jeudi 7 juillet 2022
Tests et aperçusTests SwitchTest de SEGA AGES Phantasy Star : le jeu de rôle au firmament

Test de SEGA AGES Phantasy Star : le jeu de rôle au firmament

Test réalisé d’après une version commerciale sur une Switch de première génération

Développé par M2 et édité par Sega
Sorti le 13 décembre 2018 et disponible sur Switch

Jeu de rôle emblématique de la Master System et premier épisode de la saga éponyme, Phantasy Star connaît sur Switch sa deuxième refonte, après Phantasy Star Generation: 1 sur PlayStation 2. Cette nouvelle édition n’est pas un remake complet comme l’était PSG: 1, mais une version « deluxe » de l’épisode original. Il ne faut cependant pas l’imaginer comme un portage fainéant parce que les ajustements dont il bénéficie offrent sans doute le meilleur compromis possible entre authenticité et plaisir de jeu.

Souverain du système solaire d’Algol, le Roi Lassic est inexplicablement devenu un tyran sociopathe. Un opposant au régime, Nero Landale, est assassiné sur la planète Palma et sa sœur Alis jure de le venger. Le joueur part alors en quête de coéquipiers rebelles pour comprendre la volte-face politique du Roi et renverser son autorité.

Dans son déroulement, Phantasy Star est un RPG au tour par tour très classique dans lequel se succèdent la visite de villes et villages, pour glaner des indices auprès des personnages non-jouables, et l’exploration de donjons à la première personne. Cette version Switch a le mérite de respecter les choix visuels d’origine, un brin désuets mais toujours aussi charmants. L’interface est bien pensée avec les statuts des quatre personnages sur la droite de la fenêtre du jeu et une mini-carte, absente sur Master System, qui permet de parcourir les donjons sans trop de peine.

Le maître-mot de ce SEGA AGES est justement l’accessibilité. Il faut s’imaginer le confort qu’apporte cette mini-carte : le jeu peut désormais être parcouru sans cahier ni crayon pour tracer les donjons, ou FAQ ouverte en double-fenêtre pour les moins courageux. Elle ne gâche pas non plus le plaisir de l’exploration puisqu’elle se dévoile au fur et à mesure.

L’autre amélioration que l’on accueille avec plaisir est la description claire et lisible de tous les sorts, objets et équipements disponibles dans le jeu. En appuyant sur la touche « + », des tableaux descriptifs s’affichent avec les fonctionnalités des différents sorts et objets, leurs statistiques, etc. Le tableau permet aussi de savoir qui peut équiper quoi, pour éviter les allers-retours dans des menus peu ergonomiques.

À nouveau, le recours à une aide était auparavant indispensable à moins de tâtonner dans les menus et les combats. La capacité limitée des cartouches ne permettait pas d’afficher de longs textes et les abréviations absurdes étaient courantes. Comment comprendre que LTH. SLD désigne un « leather shield » (bouclier de cuir) ?

Un rééquilibrage complet du jeu permet enfin de réduire les sessions de grinding étourdissantes de Phantasy Star. Le joueur peut choisir de gagner plus d’expérience tout en réduisant l’occurrence des combats aléatoires. On n’est pas pour autant confortablement installé dans un fauteuil tout au long de l’aventure parce que Phantasy Star conserve son exigence : en cas de défaite de l’équipe, c’est game over.

Sans dénaturer l’œuvre d’origine et en feutrant ici et là les aspects les plus rebutants de la version Master System, M2 propose de découvrir Phantasy Star dans toute sa grandeur et sans altérer, ou à peine, l’expérience d’il y a 30 ans. Repasser sur le jeu d’origine permet néanmoins de bien se rendre compte du gain de confort de ce SEGA AGES, la meilleure façon de découvrir ce très grand classique de la science-fiction.

SEGA AGES Phantasy Star

Comment soutenir Actua ?

Merci pour votre lecture ! Si vous appréciez nos contenus et que vous souhaitez soutenir notre travail, vous pouvez commander vos jeux à l'aide de nos liens affiliés. Nous recevrons ainsi une petite commission en échange, qui nous permet de faire vivre Actua.

Articles similaires

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici