jeudi 22 avril 2021
AccueilTests et aperçusTests SwitchTest de SNK vs. Capcom: The Match of the Millennium : duel...

Test de SNK vs. Capcom: The Match of the Millennium : duel au sommet

Test réalisé à partir d’une version fournie par l’éditeur sur Switch

Développé et édité par SNK
Sorti le 17 février 2021 et disponible sur Switch

InterfaceAnglais / Japonais
Audio
Sous-titres

Dernier portage en date d’un jeu NeoGeo Pocket Color sur Switch, SNK vs. Capcom: The Match of the Millennium est historiquement le tout premier titre à opposer les univers des deux géants du jeu de combat. Après Fatal Fury: First Contact, aussi sympathique qu’il n’est limité dans son contenu, SNK vs. Capcom: The Match of the Millennium a-t-il des arguments pour faire jeu égal avec les autres crossovers entre SNK et Capcom ?

L’attrait de SNK vs. Capcom: The Match of the Millennium réside majoritairement dans son aspect crossover. Le large casting se compose dix-huit personnages immédiatement jouables et huit combattants supplémentaires à déverrouiller. Les représentants de Capcom sont issus de Street Fighter et Darkstalkers. Quant à ceux de SNK, ils apportent plus de variété avec The King of Fighters, Fatal Fury, Samurai Shodown ou même Psycho Soldier. Ils conservent leurs coups et leurs techniques iconiques, facilement réalisables avec seulement deux touches et quelques mouvements à l’aide de la croix directionnelle.

Les combats bénéficient cependant de quelques subtilités supplémentaires grâce à la présence de trois styles différents, ayant notamment un impact sur le type de coups spéciaux utilisables et sur la manière d’augmenter la jauge de pouvoir. Le style average est assez classique et permet l’utilisation des versions les plus puissantes des différentes techniques. Counter repose sur les contre-attaques avec une commande unique pour recharger la jauge. Le style rush enfin oblige à enchaîner les combos pour alimenter cette dernière. Si l’on ajoute à cela la possibilité de faire des combats en solo ou par équipe (de deux ou de trois), cela donne un gameplay généreux où tous les joueurs peuvent trouver une façon de jouer qui leur correspond.

Cette générosité se retrouve dans les modes de jeu de SNK vs. Capcom: The Match of the Millennium. À côté des modes arcade, versus et entraînement, cet épisode innove par la présence d’un mode Olympic. Après avoir sélectionné son équipe, le joueur est libre de lancer l’épreuve de son choix pour obtenir le meilleur score possible et de décrocher une précieuse médaille. Sept épreuves sont disponibles, certaines étant centrées sur les combats (survie, contre-la-montre…) tandis que d’autres sont plus originales, comme le mini-jeu de rythme qui met en scène Felicia de Darkstalkers ou le tir aux soucoupes volantes de Metal Slug. Au gré des parties, le joueur accumule des points qu’il peut dépenser pour acheter le coup ultime de chaque personnage.

Le jeu se distingue aussi des autres portages NeoGeo Pocket Color Selection par ses graphismes et sa mise en scène. Si l’on retrouve toujours la direction artistique tout en SD de la collection, les décors sont plus détaillés et animés afin d’égayer l’ensemble. Les combattants possèdent une animation unique avant les combats, pendant que le mode arcade affiche quelques scènes allant de l’introduction d’un rival à l’apparition d’un grand méchant. À cela s’ajoutent toutes les options d’émulation déjà présentes dans les précédents jeux (filtre, retour en arrière, manuel d’époque…) et un multi bien plus facilement accessible, puisqu’il ne nécessite qu’une seule console et deux Joy-Con. Cela permet à SNK vs. Capcom: The Match of the Millennium de s’imposer comme un excellent jeu de la série et l’un des tout meilleurs portages de la fameuse NeoGeo Pocket Color Selection, avec de nombreux ajouts bienvenus.

Soutenir Actua

Merci pour votre lecture. Si vous appréciez nos contenus et que vous souhaitez soutenir notre travail, nous serions heureux et extrêmement reconnaissants de vous compter parmi nos tipeurs. Bonne visite et à bientôt sur Actua.

StaffCoco
J’ai joué à beaucoup trop de JRPG et de visual novels pour être honnête.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents