samedi 29 janvier 2022
AccueilTests et aperçusTest de Shenmue III: Big Merry Cruise : la vieillesse est un...

Test de Shenmue III: Big Merry Cruise : la vieillesse est un naufrage

Test réalisé à partir d’une version commerciale sur PC (Core i5-3470, 16 Go de RAM, GeForce GTX 1060 6 Go)

Développé par Ys Net et Neilo et édité Deep Silver
Sorti le 17 mars 2020 et disponible sur PlayStation 4 et PC

Troisième extension d’une saison de trois DLC, Big Merry Cruise se montre sans concession avec les fantasmes les plus fous des fans de Shenmue III. Il ne raconte ni la traversée entre Bailu et Niaowu, ni le fameux « Chapitre 2 » : il s’agit simplement d’un bateau-casino, le Sésame des Mers, qui accoste en ville en regroupant tous les mini-jeux et deux quêtes tout ce qu’il y a de plus génériques.

Lire le test de Shenmue III >

Lire le test de Shenmue III: Battle Rally >

Lire le test de Shenmue III: Story Quest Pack >

Le Sésame des Mers est donc accessible depuis le port de Niaowu sous certaines conditions : comme pour Story Quest Pack, il n’apparaît pas dans les fichiers de sauvegarde situés avant le grand final de Shenmue III. Impossible de le rater, quand il arrive en ville, avec tous les néons qui le distinguent. À bord, on retrouve de nombreux assets utilisés dans le jeu principal et l’intégralité des mini-jeux disponibles. D’un point de vue purement scénaristique, Big Merry Cruise ne propose rien, ce qui le rend parfaitement facultatif.

Les mini-jeux n’étant pas le fort de Shenmue III, on est en droit de se demander quelle mouche a piqué Ys Net. Consacrer un DLC complet aux courses de tortues et aux jeux de dés ne présente aucun intérêt. Il y a tout de même des défis quotidiens : en gagnant, par exemple, trois fois au Fleur, Oiseau, Vent et Lune ou dix fois au Roll it on Top, on gagne des tickets que l’on peut utiliser à la grande roue, qui permet d’obtenir des tenues inédites. Mais d’un point de vue purement ludique, on n’y trouve pas son compte par rapport à Battle Rally qui, aujourd’hui, apparaît comme l’extension la plus intéressante de Shenmue III.

Big Merry Cruise propose également deux quêtes qui ne durent pas plus de 40 min ensemble. Dans la première, il suffit de gagner une figurine à la grande roue pour qu’un jeune homme ne se jette pas à la mer ; dans la seconde, il faut retrouver un enfant qui a disparu sur le bateau. Cette dernière quête est d’ailleurs de très mauvais goût, s’appuyant sur des ressorts grossophobes complètement hors de propos qui sont plus fâcheux que drôles.

Le bateau n’est pas intéressant à explorer puisqu’il n’y a rien à y faire, à part ouvrir les cabines une à une pour y découvrir, eh bien, absolument rien. On ne peut même pas interagir avec les personnages non-jouables qui se contentent de gesticuler devant les mini-jeux.

Cette extension n’enlève rien aux grandes qualités de Shenmue III, un titre qui n’est pas né, on le sait, avec une cuillère d’argent dans la bouche mais qui s’est montré à la hauteur des espérances des fans. La saison d’extensions, et particulièrement ce Big Merry Cruise, concluent cependant le troisième épisode de la pire des manières possibles. Si la série devait en rester là — on ne l’espère pas ! —, il faudrait se souvenir que le dernier contenu « Shenmue » jamais publié n’est autre que ce DLC indigne de la grande saga à laquelle il appartient. Et dire qu’on était resté suspendus à la caverne de Guilin pendant près de 18 ans…

Soutenir Actua

Merci pour votre lecture ! Si vous appréciez nos contenus et que vous souhaitez soutenir notre travail, on serait heureux et extrêmement reconnaissants de vous compter parmi nos donateurs Bonne visite et à bientôt sur Actua.

Julien Capronhttps://actua.blog/
On n'a pas la même manette mais on a la même passion

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents