mercredi 5 août 2020
Accueil Tests et aperçus Tests VR Test de The Room VR: A Dark Matter : bon courage pour...

Test de The Room VR: A Dark Matter : bon courage pour en sortir

Test réalisé à partir d’une version fournie par Fireproof Games sur PlayStation 4 Pro avec le PlayStation VR

Développé et édité par Fireproof Games
Sorti le 26 mars 2020 et disponible sur PlayStation 4, PC et Oculus Quest

InterfaceFrançais / Anglais / Italien / Allemand / Espagnol
AudioFrançais / Anglais / Italien / Allemand / Espagnol
Sous-titresFrançais / Anglais / Italien / Allemand / Espagnol

Succès incontestable du jeu mobile, The Room revient avec un épisode inédit, cette fois sous la forme d’une expérience en réalité virtuelle : The Room VR: A Dark Matter. Dans ce nouvel escape game de Fireproof Games, il s’agit toujours de résoudre des énigmes de plus en plus coriaces, dans un monde plus immersif que jamais. Qu’ajoute la VR à cette formule déjà bien rodée ? Ce que l’on peut d’ores et déjà affirmer est qu’elle n’enlève rien aux qualités de The Room.

L’histoire du jeu se déroule dans une Londres de 1908. Un égyptologue de renom du British Institute of Archaeology disparaît mystérieusement, le joueur doit alors enquêter sur cette énigme. Le synopsis est anecdotique et surtout prétexte aux nombreux casse-têtes de l’aventure. L’histoire est reléguée au second plan. The Room VR: A Dark Matter est un escape game où chaque lieu visité propose une atmosphère unique.

Le défi de The Room VR: A Dark Matter est de résoudre les multiples énigmes, toutes plus difficiles les unes que les autres. Une simple porte à ouvrir peut amener le joueur à résoudre pas moins de trois puzzles différents ! Par exemple, on est amené à diriger un faisceau qui ouvre un coffre contenant un casse-tête chinois. Ce dernier déverrouille un accès permettant de résoudre une nouvelle énigme pour ouvrir la fameuse porte.

Ainsi décrit, on pourrait croire que le déroulement est brouillon mais il n’en est rien. On dénote par moment quelques maladresses dans la conception des puzzles. À titre d’exemple, il n’est pas rare qu’une énigme ouvre la porte d’une pièce adjacente sans que ça ne soit signalé au joueur. The Room VR: A Dark Matter étant très radin sur les indices, l’exploration est indispensable.

Le titre se joue à la manette ou aux contrôleurs de mouvement. On recommande ces derniers pour plus d’immersion et de précision, ce qui n’est pas un luxe pour résoudre les énigmes. Dans cet opus en réalité virtuelle, Fireproof Games opte de nouveau pour la téléportation sur point fixe. Tout comme dans les épisodes précédents, il n’est possible de se déplacer que face aux puzzles avec lesquels interagir.

L’apport de la réalité virtuelle permet-elle à The Room VR: A Dark Matter d’innover ? Le jeu gagne ben sûr en immersion et en profondeur mais il aurait été tout aussi agréable à parcourir sans casque sur la tête. L’immersion est cependant convaincante car le jeu est visuellement superbe et sans crénelage. Les graphismes sont nets et détaillés comme peu de jeux en VR.

Le titre est composé de trois chapitres (en plus des prologue et épilogue) qui se bouclent entre 1 h et 1 h 30 chacun. Il faut compter entre 5 et 6 h pour faire le tour de The Room VR: A Dark Matter. En cas de blocage, il est toujours possible de faire appels aux indices facultatifs. Pour chaque puzzle, il est possible d’en obtenir trois qui sont de plus en plus clairs, histoire que les joueurs les moins patients ne restent pas éternellement bloqués.

The Room VR: A Dark Matter se destine surtout aux amateurs d’escape games, les mêmes qui apprécient se torturer l’esprit pendant de longues minutes jusqu’au dénouement d’une énigme. Il n’y a pas plus gratifiant que la résolution d’un puzzle compliqué ! Si en plus l’ambiance est aussi réussie, il n’y a aucune raison de ne pas essayer de s’en échapper…

Ozorah
Passionné de jeux vidéo et de réalité virtuelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Vacances ludiques : London 2012 : Le jeu vidéo officiel des Jeux Olympiques

L’été 2020 devait être celui des Jeux Olympiques de Tokyo, reportés d’un an en raison de la crise sanitaire. En leur absence, pourquoi ne pas se plonger dans l’ambiance sportive de London 2012 : Le jeu vidéo officiel des Jeux Olympiques ? 31 épreuves emblématiques (majoritairement individuelles) permettent aux joueurs d’allumer la flamme olympique dans leurs salons, le temps d’une soirée.

Les notes du magazine Famitsu #1653 (août 2020)

Quelles sont les notes du magazine Famitsu #1653 d'août 2020 ? Toutes les semaines, on vous partage la liste des tests disponibles dans le célèbre magazine japonais.

Test de Relicta : des puzzles et des cubes

Relicta est un jeu d’énigmes à la première personne, un genre très populaire depuis l’avènement de titres comme Portal, The Witness, The Talos Principle ou The Turing Test. Reposant sur un système de jeu simple, il requiert que l’on utilise la physique et la gravité pour progresser. Le titre de Mighty Polygon parvient-il à se différencier des classiques du jeu de réflexion ?

Le cloud gaming pour Android intègre le Xbox Game Pass dès le 15 septembre 2020

Microsoft vient d'annoncer que son service de cloud gaming (anciennement xCloud) intégrerait le Xbox Game Pass Ultimate sans frais supplémentaire à partir du 15 septembre. Le service sera uniquement disponible sur Android, pour l'instant.