Test de Theatrhythm Final Bar Line sur PlayStation 4. Incarne-t-il l’aboutissement de la série de jeux de rythme de Square Enix ?

Test de Theatrhythm Final Bar Line réalisé le 16 février 2023 sur PlayStation 4 à partir d’une version fournie par l’éditeur.

Au fil des années, Final Fantasy a connu de nombreux épisodes dérivés dans des genres très différents. Dissidia: Final Fantasy et World of Final Fantasy ont notamment célébré l’histoire de la série à plusieurs reprises. Mais pour ce qui est de l’héritage musical, rien ne vaut les jeux de rythme Theatrhythm, initialement sortis sur 3DS. Theatrhythm Final Bar Line est le dernier opus en date. Il adapte la version arcade Theatrhythm Final Fantasy: All-Star Carnival, exclusive au Japon. Avec un « Final » dans le titre indiquant qu’il s’agit (peut-être) du dernier épisode, la question est de savoir si ce jeu offre une conclusion en fanfare à cette sous-série.

Test de Theatrhythm Final Bar Line

Le gameplay a-t-il évolué par rapport aux jeux précédents ?

Les bases du gameplay des Theatrhythm n’ont pas changé pour cet épisode. Le but est toujours d’appuyer en rythme sur les bonnes touches selon les indications à l’écran. Elles vont de la simple pression à l’utilisation du joystick dans une certaine direction. Theatrhythm Final Bar Line ajoute tout de même quelques variations par rapport aux opus 3DS. Il demande par exemple de pencher les deux sticks dans des directions opposées. Changement de support oblige, les commandes tactiles ont disparu dans cette version. Le joueur garde cependant une certaine marge de manœuvre pour ajuster les commandes selon ses préférences (timing, version simplifiée…) et peut même jouer à deux en coopération grâce au style duo.

Les musiques sont réparties dans trois catégories : Battle Music Stage (BMS), Field Music Stage (FMS) et Event Music Stage (EMS). La première regroupe principalement les thèmes de combats et fait apparaître les commandes dans quatre voies, de la gauche vers la droite. La deuxième ne contient qu’une seule voie mais force le joueur à la suivre à l’aide du stick pour certaines commandes. Enfin, la dernière catégorie superpose les commandes sur un montage des passages mémorables du jeu dont la chanson est tirée. Contrairement aux précédents opus, les voies des EMS sont désormais fixes et ne se baladent plus sur tout l’écran.

On peut également noter que la voie des FMS utilisant les musiques des aéronefs ne sont plus légèrement en biais. Cet effet était surtout présent pour valoriser la 3D stéréoscopique de la 3DS. De manière générale, cette distinction entre les musiques apporte toujours de la variété et les trois types de chansons sont plaisants à pratiquer.

Comment la partie RPG se présente-t-elle dans cet opus ?

L’un des points ayant permis aux Theatrhythm de se démarquer des autres jeux de rythme est la présence d’une couche RPG au gameplay. Durant les BMS et FMS, le joueur déploie une équipe de quatre personnages issus des Final Fantasy afin d’affronter au rythme de la mélodie plusieurs ennemis. Chaque personnage appartient à une classe indiquant sa spécialisation : physique, magie, soin… Pour battre autant d’adversaires que possible avant la fin de la musique, le joueur doit donc optimiser sa composition d’équipe. Comme pour les deux premiers Theatrhythm, l’aspect RPG demeure optionnel. Il est tout à fait possible pour les personnes non-intéressées de profiter du jeu sans véritablement se pencher sur ces points.

Ceux qui souhaitent profiter du système ont à leur disposition des atouts supplémentaires bien connus. Des objets peuvent être utilisés avant chaque chanson pour se faciliter la tâche. Une potion est ainsi en mesure de remplir la barre de vie de l’équipe si jamais elle se vide trop après plusieurs commandes ratées, repoussant un éventuel game over. Chaque personnage a aussi accès à des compétences variées, comme des sorts ou des attaques spéciales. Elles s’activent automatiquement en combat, tandis qu’une invocation classique des Final Fantasy permet de se tirer d’un mauvais pas. Toute cette dimension RPG n’a donc que peu évolué par rapport aux anciens jeux, mais la base est suffisamment solide pour que cela ne représente pas un problème.

Le contenu est-il au rendez-vous ?

L’aspect sur lequel Theatrhythm Final Bar Line est inattaquable est sa tracklist. Avec trois-cent-quatre-vingt-cinq morceaux, le jeu couvre tous les Final Fantasy principaux, plusieurs suites directes, ainsi que des spin-off anciens ou modernes. Contrairement à Theatrhythm Final Fantasy: Curtain Call sur 3DS, Theatrhythm Final Bar Line accueille Final Fantasy XV, les dernières extensions de Final Fantasy XIV, Final Fantasy VII Remake… On trouve aussi des jeux plus surprenants tels Final Fantasy Record Keeper, Mobius Final Fantasy… Avec autant de jeux représentés, tout le monde peut trouver son bonheur et profiter de la grande qualité des bandes-sons de la série. Si on ajoute à cela les DLC déjà prévus, allant piocher dans les autres séries Square Enix (SaGa, Chrono ou encore NieR), le répertoire musical est immense.

Pour débloquer progressivement toutes ces chansons, il est nécessaire de passer par les quêtes de série. Après avoir sélectionné un des jeux de la saga dans ce mode, le joueur doit enchaîner toutes les musiques du titre une par une. On a la possibilité de choisir entre deux d’entre elles de temps en temps. Chaque chanson contient également un mini-objectif à remplir (utiliser un personnage précis, battre plusieurs ennemis etc.) pour déverrouiller de nouveaux objets à utiliser ou une carte à collectionner. Obtenir toutes les pistes pour le mode libre prend de ce fait beaucoup de temps et peut frustrer certains fans souhaitant picorer le jeu à leur propre rythme.

Il est toutefois possible d’accéder à de nouvelles chansons via les recommandations du mode libre après avoir terminé une musique. Mais le joueur reste à la merci de son côté aléatoire. Peu importe la manière, jouer permet d’accumuler des points appelés rythmie, donnant notamment accès à diverses options de personnalisations comme des icônes pour la carte de profil.

Captures d’écran © Square Enix

Notre avis | 8

Note : 8 sur 10.

Avec Theatrhythm Final Bar Line, Square Enix place la barre très haut pour sa série de jeux de rythme. On peut lui reprocher un système de déblocage des chansons un brin rigide et de petites adaptations dues aux nouveaux supports. Mais l’ensemble est d’une richesse inouïe avec un gameplay maîtrisé et un contenu abondant. Profiter des bandes-sons cultes de Final Fantasy, tout en découvrant des titres plus obscurs, est un vrai luxe offert aux joueurs. Peu de sagas peuvent se vanter d’un patrimoine aussi riche que celui de Theatrhythm Final Bar Line. Il n’y a plus qu’à espérer un rappel après cette prestation aboutie.

2 commentaires

  1. Les anciens jeux ont le droit à un mélange pour les musiques. Final Fantasy I possède par exemple les versions chiptune d’origine pour certaines chansons, et des versions symphoniques pour d’autres. Il n’y a pas le choix de passer de l’une à l’autre.

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

À lire aussi

« Visions of Mana » sortira le 29 août 2024 sur PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series X et PC

Square Enix vient de fixer la date de lancement de Visions of Mana. L'action-RPG, réalisé par Ouka Studios (parfois appelé Sakura Studios), l'une des filiales japonaises de NetEase, sortira le 29 août 2024. On l'attend sur PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series X et PC, à partir de 59,99 €. Pour souligner l'ouverture des précommandes, l'éditeur a aussi diffusé une nouvelle bande-annonce, mêlant scènes cinématiques et extraits de gameplay.

« SaGa Emerald Beyond ». En attendant la sortie, trois démos différentes sont disponibles en fonction de la plateforme

Square Enix vient d'annoncer la disponibilité de trois démos de SaGa Emerald Beyond. En fonction de la plateforme de téléchargement, elles présenteront un personnage différent : Tsunanori Mido sur PlayStation 5 et PlayStation 4, Ameya sur Nintendo Switch et Diva No. 5 sur PC. L'éditeur précise qu'il sera possible de transférer sa progression vers les jeux complets. Pour rappel, le JRPG sortira le 25 avril 2024 sur PlayStation 5, PlayStation 4, Nintendo Switch, PC, Android et iOS au prix de 49,99 €. Une vidéo de présentation de Diva No. 5, la chanteuse mécha, accompagne cette annonce.

« Star Ocean: The Second Story R ». La mise à jour 1.1 ajoute de nouveaux contenus, dont un mode de difficulté Chaos

Square Enix vient de détailler les nouveautés de la mise à jour gratuite, version 1.1, de Star Ocean: The Second Story R. Disponible depuis aujourd'hui, 27 mars 2024, elle comporte de nouveaux contenus (voir encadré ci-dessous) ainsi qu'un mode de difficulté supplémentaire. Pour rappel, ce remake de Gemdrops, Inc. du JRPG légendaire est disponible depuis le 2 novembre 2024 sur PlayStation 5, PlayStation 4, Nintendo Switch et PC au prix de 49,99 €. L'éditeur a également diffusé une bande-annonce pour détailler les nouveautés.

« Final Fantasy XIV ». L’extension « Dawntrail » sortira le 2 juillet 2024

Square Enix vient de fixer la date de lancement de la prochaine extension de Final Fantasy XIV : Dawntrail. Tous les utilisateurs pourront y accéder à partir du 2 juillet 2024. Les précommandes donneront accès à divers bonus, parmi lesquels un accès anticipé à partir du 28 juin 2024, et des objets affiliés au neuvième épisode. « Vous avez peut-être remarqué de nombreuses références à Final Fantasy IX… mais la raison est secrète », déclare mystérieusement Naoki Yoshida, alors que la rumeur d'un remake persiste depuis les NVIDIA Leaks du 13 septembre 2021. À l'occasion de cette annonce, l'éditeur a aussi diffusé une bande-annonce présentant une nouvelle monture, Ark.

Le DLC de « Final Fantasy XVI », « La complainte du ressac », sera disponible à partir du 18 avril 2024

Square Enix vient de fixer la date de disponibilité du deuxième DLC de Final Fantasy XVI : La complainte du ressac (The Rising Tide en anglais). Consacrée au Primordial Léviathan, cette extension sera disponible à partir du 18 avril 2024, au prix de 19,99 €. Un Pass d'extension est également commercialisé au prix de 24,99 €. Il donne également accès aux Rémanences du ciel (Echoes of the Fallen), disponible depuis le 8 décembre 2023. À cette occasion, l'éditeur a diffusé une bande-annonce de présentation.
Test de Theatrhythm Final Bar Line réalisé le 16 février 2023 sur PlayStation 4 à partir d’une version fournie par l'éditeur. https://youtu.be/0PNP5k1EUjI Au fil des années, Final Fantasy a connu de nombreux épisodes dérivés dans des genres très différents. Dissidia: Final Fantasy et World of Final...Test de Theatrhythm Final Bar Line sur PlayStation 4. Incarne-t-il l’aboutissement de la série de jeux de rythme de Square Enix ?