jeudi 22 octobre 2020
Accueil Découvertes Dossiers thématiques Vacances ludiques : Stardew Valley

Vacances ludiques : Stardew Valley

Vacances ludiques : le jeu vidéo pour se reposer, se ressourcer, voyager et rêver

Cette année plus que jamais, peut-être avez-vous besoin d’un beau ciel bleu, d’une brise marine ou de sable blanc et fin glissant entre les orteils. On sait aussi que tout le monde n’aura pas la chance de s’évader pendant l’été. Pour ceux qui resteront à la maison, la rédaction d’Actua a réalisé une sélection de jeux vidéo pour se reposer, se ressourcer, voyager et rêver. Tout au long du mois d’août, on vous proposera de partir en vacances ludiques.

Stardew Valley

Développé et édité par ConcernedApe
Sorti le 16 février 2016 et disponible sur PlayStation 4, Xbox One, PlayStation Vita, Switch, PC, iOS et Android

Quand il fait beau, on a plutôt envie de sortir profiter du soleil que d’étouffer au bureau. Difficile, dans ces conditions, de jeter la pierre au protagoniste de Stardew Valley lorsqu’il claque la porte de son travail à la ville pour se mettre au vert, dans le corps de ferme que lui a légué son grand-père décédé. Proche de la petite bourgade éponyme, notre avatar peut désormais prendre le temps de cultiver tout ce qui lui plaît, y compris ses relations avec le voisinage et son goût pour l’aventure. Tous les ingrédients d’un été réussi, en somme.

Stardew Valley est un simulateur de vie bucolique inspiré de la série Harvest Moon de Natsume, connue aujourd’hui sous le nom de Story of Seasons. Filiation oblige, il fait donc la part belle à la détente et au dépaysement en nous proposant de vivre le quotidien (un brin fantasmé) d’un exploitant agricole. Mais si les enjeux se centrent principalement sur la gestion de notre ferme à travers les saisons qui défilent et le gain d’argent, il n’est pas avare lorsqu’il s’agit de nous encourager à nous perdre dans ce que les alentours ont à offrir.

Ainsi, la durée de chacune de nos journées de labeur virtuel s’articule également autour des multiples activités annexes qui fourmillent dans le village de Stardew Valley. Suivant nos affinités, on peut compter fleurette aux habitant(e)s du village voisin ou simplement tisser des liens d’amitié avec eux, restaurer son centre communal ou encore nous adonner à l’exploration d’un donjon regorgeant de monstres et de minerai.

En plus de permettre à notre avatar de trouver l’amour dans le pré et de fonder un foyer, ces activités sont autant d’opportunités de glaner divers bonus et ressources. On gagne alors du temps pour rendre notre exploitation florissante, que ce soit au travers de l’élaboration et de l’amélioration de nombreux objets et outils ou par le biais des infrastructures à débloquer en complétant certains objectifs.

Mais si le chronomètre tend à nous presser et à nous pousser à toujours plus d’optimisation, le joueur estival peut d’ores et déjà se rassurer : le titre n’a pas d’autre finalité réelle qu’un score attribué à la fin de la troisième année de jeu et dont la réévaluation est d’ailleurs possible par la suite. Passé ce délai, la partie ne prendra fin qu’à notre bon vouloir mais les années à venir sont alors dépourvues de nouveaux événements saisonniers. Stardew Valley est un jeu qui s’adresse aussi bien aux perfectionnistes qu’à ceux qui souhaitent simplement s’y adonner en dilettante et profiter d’un moment de détente champêtre.

Il faut également noter que Stardew Valley est un jeu qui se pratique aussi bien seul qu’en multijoueur, puisque quatre fermiers en herbe peuvent rejoindre la même partie et progresser de concert dans leur quête de la pomme de terre ultime. Abordable en courtes sessions, le titre s’avère toutefois addictif et rafraîchissant, au point de parfois oublier les heures qui défilent, juste par envie de faire « une petite dernière journée ».

Soutenir Actua

Merci pour votre lecture. Si vous appréciez nos contenus et que vous souhaitez soutenir notre travail, nous serions heureux et extrêmement reconnaissants de vous compter parmi nos tipeurs. Bonne visite et à bientôt sur Actua.

Firelithhttps://www.fwiw.fr/
Vieux râleur aigri devant l'éternel, Firelith sait également s'émerveiller des heures durant d'un game design intelligent, une direction artistique audacieuse ou évidemment un bébé chat qui éternue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Star Wars: Tales from the Galaxy’s Edge sortira le 19 novembre 2020 sur Oculus Quest

À l'occasion d'une nouvelle bande-annonce disponible sur la chaîne YouTube de ILMxLAB, on apprend la date de sortie de Star Wars: Tales from the Galaxy's Edge. Le titre sera disponible le 19 novembre 2020 sur les casques Oculus Quest au prix de 24,99 $ (environ 21,05 €).

Test de RIDE 4 : tonnerre mécanique

Spécialiste des jeux de moto, Milestone propose RIDE 4 deux années à peine après le troisième épisode de sa série. Faisant la promesse d’un jeu plus riche et d’une intelligence artificielle retravaillée, le studio italien propose-t-il suffisamment de nouveautés pour que l’on reprenne déjà le guidon ?

Les notes du magazine Famitsu #1664 (octobre 2020)

Quelles sont les notes du magazine Famitsu #1664 d'octobre 2020 ? À chaque nouvelle édition, on vous partage la liste des tests disponibles dans le célèbre magazine japonais.

Test de Age of Empires III: Definitive Edition : la guerre de « trois » / Suivi de : Définitivement multi

Disponible depuis 2005 sur PC, Age of Empires III n’a jamais détrôné The Age of Kings. Age of Empires III: Definitive Edition est une nouvelle chance offerte à cet épisode très singulier de conquérir à nouveau les stratèges. Bénéficiant du même soin que les deux autres Definitive Edition avant lui, peut-il se faire une place aux côtés du légendaire Age of Empires II ?