jeudi 21 janvier 2021
Accueil Tests et aperçus Tests Switch Test de The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel III

Test de The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel III

Test réalisé à partir d’une version fournie par Koch Media sur Switch

Développé par Falcom, édité par NIS America et distribué par Koch Media
Sorti le 30 juin 2020 et disponible sur Switch (également disponible sur PlayStation 4 et PC)

InterfaceFrançais / Anglais
AudioAnglais / Japonais (par l’intermédiaire d’un DLC gratuit)
Sous-titresFrançais / Anglais

Saga-fleuve de Falcom, The Legend of Heroes connaît un succès confidentiel en dehors du Japon. Elle comprend plusieurs arcs, dont la récente quadrilogie Trails of Cold Steel. Contrairement à la PlayStation 4 et au PC, la Switch n’héberge que The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel III, tandis que le quatrième est prévu pour 2021. Ce choix n’est pas sans conséquence tant la série est réputée pour l’extrême continuité de sa narration. The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel III permet-il aux retardataires de prendre le train en marche ?

Plus de deux ans se sont écoulés depuis l’arrivée de Rean Schwarzer dans la classe VII de l’Académie de Thors. Ayant mis fin à la guerre civile de l’Empire d’Erébonie, rien que ça, il est devenu avec ses camarades un véritable héros de guerre. Après que leurs chemins se soient séparés, le Chevalier Cendré est devenu instructeur d’une nouvelle Classe VII sur un campus secondaire. Mais derrière le calme apparent, les terroristes de La Société agissent toujours dans l’ombre…

L’entrée en matière, sous la forme de plusieurs pages encyclopédiques, permet aux nouveaux venus de se familiariser avec les principaux enjeux et personnages. La série brille particulièrement par ses héros, tant ils laissent progressivement transparaitre leurs vulnérabilités. Chacun présente des caractéristiques spécifiques qui se révèlent en combat.

Ennemis comme alliés interviennent chacun leur tour selon un ordre défini par leurs statistiques et les actions choisies. Un personnage peut agir en utilisant un objet, se déplaçant, ou en lançant un type d’attaque. Un système de quartz, placés sur une arborescence prédéfinie, permet de modifier les statistiques et les compétences équipées. Les affrontements qui en découlent s’avèrent aussi difficiles que satisfaisants.

En dehors des assignations de terrain, les élèves suivent des cours à l’académie. Lors des temps libres sous forme de visual novel, le joueur incarne Rean. Il peut échanger avec les élèves et collègues sur tout le campus et en ville. Des interactions limitées permettent d’augmenter l’affinité entre Rean et les autres personnages, ce qui a un impact sur les combats et sur l’évolution du campus. Présenter les quêtes annexes et le jeu de carte Vantage Master ne suffirait pas à décrire les innombrables activités annexes à disposition du joueur !

The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel III présente des qualités artistiques indéniables, notamment le design des personnages. Mais cette version Switch pâtit de nombreux soucis techniques en mode stationnaire. Les instabilités, le crénelage et le scintillement sont la cause d’un manque de lisibilité. Le constat est également mitigé du côté de la localisation qui tranche avec la qualité des doublages en japonais, heureusement disponibles au téléchargement. Les équipes de Falcom Sound Team jdk ont toutefois et une nouvelle fois déployé leur talent pour fournir des morceaux de qualité, alternant entre des ambiances calmes et martiales.

Avec une mise à niveau exigible et un volet technique perfectible, The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel III n’est pas des plus accessibles pour les nouveaux venus. Les persévérants seront récompensés par un RPG riche, exigeant et qui brille par l’écriture de ses personnages et de ses intrigues politiques. Cette version permet aussi de prendre un raccourci avant le grand finale Trails of Cold Steel IV.

Soutenir Actua

Merci pour votre lecture. Si vous appréciez nos contenus et que vous souhaitez soutenir notre travail, nous serions heureux et extrêmement reconnaissants de vous compter parmi nos tipeurs. Bonne visite et à bientôt sur Actua.

Tomtruc
Possède sur la même étagère Billy Hatcher and the Giant Egg et Baten Kaitos : Les Ailes éternelles et l'Océan perdu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents