Test de « Yakuza Kiwami 2 » sur Xbox Series X. Cette nouvelle interprétation de « Yakuza 2 » est le point culminant des aventures de Kazuma Kiryū

Le légendaire Yakuza 2, qui fait l'objet de ce remake, dépeint la confrontation entre le Kantō et le Kansai.

Test de Yakuza Kiwami 2 réalisé sur Xbox Series X à partir d’une version commerciale.

Depuis le 30 juillet 2020, Yakuza Kiwami 2 est disponible au téléchargement sur Xbox One au prix de 19,99 €. Cette nouvelle interprétation de Yakuza 2, signée Ryu Ga Gotoku Studio, s’est préalablement illustrée sur PlayStation 4 puis PC. Et pour cause, ce remake exemplaire à tout point de vue se révèle nettement plus ambitieux que le premier Yakuza Kiwami.

Lire aussi | « Like a Dragon », anciennement « Yakuza ». Liste complète de tous les jeux de la saga de 2005 à aujourd’hui

Test de Yakuza Kiwami 2 sur Xbox Series X

L’histoire est identique à celle de Yakuza 2, sorti sur PlayStation 2 le 7 décembre 2006. Peu après les événements du premier épisode, Kazuma Kiryū, que l’on surnomme le Dragon de Dojima, quitte le monde de la pègre. Il aspire à vivre en paix avec Haruka Sawamura, sa fille adoptive. Mais le clan Tojo le sollicite pour stabiliser ses relations avec l’Alliance Omi dont le siège se trouve à Sotenbori. À cette occasion, il est confronté à Ryuji Goda, le Dragon du Kansai, peu réceptif aux projets de rapprochement entre les deux organisations mafieuses. Au fil de la progression, il devient un authentique rival dont l’influence pèse de plus en plus sur Kamurochō.

Plus immersif sous Dragon Engine

Yakuza Kiwami exploitait le moteur et les assets de Yakuza 5. Ce deuxième remake, en revanche, tourne sous le Dragon Engine, en vigueur depuis Yakuza 6: The Song of Life. Le gain en immersion est en réalité immense. Les quartiers de Kamurochō et Sotenbori paraissent plus organiques que jamais, en l’absence de transition entre les extérieurs et certains intérieurs. L’évolution graphique est également notable, grâce à des jeux de lumière saisissants au cours de la vie nocturne. Les modélisations des visages, dont la maison SEGA est devenue spécialiste, sont plus détaillées que jamais. La mise en scène, à l’échelle 1:1 lors des scènes cinématiques, se révèle plus dramatique. Mais on perd parfois l’expressivité du « Kiryū PlayStation 2 ».

Des améliorations de qualité de vie

Manette en main, le gain de confort est également incomparable avec Yakuza 2, bien sûr, mais aussi Yakuza Kiwami. Le système de combat est notamment agréable car les affrontements se déclenchent sans transition et démarrent immédiatement, permettant d’enchaîner rapidement. Les mécaniques se révèlent particulièrement simples, Kiryū n’exploitant qu’un seul style de combat qui évolue tout au long de l’aventure avec de nouveaux combos et de puissantes Heat Actions. En outre, le Dragon de Dojima peut ramasser des armes dans les environnements que l’on peut stocker puis attribuer à la croix directionnelle. L’interface et la navigation profitent aussi des dernières améliorations de Yakuza 6: The Song of Life. On apprécie de pouvoir sauvegarder à n’importe quel endroit, plutôt qu’aux cabines téléphoniques uniquement. Par ailleurs, pouvoir porter une infinité de consommables facilite grandement l’exploration.

Des contenus remaniés

On s’en étonne toujours mais un remake est aussi l’occasion, pour un réalisateur, de supprimer les contenus plus faibles du jeu d’origine. Capcom, avec Resident Evil 3, a par exemple éliminé toute la partie du beffroi. À l’occasion de Yakuza Kiwami 2, certains sous-scénarios ont justement disparu, remplacés par d’autres, tout comme le quartier de Shinseicho. Ce dernier ne comportait à vrai dire que très peu d’activités et toutes les scènes cinématiques du chapitre onze se déroulent désormais à Sotenbori.

Ryu Ga Gotoku a aussi remanié les annexes avec la suppression du Club Adam. On ne perd toutefois pas au change car les activités sont extrêmement nombreuses : salles d’arcade (comprenant entre autres Cyber Troopers Virtual-On et ToyLets), jeux de carte en tout genre, arène de combat, karaoké… Autant dire qu’il y a à boire et à manger avant de terminer sa completion list. Le studio a surtout importé le Clan Creator de Yakuza 6: The Song of Life et le Cabaret Club Grand Prix de Yakuza 0, très apprécié par la communauté de joueurs. Ces deux activités sont de véritables arcs à part entière.

La Saga Majima

Cerise sur le gâteau, les développeurs ont ajouté une courte intrigue, Majima Saga, mettant en scène l’emblématique Gorō Majima. Les trois chapitres de cette aventure se déverrouillent au fil de la campagne principale, mais ils sont en réalité très courts. Ils comportent cependant de nombreux boss et permettent de mieux comprendre l’évolution du chien fou de Shimano, entre les deux épisodes. Ce segment de lore peut sembler superflu mais on ne boude pas notre plaisir à retrouver l’un des protagonistes de Yakuza 0. Pour profiter de ces ajouts, il est malgré tout nécessaire de comprendre l’anglais car SEGA n’a pas livré Yakuza Kiwami 2 avec une version française. Ce remake frôle donc la perfection, mais l’absence de localisation reste une ombre importante au tableau.

Notre avis | 9

Note : 9 sur 10.

Après Yakuza Kiwami, le deuxième épisode a aussi droit à un remake… et quel remake. Yakuza Kiwami 2, réalisé sous le Dragon Engine, est nettement plus ambitieux avec des quartiers organiques, des modélisations faciales détaillées et de nombreuses améliorations de qualité de vie. Cette fois-ci, Ryu Ga Gotoku Studio a remanié les contenus pour les dégraisser légèrement, et inclure le Clan Creator et le Cabaret Club Grand Prix, deux activités parmi les préférées des utilisateurs. L’écriture du jeu d’origine reste d’excellente facture, les cinématiques sont plus dramatiques et les sous-scénarios débordent. Cette nouvelle interprétation, à la hauteur de Yakuza 6: The Song of Life en termes de confort, est peut-être le point culminant des aventures de Kazuma Kiryū.

On aime

  • Un remake ambitieux mais fidèle
  • L’exploitation du Dragon Engine
  • Les améliorations de qualité de vie
  • Des activités remaniées

On n’aime pas

  • L’absence de version française
  • Des contenus ont disparu

Merci d’avoir lu notre test de Yakuza Kiwami 2 sur Xbox Series X.

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

À lire aussi

SEGA annonce « Super Monkey Ball: Banana Rumble » sur Nintendo Switch

Pendant le Nintendo Direct: Partner Showcase du 21 février 2024, SEGA a dévoilé Super Monkey Ball: Banana Rumble sur Nintendo Switch. Ce nouvel épisode dans sa série de jeux d'adresse sortira le 25 juin 2024 à partir de 49,99 €, en édition numérique. L'éditeur n'a, pour l'instant, pas confirmé d'édition physique pour la France.

« Shin Megami Tensei V: Vengeance » sortira le 21 juin 2024 sur PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series X, Xbox One, Nintendo Switch...

Au cours du Nintendo Direct: Partner Showcase du 21 février 2024, Atlus a annoncé Shin Megami Tensei V: Vengeance. Cette version améliorée du classique du JRPG sortira le 21 juin 2024. On l'attend sur PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series X, Xbox One, Nintendo Switch et PC. PLAION distribuera les éditions physiques en France.

« Farming Simulator Kids » sortira le 26 mars 2024 sur Nintendo Switch, Android et iOS

GIANTS Software vient de fixer la date de lancement de Farming Simulator Kids. La simulation agricole destinée aux tout petits sortira le 26 mars 2024. On l'attend sur Nintendo Switch, Android et iOS. Pour l'heure, l'éditeur n'a toutefois pas détaillé le prix de sortie. Une édition physique sera aussi disponible, distribuée en France par PLAION.

« Outward: Definitive Edition » sortira sur Nintendo Switch le 28 mars 2024

PLAION vient de fixer la date de lancement d'Outward: Definitive Edition sur Nintendo Switch. À la fois action-RPG et jeu de survie, le titre de Nine Dots Studio, ici porté par Sneaky Box, sortira le 28 mars 2024. Pour l'heure, l'éditeur n'a pas annoncé le prix de sortie, mais on sait d'ores et déjà que les DLC The Soroboreans et Three Brothers seront inclus.

« Ys X: Nordics » sortira en Europe pendant l’automne 2024 sur PlayStation 5, PlayStation 4, Nintendo Switch et PC

NIS America vient d'annoncer le lancement d'Ys X: Nordics en Europe. L'action-RPG de Nihon Falcom, qui comportera une version française, sortira chez nous pendant l'automne 2024. On l'attend sur PlayStation 5, PlayStation 4, Nintendo Switch et PC. PLAION distribuera les éditions physiques.
Test de Yakuza Kiwami 2 réalisé sur Xbox Series X à partir d'une version commerciale. https://www.youtube.com/watch?v=pSJYYhrEkXA Depuis le 30 juillet 2020, Yakuza Kiwami 2 est disponible au téléchargement sur Xbox One au prix de 19,99 €. Cette nouvelle interprétation de Yakuza 2, signée Ryu Ga Gotoku...Test de « Yakuza Kiwami 2 » sur Xbox Series X. Cette nouvelle interprétation de « Yakuza 2 » est le point culminant des aventures de Kazuma Kiryū