samedi 4 février 2023
Tests et aperçusTest de LEGO Bricktales. La construction est-elle de retour au tout premier plan ?

Test de LEGO Bricktales. La construction est-elle de retour au tout premier plan ?

Test de LEGO Bricktales réalisé le 12 octobre 2022 sur Xbox Series X à partir d’une version fournie par l’éditeur.

  • Aventure, réflexion, construction
  • Développé par ClockStone, édité par Thunderful Games
  • Sorti le 12 octobre 2022
  • PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One, Xbox Series X, Switch, PC
  • Entièrement localisé en français
  • PEGI 3
  • Toute l’actualité de LEGO Bricktales

Les jeux LEGO se suivent mais ne ressemblent pas. Après Lego Star Wars : La Saga Skywalker en début d’année et en attendant LEGO Brawls, les petites briques du Danemark sont de retour pour LEGO Bricktales. Cette fois-ci, la construction est au cœur de l’aventure pour résoudre de nombreux casse-têtes. Et si l’on reconnaît apprécier voir nos structures prendre forme, on regrette que la créativité ne soit que si peu au rendez-vous.

Test de LEGO Bricktales

Dans LEGO Bricktales, on incarne une figurine à personnaliser, petit-enfant d’un inventeur excentrique. Le grand-père a notamment construit un parc d’attractions, menacé de fermeture s’il n’est pas remis aux normes. Il peut être restauré grâce à un appareil conçu pour cette occasion, alimenté en cristaux de bonheur. Pour les récupérer, on doit se téléporter et explorer cinq mondes différents, et satisfaire les demandes des populations locales.

L’exploration s’avère-t-elle relaxante ?

On voyage ainsi vers cinq régions comprenant chacune un biome et une intrigue : jungle, science-fiction, Caraïbes etc. Les différents univers sont entièrement construits en briques LEGO. La représentation graphique fait forte impression, notamment grâce à la perspective qui rappelle Captain Toad: Treasure Tracker et aux éclairages. Mais on ne peut pas déplacer la caméra à sa guise, ce qui ne facilite malheureusement pas l’exploration.

Pour progresser dans chaque monde, le joueur doit compléter une succession d’objectifs. Mais au-delà de la quête principale, les environnements sont remplis de collectables à découvrir. Il faut parfois se creuser la tête pour les récupérer… ou revenir plus tard. Au fil de LEGO Bricktales, on obtient en effet des capacités utiles pour explorer, comme une charge qui permet de détruire certaines briques ou un jet d’eau pour en nettoyer d’autres.

LEGO Bricktales - Exploration
Tous les décors de LEGO Bricktales sont construits avec des briques qui existent. Pour les animations de l’eau, les briques apparaissent et disparaissent ou changent de couleur, simulant un mouvement de fluide.

Généralement, la progression est assez facile d’accès car les missions sont claires. Mais dans le cinquième et dernier monde, la quête n’est plus aussi linéaire et on peut rester injustement bloqué. On aurait aimé un meilleur équilibrage avec une difficulté plus progressive car il y a de quoi tourner en rond dans cette ultime quête. Le personnage se déplace d’ailleurs lentement, renforçant la frustration quand on ne sait pas ce que l’on doit faire. L’aventure est pourtant assez simple, voire relaxante, le reste du temps et il faut compter une dizaine d’heures pour la terminer.

Les casse-têtes sont-ils difficiles à résoudre ?

Côté casse-têtes, LEGO Bricktales est nettement mieux conçu. Ponctuellement, le joueur doit s’arrêter pour les besoins d’une construction en particulier. Ces nombreux défis sont généralement basés sur la physique mais aussi sur la particularité des différentes briques disponibles. On n’est pas limité dans le temps, et on dispose le plus souvent de suffisamment de pièces pour parvenir à ses fins.

Il existe des énigmes de toute sorte mais on doit admettre que les ponts nous ont semblé trop nombreux. Après tout, le titre est développé par ClockStone, célèbre pour ses jeux Bridge Constructor. Mais on doit aussi construire des escaliers de secours, reproduire des statues, imaginer une structure qui récolte l’eau sans en perdre une brique. La variété reste donc au rendez-vous, bien que l’on ne prenne jamais part à des projets de plus grande envergure. On aurait beaucoup aimé devoir construire un bâtiment tout entier, par exemple.

LEGO Bricktales - Casse-tête
Sur cette capture d’écran, le joueur doit construire un hélicoptère. En plus d’être solide, l’appareil doit être stable pour valider le casse-tête.

Mais l’aspect le plus positif de LEGO Bricktales est la possibilité de résoudre un casse-tête de plusieurs façons différentes. Il n’existe jamais qu’une seule marche à suivre, où le joueur devrait utiliser ses briques de façon très spécifique. La construction n’est cependant pas facilitée par la manipulation des pièces à la manette. Il n’est pas rare de devoir s’y reprendre plusieurs fois pour placer une brique à l’exact endroit que l’on souhaite. Les joueurs PC qui pratiquent à la souris ont sans doute moins de contrariété de ce point de vue.

Peut-on laisser s’exprimer sa créativité dans LEGO Bricktales ?

Une fois que l’on a résolu un casse-tête, il est possible d’y revenir ultérieurement et de le personnaliser. On peut améliorer sa construction, mais aussi changer son aspect grâce à des briques spéciales à acheter. Bien sûr, on ne peut le faire qu’aux endroits prévus par le jeu, c’est-à-dire à l’emplacement des énigmes. On ne peut donc pas décorer tous les environnements selon ses goûts, malheureusement.

On peut aussi acheter de nouvelles tenues et de nombreux chapeaux pour personnaliser sa figurine. Là encore, les choix sont en réalité très restreints. On aurait adoré que le studio intègre davantage de sets célèbres de l’univers LEGO, mais on imagine que des questions de droit limitent les possibilités.

LEGO Bricktales - Personnalisation
Au fil de LEGO Bricktales, le joueur obtient de la monnaie à échanger contre des éléments de personnalisation auprès du marchand Bouh. On peut s’offrir de nouvelles tenues, mais aussi des briques supplémentaires pour décorer ses constructions.

On regrette surtout l’absence d’un « jardin secret » où construire ce que l’on souhaite. La physique étant extrêmement réaliste, on rêve de pouvoir fabriquer une maison, ou quoi que ce soit, sur un terrain entièrement vierge. Car LEGO Bricktales, aussi relaxant soit-il, reste une aventure assez légère qui ne dispose pas d’une grande rejouabilité. Un volet bac-à-sable, à partager avec la communauté pourquoi pas, aurait certainement prolongé l’expérience. On se contente alors de sa physique ainsi que de son aspect réalistes, donnant plus que jamais l’impression de manipuler de véritables LEGO.

Notre avis

Test de LEGO Bricktales - Note

6

Au contraire d’autres jeux sous licence officielle, LEGO Bricktales remet la construction au cœur de l’expérience. Les casse-têtes s’appuient ainsi sur la physique et la particularité des différentes briques. Mais on ne peut hélas que trop rarement exprimer sa créativité. L’aventure en elle-même est relaxante dans l’ensemble, même si l’équilibrage n’est pas toujours parfait. Cela étant dit, la représentation graphique est extrêmement satisfaisante car les éclairages et les reflets bénéficient d’un très grand soin. La perspective aidant, on a l’impression que des sets LEGO s’animent véritablement sous nos yeux. LEGO Bricktales reste modeste par de nombreux aspects, mais ClockStone Studio pose d’excellentes bases pour toutes sortes de constructions.

Articles similaires

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Test de LEGO Bricktales réalisé le 12 octobre 2022 sur Xbox Series X à partir d'une version fournie par l'éditeur. https://www.youtube.com/watch?v=7ynGpykqCo8 Les jeux LEGO se suivent mais ne ressemblent pas. Après Lego Star Wars : La Saga Skywalker en début d'année et en attendant LEGO Brawls,...Test de LEGO Bricktales. La construction est-elle de retour au tout premier plan ?