Test de « F-Zero 99 » sur Switch. Au contraire de « Tetris 99 », le nouveau « F-Zero » ne procure pas le grand frisson du Battle Royale

Dix-neuf ans après F-Zero: Climax, l'emblématique jeu de course de Nintendo fait enfin son retour. Peut-être pas sous la forme qu'imaginaient certains, toutefois.

Test de F-Zero 99 réalisé sur Switch à partir d’une version commerciale.

Depuis le 14 septembre 2023, F-Zero 99 est disponible au téléchargement dans le cadre de l’abonnement Nintendo Switch Online. Comme le suggère son appellation, le célèbre jeu de course de la Super Nintendo se pratique désormais en ligne, présentant les mécaniques d’un Battle Royale.

Lire aussi | Nintendo Switch Online + Pack additionnel. Comment s’abonner pour 0,73 € par mois ?

Test de F-Zero 99 sur Switch

Quelle autre série méritait davantage de rejoindre la gamme « 99 » que F-Zero ? Avec ses trente concurrents en lice risquant l’explosion à chaque virage, la série s’apparentait déjà à un combat où « il ne peut en rester qu’un ». Mais la formule n’est finalement pas si différente que d’habitude. La course ne se poursuit pas indéfiniment, sapant progressivement les concurrents à la traîne. Elle se termine en réalité après quatre tours. Comme sur Super Nintendo, les retardataires sont bel et bien éliminés. Mais dans la mesure où l’étau ne resserre pas aussi dangereusement que dans Tetris 99, on ne ressent pas pleinement la tension que suggère un Battle Royale.

Nintendo remet au goût du jour le F-Zero de 1990

La bonne idée de Nintendo pour F-Zero 99 est de s’être inspiré de l’épisode fondateur, aujourd’hui encore iconique. On retrouve la conduite tout en finesse, les assets d’antan, les quatre véhicules et l’ensemble des circuits. On a donc véritablement l’impression de relancer le classique d’il y a trente-trois ans mais articulé, cette fois-ci, autour du multi. Quatre jours après le lancement, le matchmaking est extrêmement rapide mais on regrette l’impossibilité de rejoindre ou d’inviter ses amis.

Quelques éléments issus de F-Zero X et épisodes ultérieurs font leur apparition. On pense à la commande pour tournoyer et détruire ses concurrents. La technique s’avère particulièrement rentable car elle remplit intégralement la jauge d’énergie et l’agrandit légèrement, en cas de succès. Les « tacots » qui ne servent qu’à gêner sont aussi de la partie. Les véhicules gris ne font que ralentir mais les rouges explosent au moindre contact. Quand on court en tête, ces derniers se multiplient et le risque d’échouer à quelques mètres de la ligne d’arrivée est immense. Les dorés, en revanche, produisent des étincelles à ramasser sur la piste.

Dès que l’on en possède suffisamment, le turbo devient un bonus indispensable qui envoie le pilote sur la « voie céleste ». Il s’agit d’une piste qui se matérialise au-dessus du niveau, aux tracés d’une grande douceur et parsemée d’accélérateurs. Son usage s’apparente à la Bill Balle de Mario Kart 8 Deluxe et la déclencher au moment le plus opportun permet de grapiller une dizaine de places au classement. On s’en sert aussi pour s’extirper d’un peloton quand le véhicule menace de lâcher.

Des modes de jeu addictifs mais peu variés

À l’heure du test, 18 septembre 2023, les modes de jeu manquent cependant. Avec les courses simples, le joueur accumule des tickets grâce auxquels il participe aux Mini-prix (un ticket pour trois courses) et Grand-prix (trois tickets pour cinq courses). Comme les épreuves sont ponctuelles, une rotation de courses spéciales, difficiles ou en équipes permettent de patienter. Néanmoins, en dehors des compétitions, le choix des niveaux est soumis au vote des utilisateurs. On finit donc toujours par se retrouver sur Mute City I et Big Blue.

Un système de rang motive toutefois à progresser. Au départ de chaque course, quatre rivaux, les concurrents aux scores les plus proches, sont attribués au joueur. En faisant pire ou mieux que ces derniers, on monte ou descend dans la hiérarchie mondiale. On obtient enfin des éléments de personnalisation pour modifier l’apparence des véhicules et bomber le torse avec une carte de joueur unique.

F-Zero 99 est donc étonnamment addictif, tout en montrant ses limites pourtant. Au-delà du manque de circuits, peut-être comblé à terme par les épisodes Game Boy Advance, l’absence d’un éventuel mode survie ou l’impossibilité de jouer avec ses amis se révèlent préjudiciables. La série n’a jamais été spécialement réputée pour le multi et cet épisode aurait pu changer la donne. Et comme l’aspect Battle Royale ne tient pas toutes ses promesses, on reste pour l’instant dans l’expectative.

Notre avis | 7

Note : 7 sur 10.

F-Zero est finalement de retour mais peut-être pas sous la forme qu’espéraient certains. Qu’importe. F-Zero 99 offre une expérience inédite avec sa conception résolument multi et les mécaniques d’un Battle Royale. Pas jusqu’au-boutiste pourtant, l’expérience s’apparente finalement à celle de n’importe quel jeu de course multi. On retrouve à cette occasion le gameplay caractéristique de l’épisode fondateur, avec quelques modifications bienvenues. Le potentiel est donc bien là, mais Nintendo devra certainement étoffer les modes et les contenus pour connaître un succès similaire à celui de Tetris 99.

On aime

  • Le retour de F-Zero
  • L’esthétique de l’épisode fondateur
  • Les nouveautés de gameplay
  • L’orientation multi

On n’aime pas

  • Impossible d’inviter ses amis
  • Le manque de modes de jeu
  • Le nombre limité de circuits

Merci d’avoir lu notre test de F-Zero 99 sur Switch.

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

À lire aussi

Test d’« Endless Ocean Luminous » sur Nintendo Switch. La série d’exploration sous-marine prend l’eau

Depuis le 2 mai 2024, Endless Ocean Luminous est disponible sur Nintendo Switch au prix de 49,99 €. Annoncé à la surprise générale en février 2024, ce troisième volet marque le grand retour de la série d'Arika (Street Fighter EX, Tetris: The Grand Master…), développée pour le compte de Nintendo. Les deux premiers jeux sortis sur Wii permettaient d’explorer différents fonds marins à la rencontre de la faune locale. Pour ce nouvel épisode, le studio prend le risque de modifier plusieurs aspects de la formule établie. Cette audace n'est hélas pas couronnée de succès.

« Game Boy Wars ». Bientôt trente-trois ans après son lancement, le jeu de stratégie de Nintendo bénéficie d’un patch de traduction en anglais

Bientôt trente-trois ans après son lancement sur Game Boy, Game Boy Wars est bénéficie désormais d'un patch de traduction en anglais. Le jeu de stratégie de Nintendo R&D1 et Intelligent Systems n'a effectivement jamais quitté le Japon depuis sa sortie, le 21 mai 1991. La localisation, réalisée par Nezz, est disponible au téléchargement depuis le 22 mars 2024. Toute l'interface est désormais traduite. La série Nintendo Wars est surtout connue, en Occident, pour les différents épisodes d'Advance Wars.

Nintendo Switch Online. Le 29 mars 2024, « F-Zero: Maximum Velocity » rejoindra le catalogue Game Boy Advance

Nintendo vient d'annoncer une mise à jour du catalogue Game Boy Advance du Nintendo Switch Online + Pack additionnel. Ce 29 mars 2024, les abonnés au service pourront télécharger F-Zero: Maximum Velocity. À cette occasion, l'éditeur a diffuse une courte bande-annonce.

Test de « Princess Peach: Showtime! » sur Nintendo Switch. Ce hors-série mise davantage sur sa variété de gameplay que sa spectacularité

Depuis ce 22 mars 2024, Princess Peach: Showtime! est disponible sur Nintendo Switch, au prix de 59,99 €. Réalisé par Good-Feel (Kirby : Au fil de la grande aventure, Yoshi's Crafted World), ce hors-série s'affranchit des racines « plateforme » de la constellation Super Mario. Voilà bientôt dix-neuf ans que Nintendo n'avait pas consacré une aventure complète à la princesse du Royaume Champignon.

« Luigi’s Mansion 2 HD » sortira sur Nintendo Switch le 27 juin 2024

Lors de l'événement MAR10 Day 2024, Nintendo a fixé la date de lancement de Luigi's Mansion 2 HD. La restauration du jeu d'action/aventure de Next Level Games sortira sur Nintendo Switch le 27 juin 2024. Il sera disponible en éditions physique et numérique, au prix de 59,99 €. Pour rappel, le titre est initialement sorti sur Nintendo 3DS, le 20 mars 2013.
Test de F-Zero 99 réalisé sur Switch à partir d'une version commerciale. https://www.youtube.com/watch?v=k5LEFxIbr-w&t=1s&pp=ygUJZi16ZXJvIDk5 Depuis le 14 septembre 2023, F-Zero 99 est disponible au téléchargement dans le cadre de l'abonnement Nintendo Switch Online. Comme le suggère son appellation, le célèbre jeu de course de la Super Nintendo...Test de « F-Zero 99 » sur Switch. Au contraire de « Tetris 99 », le nouveau « F-Zero » ne procure pas le grand frisson du Battle Royale