samedi 29 janvier 2022
AccueilTests et aperçusTest de Pokémon Diamant Étincelant et Perle Scintillante : les remakes sont-il...

Test de Pokémon Diamant Étincelant et Perle Scintillante : les remakes sont-il à la hauteur de Pokémon Épée et Bouclier ?

Pokémon Diamant Étincelant et Perle Scintillante sont les remakes de la fameuse 4G. Celle-ci a permis à la série de prendre une autre dimension en connectant les joueurs du monde entier. On se réjouit bien sûr de retrouver Sinnoh et ses Pokémon tels qu’on les a découverts à l’époque. On aurait quand même aimé que ces deux épisodes entrent par la grande porte de la huitième génération. Après tout, n’est pas Game Freak qui veut.

VersionSortieDéveloppeurÉditeurPrix
Switch19/11/2021ILCANintendo59,99 €

Sommaire

Qu’est-ce que la « 4G » de Pokémon ?

Ce que l’on appelle la 4G représente la quatrième génération de jeux Pokémon, sortis sur DS à partir de 2006. Elle englobe Pokémon versions Diamant et Perle, Pokémon version Platine puis Pokémon versions Or HeartGold et Argent SoulSilver. Cette génération marque un tournant pour le JRPG de Game Freak, puisqu’elle a permis aux joueurs du monde entier de se connecter au GTS et d’échanger des Pokémon en ligne.

Par ailleurs, les jeux Pokémon versions Diamant et Perle se déroulent dans la région de Sinnoh. Ils mettent en scène la genèse du monde des Pokémon, d’Arceus qui crée Dialga et Palkia (respectivement maîtres de l’espace et du temps) jusqu’à Giratina, banni dans une autre dimension en raison de son comportement violent. D’autres Pokémon sont des emblèmes de cette quatrième génération : Créfadet, Créhelf et Créfollet bien sûr mais aussi Keunotor, à l’origine d’une infinité de memes sur Internet.

Comme les trois premières générations avant elle, cette 4G est aujourd’hui de retour avec Pokémon Diamant Étincelant et Perle Scintillante. Avec ces remakes sur Switch, ILCA tente de remettre au goût du jour ces deux épisodes iconiques, et uniquement ces deux-là. Les ajouts de Pokémon version Platine sont en effet absents, qu’il s’agisse des événements supplémentaires ou du level design des arènes par exemple.

Quelles sont les nouveautés de Pokémon Diamant Étincelant et Perle Scintillante ?

Les développeurs ont mis à jour les jeux d’origine avec un nouvel équilibrage. On pense au Multi Exp, impossible à désactiver ici, de sorte que tous les membres d’une équipe gagnent de l’expérience. Des joueurs ont exprimé leur mécontentement, mais cette option permet au moins de gagner en confort. On pense également au type fée, introduit avec Pokémon X et Y sur 3DS. Bien que certains Pokémon du type soient présents dans le Pokédex, on regrette l’absence de Nymphali, pourtant très populaire auprès des joueurs de Pokémon Unite.

Pokémon Diamant Étincelant et Perle Scintillante comportent également quelques nouveautés. Les Grands Souterrains notamment remplacent les souterrains de Sinnoh. Le principe est le même mais de grandes zones permettent désormais d’attraper des Pokémon spécifiques, qui apparaissent directement sur la carte. On peut aussi déterrer des statues pour décorer sa Base Secrète et explorer les galeries en ligne.

Ces galeries ne sont pas à négliger puisqu’elles permettent d’obtenir des Éclats Étranges à échanger contre des tablettes au Parc Rosa Rugosa. Dès lors que l’on est inscrit au Panthéon, il est possible d’utiliser ces dernières pour rencontrer des Pokémon légendaires de Kanto, Johto et Hoenn. Mais dans l’ensemble, et hormis les améliorations notables de qualité de vie, on ne dénote pas de nouveautés spécifiques à ces remakes.

Quels Pokémon sont disponibles dans Pokémon Diamant Étincelant et Perle Scintillante ?

En règle générale, les remakes de Pokémon permettent de rendre à nouveau disponibles quelques créatures absentes de la génération. À ce titre, le duo Pokémon Rubis Oméga et Saphir Alpha était un véritable festival. Ces remakes sont plus mesurés avec un Pokédex national cantonné à quatre cent quatre-vingt-treize Pokémon. Au-delà des différences entre les versions, comme les fauves d’un côté et les oiseaux de l’autre, les Pokémon légendaires issus des trois premières générations sont assez nombreux.

On peut notamment obtenir les colosses, les fauves et les oiseaux suscités, Latios et Latia, Ho-Oh et Lugia, Kyogre et Groudon, Rayquaza puis Mewtwo. Ceux de la 4G sont bien évidemment de la partie : Dialga et Palkia, le trio légendaire, Darkrai, Shaymin etc. En revanche, aucun des Pokémon légendaires d’Unys, de Kalos, d’Alola et de Galar ne sont disponibles intra-jeu. Dans la mesure où le titre n’est pas encore compatible avec le Pokémon Home, il est pour l’heure impossible de les importer.

À ce propos, ILCA s’est montré étonnamment généreux en offrant un Jirachi et un Mew aux dresseurs possédant respectivement des sauvegardes de Pokémon Épée et Bouclier et Pokémon : Let’s Go. Il fût un temps où ces deux Pokémon étaient véritablement introuvables. Désormais, on peut les obtenir en claquant des doigts, à condition de posséder chaque épisode sur Switch, évidemment.

Les remakes sont-ils fidèles aux jeux d’origine ?

Le moins que l’on puisse écrire de Pokémon Diamant Étincelant et Perle Scintillante est qu’ils sont extrêmement fidèles aux versions DS. Dans la majeure partie des cas, on est sur un remake à l’échelle 1:1, jusqu’à la moindre fougère. ILCA a dû apporter de rares modifications pour intégrer quelques évolutions de la série, mais on retrouve véritablement les jeux de l’époque sous une nouvelle forme graphique.

Les sprites sont désormais remplacés par des modèles 3D dans un style chibi largement discuté depuis l’annonce du remake. Ce choix s’avère finalement plus proche de l’esthétique d’Animal Crossing: New Horizons que des illustrations officielles de Ken Sugimori. Que l’on adhère ou pas, on regrette des textures souvent pauvres, soulignées par des zooms disgracieux au cours des cut scenes. Le manque d’ambition est d’autant plus criant après Pokémon Épée et Bouclier avec lequel Game Freak a tenté, avec plus ou moins de réussite, de grandes zones vivantes.

Les jeux manquent globalement de finition et auraient mérité plus d’attention. Tous les éléments n’étaient pas disponibles à la sortie et certains sont encore à paraître, comme la compatibilité avec le Pokémon Home. Au moment du test, il subsiste même la possibilité de softlock une sauvegarde. Il est aussi possible d’exploiter un bug afin de cloner ses Pokémon et leurs objets associés. Celui-ci disparaîtra sans doute au détour d’une mise à jour.

Les remakes sont-il à la hauteur de Pokémon Épée et Bouclier ?

Les remakes de la série sont souvent attendus pour apprécier les anciens Pokémon avec les moteurs des derniers épisodes. De ce fait, les versions sont habituellement compatibles entre elles. Les utilisateurs de Pokémon versions Rubis et Saphir et Pokémon version Émeraude pouvaient échanger et combattre avec ceux de Pokémon versions Vert Feuille et Rouge Feu. Ce n’est plus le cas de Pokémon Diamant Étincelant et Perle Scintillante. En l’absence d’une compatibilité Pokémon Home prévue pour 2022, ce remake ne se pratique qu’en vase clos. On n’a donc pas vraiment le sentiment de retrouver Sinnoh sous la 8G.

En temps normal, les remakes profitent des nouvelles mécaniques ou des améliorations graphiques apportées au fil du temps. Avec ceux-ci, on a non seulement l’impression que la série fait du surplace mais qu’elle a même régressé. Hormis le rendu visuel très inférieur à Pokémon Épée et Bouclier, et même Pokémon : Let’s Go, le gameplay n’intègre aucune modification récente. En l’occurrence, les Méga-Évolutions, le Bracelet Z ou le Dynamax sont tout simplement absents. Dans ces conditions, peut-on considérer Pokémon Diamant Étincelant et Perle Scintillante comme membres honoraires de la huitième génération ?

Test réalisé à partir d’une version fournie par l’éditeur sur Switch

Pokémon Diamant Étincelant et Perle Scintillante

Soutenir Actua

Merci pour votre lecture ! Si vous appréciez nos contenus et que vous souhaitez soutenir notre travail, on serait heureux et extrêmement reconnaissants de vous compter parmi nos donateurs Bonne visite et à bientôt sur Actua.

Julien Capronhttps://actua.blog/
On n'a pas la même manette mais on a la même passion

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents