jeudi 16 juillet 2020
Accueil Tests et aperçus Test de Mr. Driller: DrillLand : le puzzle game qui perce

Test de Mr. Driller: DrillLand : le puzzle game qui perce

Test réalisé à partir d’une version fournie par Bandai Namco sur Switch

Développé par Infinity Co. et édité par Bandai Namco
Sorti le 25 juin 2020 et disponible sur Switch et PC

InterfaceFrançais / Anglais / Italien / Allemand / Espagnol / Arabe / Japonais / Coréen / Polonais / Russe / Chinois
AudioJaponais
Sous-titresFrançais / Anglais / Italien / Allemand / Espagnol / Arabe / Japonais / Coréen / Polonais / Russe / Chinois

Mr. Driller est de retour avec une version améliorée de l’excellent Mr. Driller: DrillLand. Sorti sur GameCube en 2002, ce cinquième épisode n’avait jamais quitté le Japon. Bandai Namco nous donne aujourd’hui l’opportunité de découvrir son classique du puzzle game sur Switch et PC. Mr. Driller: DrillLand peut-il encore faire son trou 18 ans après sa sortie initiale ?

Dans Mr. Driller: DrillLand, les membres de la famille Hori sont invités à DrillLand, un parc d’attraction se trouvant à 500 m sous terre et qui a pour thème, eh bien, le forage. Évidemment, il y a anguille sous roche et Susumu Hori est finalement confronté au Dr. Manhole. Cet environnement est surtout prétexte à découvrir cinq attractions différentes, soit autant de variantes de Mr. Driller. Pour rappel, le joueur doit détruire des groupes de blocs colorés sous ses pieds. Cependant, les blocs du dessus s’écroulent et s’aimantent aux blocs immobiles de la même couleur. Le joueur doit régulièrement obtenir des capsules d’air pour ne pas succomber à l’asphyxie.

Chacune des attractions est un mode de jeu à part entière. En plus du Forage Autour du Monde, le mode classique de Mr. Driller, la Maison des Horreurs oblige par exemple le joueur à exorciser les blocs à l’eau bénite avant de le forer. Dans Les Aventures de Drindy, il faut trouver des fétiches en or ; quant au Foreur d’étoiles, il permet d’utiliser à son avantage la gravité de la lune et de percer des blocs qui sont, aléatoirement, des malus ou des bonus. Mention spéciale au Trou de Druaga, oui oui, dans lequel on progresse à l’aide de clés et d’une mini-carte. On peut y utiliser des objets spéciaux et on doit combattre Quox et Druaga lui-même au cours de la descente !

Chaque mode de jeu comporte cinq niveaux de difficulté que l’on débloque après avoir fini chaque attraction au moins une fois. Par ailleurs, cette nouvelle version de Mr. Driller: DrillLand propose l’ajout d’un mode casual pour réduire la difficulté globale. En plus de chasser le meilleur score possible, le joueur peut tenter d’obtenir tous les objets à collectionner : objets de DrillLand, cartes Driller, tampons d’attraction…

Outre son mode solo riche et au plaisir immédiat, Mr. Driller: DrillLand propose deux mini-jeux multi jouables jusqu’à quatre. Le mode course est explicite et permet à quatre joueurs de s’affronter, en écran partagé, sur le même tableau. Le mode bataille est quant à lui plus original : les quatre foreurs se retrouvent sur la même carte et doivent creuser pour débusquer une pièce en or. Les vibrations de la manette indiquent si l’on s’en approche ou pas. Les parties sont courtes et peuvent être enchaînées jusqu’à pas d’heure.

Depuis sa sortie en 2002, la série n’a pas connu beaucoup d’autres épisodes et ce Mr. Driller: DrillLand est toujours l’un des volets les plus riches. Son concept simplissime et sa belle 2D colorée lui permettent de parfaitement traverser les âges, qu’on le pratique dans un contexte purement récréatif ou pour obtenir les meilleurs scores possibles.

Joueur Citoyenhttps://actua.blog/
On n'a pas la même manette mais on a la même passion

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

PES 2021 sera une mise à jour de saison en attendant les versions « next-gen » avec PES 2022

Dans un bref communiqué, Konami dévoile ses plans pour les prochains millésimes de Pro Evolution Soccer : PES 2021 sera une mise à jour de PES 2020 tandis que les versions « next-gen » seront réalisées avec l'Unreal Engine.

Microsoft dévoile les jeux qui entrent et qui sortent des catalogues Xbox Game Pass en juillet 2020

Comme tous les mois, Microsoft dévoile les titres ajoutés et supprimés des catalogues Xbox Game Pass en juillet 2020, son service de jeu à la demande pour console Xbox One et PC.

Test de Catherine: Full Body sur Switch : quadrilatère amoureux

Avec son intrigue autour de l’adultère et ses étranges plateformes cubiques, Catherine constituait à sa sortie une bizarrerie dans le catalogue d’Atlus. Catherine: Full Body s’inscrit dans la même lignée que Persona 4 Golden et Persona 5 Royal : il sublime un jeu déjà culte par l’ajout de contenus et une correction de ses principaux défauts. Talonnant la version PlayStation 4, cette édition Switch donne l’opportunité de vérifier si cette nouvelle tournée est toujours enivrante.

Test de The Wonderful 101: Remastered : le plus petit des grands héros

D’abord sorti sur Wii U en 2013, The Wonderful 101, le beat’em all façon Super Sentai, est de retour sur PlayStation 4, Switch et PC. Sobrement intitulée The Wonderful 101: Remastered, cette version a la particularité d’être éditée par PlatinumGames lui-même, sans le concours de Nintendo. Qu’apporte ce portage du (désormais) classique de Hideki Kamiya ? Principalement, et ce n’est pas rien, une visibilité plus importante que sur sa console d’origine.