samedi 28 novembre 2020
Accueil Tests et aperçus Tests PlayStation Test de Astro's Playroom : PlayStation DualSense dessus dessous

Test de Astro’s Playroom : PlayStation DualSense dessus dessous

Test réalisé à partir d’une version commerciale sur PlayStation 5

Développé par Asobi Team et édité par Sony Interactive Entertainment
Sorti le 19 novembre 2020 et disponible sur PlayStation 5

InterfaceFrançais / Anglais / Allemand / Italien / Espagnol / Portugais / Arabe / Chinois / Coréen / Danois / Finnois / Grec / Hongrois / Japonais / Norvégien / Néerlandais / Polonais / Roumain / Russe / Suédois / Tchèque / Thaï / Turc
Audio
Sous-titres

Rien n’arrête l’ascension d’Astro : du tandem DualShock 4 et PlayStation Camera dans The Playroom au PlayStation VR dans Astro Bot Rescue Mission, le petit robot accompagne les innovations technologiques de Sony. Sa dernière aventure, Astro’s Playroom, est disponible gratuitement sur toutes les consoles PlayStation 5 pour démontrer les capacités de la nouvelle manette : la DualSense. La présentation suffit-elle à convaincre des possibilités de cette étrange manette ?

Astro’s Playroom est un jeu de plate-forme classique. Astro possède la palette de mouvements traditionnelle du genre (sauter, frapper, attraper des objets), avec en plus la possibilité d’activer des lasers dorsaux très utiles pour effectuer un double-saut et éliminer les ennemis en contre-bas. Ce gameplay très accessible permet à tout le monde de profiter de cette aventure divisée en quatre mondes, eux-mêmes divisées en quatre sous-parties. Ces mondes portent des noms renvoyant aux différents composants de la console : SSD, RAM, GPU et climatisation.

Cette escapade est surtout l’occasion de prendre en main la DualSense et d’essayer ses fonctionnalités. Le retour haptique est particulièrement utilisé puisque la manette vibre plus ou moins fort dès que l’opportunité se présente. Par exemple, le joueur peut ressentir de véritables différences selon la surface sur laquelle marche Astro : boue, sable, etc. Les vibrations causées par la pluie et la grêle fonctionnent également à merveille. Le micro est aussi parfois employé afin de souffler sur des moulins à vent.

Les autres éléments de la manette sont utilisés quand Astro se transforme à l’aide d’une tenue spéciale, différente selon le monde exploré. Avec la combinaison de singe, chaque gâchette contrôle une main dans des séquences d’escalade qui sollicitent aussi la détection de mouvement, tandis que la combinaison de grenouille demande d’appuyer sur les gâchettes pour se déplacer latéralement à l’aide de ressorts. La résistance de ces touches lorsque le joueur appuie dessus est très convaincante.

Pour prolonger l’aventure, Astro’s Playroom propose des défis chronométrés afin de défier d’autres joueurs au sein d’un classement mondial. Les niveaux sont aussi truffés d’objets à ramasser comme des pièces de puzzle permettant de reconstituer une frise, ou encore des artefacts. Ces derniers sont des objets liés à l’histoire de PlayStation. Toutes les générations de consoles et d’accessoires sont représentées pour le plus grand plaisir des fans qui peuvent les admirer dans le hub central du jeu.

Les références à l’histoire de la marque ne s’arrêtent pas là puisque les niveaux sont remplis de clins d’œil aux différentes marques qui ont accompagné les consoles de Sony. Certains éditeurs-tiers ont prêté leurs séries pour l’occasion. Cela donne un véritable « jeu dans le jeu » où le joueur observe tous les recoins pour ne rien rater, l’occasion d’admirer les animations adorables des autres petits robots dans des décors colorés et charmants.

Pour un jeu intégré dans la mémoire de la console, Astro réussit parfaitement sa mission : son odyssée au sein de la PlayStation 5 permet de découvrir la nouvelle manette et ses subtilités. Les effets sont convaincants et donnent envie d’en voir plus après cette courte démonstration aux allures de musée PlayStation.

Soutenir Actua

Merci pour votre lecture. Si vous appréciez nos contenus et que vous souhaitez soutenir notre travail, nous serions heureux et extrêmement reconnaissants de vous compter parmi nos tipeurs. Bonne visite et à bientôt sur Actua.

StaffCoco
J’ai joué à beaucoup trop de JRPG et de visual novels pour être honnête.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Is it Wrong to Try to Shoot’em Girls in a Dungeon? disponible gratuitement sur PlayStation 4, Switch et PC

PQube et MAGES annoncent que le DLC Is it Wrong to Try to Shoot'em Girls in a Dungeon? est disponible gratuitement sur PlayStation 4, Switch et PC.

Test de Hyrule Warriors : L’Ère du Fléau : un prologue à The Legend of Zelda: Breath of the Wild sous forme de musō

En attendant le nouveau Zelda, Omega Force propose Hyrule Warriors : L’Ère du Fléau, nouvelle adaptation de la sérieen musō. Daté cent ans avant The Legend of Zelda: Breath of the Wild, s’agit-il d’un hors-série subsidiaire ou s’inscrit-il dans la chronologie du célèbre monde ouvert ? Dans tous les cas, Omega Force signe l’un des meilleurs musō jamais réalisés.

Sony dévoile les jeux du PS Plus de décembre 2020

Sony vient de dévoiler les trois jeux offerts sur PlayStation 4 et PlayStation 5 aux abonnés PS Plus du mois de décembre 2020. Les deux titres seront disponibles au téléchargement du 1er décembre 2020 au 4 janvier 2021.

Selon Marvelous!, Sakuna: Of Rice and Ruin comptabilise plus de 500 000 ventes

Marvelous! annonce que Sakuna: Of Rice and Ruin, disponible depuis le 10 novembre sur PlayStation 4, Switch et PC, a trouvé plus de 500 000 acquéreurs. Marvelous! précise qu'il s'agit de l'une des toutes meilleures ventes de l'éditeur.