jeudi 28 octobre 2021
AccueilActualitésLecture de l'ouvrage « Décrypter les jeux The Last of Us. Que...

Lecture de l’ouvrage « Décrypter les jeux The Last of Us. Que reste-t-il de l’humanité ? » de Nicolas Deneschau

Articlé réalisé à partir d’un exemplaire fourni par l’éditeur

Ouvrage de 304 pages réalisé par Nicolas Deneschau et édité par Third Éditions
Sorti le 24 juin 2021 et disponible sur le site Internet de Third Éditions

À propos de Nicolas Deneschau

Omnivore gavé de Kaiju-Eiga, de films de SF en noir et blanc et de romans de piraterie, Nicolas tente encore de retrouver son poulet en caoutchouc avec une poulie au milieu. Passé par la case cinéma via Cinegenre.net avant de traîner sa plume sur le site Merlanfrit, il collabore aujourd’hui avec Third Éditions.

Description de l’ouvrage

« Jusqu’où irais-je par amour ? »

Cette interrogation profonde irrigue les récits viscéraux de The Last of Us. L’amour est le sujet central de la vie des humains que nous sommes. Il est l’objet premier de toutes les littératures, du cinéma, des séries, des émissions de téléréalité les plus extravagantes et, ici, du jeu vidéo.

Après avoir bouleversé la formule du jeu d’aventure avec la célèbre série Uncharted, Naughty Dog a fait évoluer sa recette en 2013 avec The Last of Us, en embrassant le genre post-apocalyptique. Sept ans après, The Last of Us Part II a proposé une expérience plus radicale et clivante, mais toujours centrée sur l’humain, ses motivations et ses failles.

Avec le livre Décrypter les jeux The Last of Us. Que reste-t-il de l’humanité ?, l’auteur Nicolas Deneschau nous invite à saisir toute la complexité qui se cache derrière la conception de ces titres, ainsi que la méticulosité de leurs auteurs et des équipes de développement. Il analyse les multiples sens de lecture de The Last of Us, tout en s’attardant sur le rôle majeur que le diptyque a joué dans la transformation du blockbuster vidéoludique.

Découvrir Décrypter les jeux The Last of Us. Que reste-t-il de l’humanité ? sur le site de Third Éditions →

À propos de Décrypter les jeux The Last of Us. Que reste-t-il de l’humanité ?

Peu de séries dans l’histoire récente du jeu vidéo ont autant déchaîné les passions que The Last of Us. Naughty Dog a profondément bouleversé les processus narratifs et la création d’univers de l’industrie en seulement deux opus. Ce n’était qu’une question de temps avant qu’un journaliste français ne leur dédie une analyse détaillée pour retracer ce parcours hors normes. Qui de plus légitime pour l’écrire que Nicolas Deschenau et sa connaissance du studio à la patte de chien, et déjà coauteur d’« Uncharted. Journal d’un explorateur » ?

L’ouvrage s’inscrit dans la continuité des analyses d’œuvres éditées par Third Éditions. Structurée sur près de trois cents pages, celle-ci ne comprend ni illustration, ni capture d’écran. Le propos de l’auteur est direct, agréable à lire et exempté de tournures alourdissant trop souvent la lecture d’ouvrages similaires. Le grand format, la couverture rigide et le ruban marque-page sont autant de détails qui font de « Décrypter les jeux The Last of Us. Que reste-t-il de l’humanité ? » une édition prestigieuse. Le livre est découpé en deux afin de traiter chronologiquement le cheminement du diptyque apocalyptique. Les premiers chapitres de chaque partie sont dédiés à la genèse des œuvres du studio, des premiers jeux sur 3DO jusqu’à la saga Uncharted.

Des indiscrétions sur le parcours des deux fondateurs de Naughty Dog permettent de comprendre l’évolution du studio et la structuration de son savoir-faire, à savoir : prendre ce qui marche et le perfectionner jusqu’à la déraison. Le lecteur voit se dessiner en filigrane les ébauches de The Last of Us par des concours de circonstance et dans la rivalité entre la scénariste Amy Hennig et le créateur Neil Druckmann. Les anecdotes permettent de replacer le développement des jeux Naughty Dog dans leurs époques et de voir émerger le nouveau paradigme du studio : l’active cinematic experience. La narration est ainsi placée au cœur du système de jeu et le gameplay doit s’y conformer, quitte à parfois s’effacer.

Les autres chapitres suivent le découpage narratif des jeux. Le retour sur le déroulé des évènements permet d’aborder différents aspects du développement, notamment la direction d’acteur et les choix dans la retranscription des mouvements. Si le portrait est clairement complaisant envers la saga et son héritage sur l’industrie, l’auteur n’oublie pas pour autant d’en pointer les défauts. Parmi eux, l’intelligence artificielle défaillante, si souvent pointée du doigt, est mise en contexte dans les compromis opérés en cours de développement. Par ailleurs, les raccourcis narratifs sont également relevés, montrant les limites inhérentes au fait de raconter une histoire tout en devant intercaler des scènes d’action fréquemment. On salue l’effort d’objectivité, même si le recensement des parts d’ombre du studio aurait pu être plus critique, notamment sur la question centrale du crunch.

L’angle principal de « Décrypter les jeux The Last of Us. Que reste-t-il de l’humanité ? » est celui d’un post mortem fascinant d’une saga construite sur un principe : peaufiner le moindre détail pour placer la narration au cœur de l’expérience. La subtile équation de The Last of Us, liant amour, violence et survie, trouve des réponses dans de nombreuses étapes des développements. Les clés de compréhension sont éclairantes pour mieux saisir en quoi la création d’une nouvelle série a pu complètement bouleverser la manière de raconter un blockbuster dans l’industrie du jeu vidéo.

THIRD_TLOU_EXTRAIT

Soutenir Actua

Merci pour votre lecture ! Si vous appréciez nos contenus et que vous souhaitez soutenir notre travail, on serait heureux et extrêmement reconnaissants de vous compter parmi nos donateurs Bonne visite et à bientôt sur Actua.

Tomtruc
Possède sur la même étagère Billy Hatcher and the Giant Egg et Baten Kaitos : Les Ailes éternelles et l'Océan perdu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents