qui intéresse toutefois le plus dans un jeu de combat est justement le combat, et on reconnaît que la simplification telle qu’imaginée pour Guilty Gear -Strive- paraît étrange au premier abord. Les précédents Guility Gear possédaient un combo quasi-universel pour tous les personnages appelés Gatling. Dans Guilty Gear -Strive-, les Gatling sont devenus des combos différents pour chacun : il est donc plus difficile de tous les appréhender sans une connaissance approfondie des move lists.

Le haut niveau a quant à lui été simplifié en retirant certaines mécaniques jugées trop complexes. Il faut cependant prendre en compte l’existence d’un mode mission qui permet de progresser pas à pas dans les systèmes de Guilty Gear -Strive-. Les premières sont extrêmement simples mais elles permettent aux débutants de découvrir Guilty Gear et de prendre en main cet épisode.

Aujourd’hui plus que jamais, proposer une expérience en ligne impeccable est une nécessité pour qu’un jeu de combat développe son volet compétitif. Arc System Works a fait le bon choix d’un netcode dit rollback plutôt que delay, pourtant plus populaire au Japon mais moins pratique à travers le monde. On regrette seulement l’absence de crossplay à l’heure actuelle. Le système de lobby est un peu gadget, mais il est possible de patienter en faisant ses gammes dans le mode entraînement, tandis que Guilty Gear -Strive- recherche un adversaire automatiquement.

En définitive, Guilty Gear -Strive- est un jeu de combat étrange. À la fois plus accessible à haut niveau mais peut-être moins pour les débutants, difficile de dire ce que l’avenir réserve à cet épisode sur la scène esport. On imagine que de nombreuses mises à jour et de nouvelles versions modifieront profondément l’expérience, comme pour chaque Guilty Gear. Reste un jeu magnifique vers lequel on revient sans cesse, car malgré tous les changements opérés par rapport aux précédents opus, le plaisir de jeu de Guilty Gear -Strive- est intact. Comme on le répète avant chaque match : let’s rock!

Guilty Gear -Strive-

Soutenir Actua

Merci pour votre lecture ! Si vous appréciez nos contenus et que vous souhaitez soutenir notre travail, on serait heureux et extrêmement reconnaissants de vous compter parmi nos donateurs Bonne visite et à bientôt sur Actua.

Askab
FFXV GOTY 2016

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents