mardi 4 octobre 2022
Tests et aperçusTests NintendoTest de Mini Island Challenge Bundle : l'Île du danger

Test de Mini Island Challenge Bundle : l’Île du danger

Test réalisé à partir d’une version fournie par Forever Entertainment sur Switch

Développé par MACKINN7 et édité par Forever Entertainment
Sorti le 23 juillet 2020 et disponible sur Switch (également disponible sur PC)

InterfaceAnglais / Coréen
Audio
Sous-titresAnglais / Coréen

Derrière le pseudonyme de MACKINN7 se cache un artiste polyvalent de Corée du Sud, dont le trait caractéristique a maintes fois été mis à profit par la communauté My Little Poney. On retrouve cette esthétique dans sa série de jeux Mini Island, pour la première fois compilée sur Nintendo Switch dans Mini Island Challenge Bundle. Alors que le développeur présente ses mécaniques comme étant accessibles (et même « tranquilles » pour reprendre ses termes), la réalité s’avère un peu différente.

Mini Island était initialement une expérience courte vendue pour quelques euros, déclinée en sept volets différents. Sur Switch, Mini Island Challenge Bundle ne rassemble que quatre d’entre eux : Red Island, Snow Island, Mini Island et Mini Island: Night. Cela représente trois volets de moins que le bundle disponible sur Steam. Le choix est surprenant mais sans grande conséquence tant les niveaux se ressemblent. Les îles diffèrent principalement par leur esthétique et certains boss, mais de nombreux ennemis et environnements sont exploités d’une version à l’autre. Chaque « challenge » se compose d’affrontements de boss sur sept stages et peut se terminer en une grosse heure.

Il faut pour cela persévérer dans l’apprentissage des techniques de combat. Le personnage peut se déplacer sur un plan et attaquer, sans possibilité d’orienter son tir ou de sauter. Le jeu mise sur la vitesse de prise de décision en limitant au maximum le nombre de contrôle. La glissade devient donc le principal moyen d’éviter la plupart des attaques, dont l’emprise est indiquée au sol. Les grenades et attaques spéciales fournissent par ailleurs trois secondes d’invulnérabilité pour se protéger en dernier recours.

Cinq statistiques évoluent en cours de partie (attaque, défense, constitution…) et un tutoriel plus clair aurait été appréciable pour mieux appréhender leurs spécificités. Le joueur apprend à sacrifier certaines statistiques pour en augmenter d’autre. De même, les attaques spéciales consomment grandement la jauge qui sert également aux esquives. Tout le principe du jeu est basé sur la capacité à faire rapidement le bon compromis pour avancer, au risque de devoir relancer de nombreuses fois la partie.

Le jeu cultive une direction artistique minimaliste, mettant en valeur des environnements en simili-monochrome et des personnages qui rappellent les productions Cartoon Network. Le défilement de certains éléments du décor s’avère très saccadé, ce qui pose un problème de lisibilité de l’action. La musique, à la fois rétro et minimaliste, est plutôt agréable et évoque parfois l’univers Endless du studio Amplitude. Il est cependant dommage que la boucle de musique s’interrompe au bout d’un certain temps et que les compositions se comptent sur les doigts d’une main.

Sous ses apparences simples et ses contrôles restreints, Mini Island Challenge Bundle est un jeu exigeant. Finir une île du premier coup n’est pas à la portée de tous et le système de statistiques nécessite un apprentissage préalable. Mais un système de jeu complet ne suffit pas à rendre une expérience riche. Et à ce titre Mini Island Challenge Bundle pêche par son manque de diversité d’ennemis et de situations. Il fourmille cependant de bonnes idées liées à son système d’esquive et d’améliorations, justifiant que les amateurs du genre s’intéressent à lui.

Articles similaires

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici