dimanche 13 juin 2021
AccueilDécouvertesDossiers thématiquesVacances ludiques / Test de Sea of Thieves

Vacances ludiques / Test de Sea of Thieves

Vacances ludiques : le jeu vidéo pour se reposer, se ressourcer, voyager et rêver

Cette année plus que jamais, peut-être avez-vous besoin d’un beau ciel bleu, d’une brise marine ou de sable blanc et fin glissant entre les orteils. On sait aussi que tout le monde n’aura pas la chance de s’évader pendant l’été. Pour ceux qui resteront à la maison, la rédaction d’Actua a réalisé une sélection de jeux vidéo pour se reposer, se ressourcer, voyager et rêver. Tout au long du mois d’août, on vous proposera de partir en vacances ludiques.

Vers Stardew Valley →

Test de Sea of Thieves

Développé par Rare et édité par Xbox Game Studio
Sorti le 20 mars 2018 et disponible sur Xbox One et PC

Quand on n’a jamais posé le crochet dessus, il peut être difficile de comprendre d’où provient le plaisir de Sea of Thieves. Massivement multi, « vide » de quêtes (jusqu’aux Tall Tales de la mise à jour Anniversaire), potentiellement impitoyable lorsque l’on rencontre d’autres pirates malintentionnés, l’étrange jeu d’aventure de Rare laisse pourtant un souvenir impérissable à ses joueurs. Ne dit-on pas que « dans un voyage ce n’est pas la destination qui compte mais toujours le chemin parcouru, et les détours surtout » ?

Résumer Sea of Thieves est plus simple qu’on ne le croit : à bord d’un navire à l’échelle de l’équipage (d’un à quatre, bon courage aux solitaires), les pirates réalisent des missions de différents types : chasse aux trésors à l’aide d’une carte ou d’indices, chasse aux squelettes pour récupérer de précieux crânes ou missions de commerce où l’on transporte, par exemple, du gibier d’un port à l’autre.

Sur les océans, on croise parfois d’autres équipages qui peuvent nous attaquer, ou que l’on peut nous-même attaquer, pour voler leurs précieux trésors. La navigation est extrêmement plaisante avec chacun son rôle : un capitaine à la barre, et les autres pour gérer les voiles (longueur et direction), faire le guet, donner les directions en suivant la carte des mers ou utiliser les canons pour faire feu.

Chaque mission est l’occasion d’un voyage et Sea of Thieves donne vraiment l’impression de partir en sea trip à chaque expédition. Il y a des tonnes d’anecdotes à raconter à chaque fois que l’on prend la barre. Outre le facteur humain, la mer est à l’origine d’incroyables épopées parce que l’on peut être pris dans une tempête, attaqué par le célèbre kraken ou rencontrer des ennemis qui dépendent d’événements en cours, un bateau-fantôme rempli de squelettes par exemple.

Il n’y a rien de moins mouvementé qu’une partie de Sea of Thieves et le jeu est pourtant un appel permanent à la contemplation. La physique de l’eau est absolument fascinante et la mer est si belle qu’on aimerait y plonger. Les fonds marins sont aussi magnifiques tout comme les paysages îliens. Et que dire de ces levers ou couchers de soleil qui déchirent l’horizon ? Sea of Thieves est une carte postale en perpétuel mouvement. Le jeu est rafraichissant l’été et il réchauffe l’hiver tant il est charmant visuellement.

Depuis sa sortie, de nombreuses mises à jour ont augmenté les activités disponibles : chasse, pêche, cuisine… Il est même désormais possible d’y jouer en arène, offrant à Sea of Thieves un volet compétitif. Ce sont surtout les douze quêtes scénarisées (à ce jour) qui offrent plus de profondeur. Dotées de points de contrôle pour jouer à son rythme, ces quêtes de plusieurs heures proposent de véritables périples sous le vent.

Sea of Thieves a cependant un côté frustrant : son orientation PvP jusqu’au-boutiste peut énerver, surtout quand des plaisantins s’amusent à couler les joueurs moins expérimentés en boucle, un problème réel qui pourrait être réglé par l’ajout de serveurs uniquement PvE. Il n’empêche que Sea of Thieves donne la possibilité de réaliser un rêve d’enfant : jouer aux pirates sur un authentique galion. Et piquer une tête dans des panoramas sublimes est d’un dépaysement inégalable.

Vers Stardew Valley →

Soutenir Actua

Merci pour votre lecture. Si vous appréciez nos contenus et que vous souhaitez soutenir notre travail, nous serions heureux et extrêmement reconnaissants de vous compter parmi nos tipeurs. Bonne visite et à bientôt sur Actua.

Julien Capronhttps://actua.blog/
On n'a pas la même manette mais on a la même passion

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents