lundi 2 août 2021
AccueilTests et aperçusTest d'A Tale of Synapse: The Chaos Theories : le boss des...

Test d’A Tale of Synapse: The Chaos Theories : le boss des maths

VersionsSortieDéveloppeurÉditeurDistributeur
Switch🌐 30/06/2021Souris-LabTesura GamesJust For Games
PC🌐 30/06/2021Souris-LabTesura Games

Test d’A Tale of Synapse: The Chaos Theories sur Switch

Test réalisé à partir d’une version fournie par l’éditeur sur Switch

TextesFrançais, Anglais, Allemand, Espagnol
VoixFrançais, Anglais, Allemand, Espagnol

Orienter un jeu d’énigmes vers les mathématiques uniquement est un pari clivant mais osé. Avec A Tale of Synapse: The Chaos Theories, les développeurs du studio français Souris-Lab proposent une aventure qui mélange plateforme et réflexion dans un univers où chiffres concrets et nature irréelle servent de décor. Les casse-têtes étant basées sur la science exacte que sont les mathématiques, on se demande toutefois s’ils s’avèrent ludiques pour quiconque n’est pas amateur de la discipline.

Dans A Tale of Synapse: The Chaos Theories, le joueur incarne Néro, un jeune Synapsien qui ne se sent pas à sa place dans une société qui se désintéresse de plus en plus des sciences. Authentique rat de bibliothèque, il y rencontre Sci, une méduse curieusement intelligente. Avec elle, Néro explore le monde d’Héméide en quête de Synapsiens perdus et de livres énigmatiques. L’aventure est divisée en quatre mondes : grottes glacées, sous-bois silencieux, cimes brumeuses et nuage chaotique, où le héros progresse en résolvant les casse-têtes qui balisent le parcours. L’exploration est extrêmement plaisante grâce à un level design vertical qui donne envie d’explorer chaque recoin de la carte.

Dans ce jeu de plateforme en 2D, les énigmes s’appuient exclusivement sur les mathématiques : algèbre, géométrie etc. Les premières sont assez faciles à appréhender mais la difficulté augmente au fil des niveaux. Ainsi, on doit résoudre des opérations de division, trouver l’équivalent en nombre décimal d’une fraction ou calculer l’aire d’une surface par exemple. Chaque énigme donne accès à une plateforme, enclenche un mécanisme ou ouvre une porte permettant de poursuivre sa partie. Néro peut sauter, activer des leviers et combattre les quelques monstres tandis que Sci peut attraper et déplacer des objets tout en flottant, pour aider Néro dans la résolution des casse-têtes.

La méduse d’A Tale of Synapse: The Chaos Theories peut aussi activer la dimension blanche. Celle-ci se présente comme un filtre négatif et révèle parfois des passages secrets, mais donne surtout des indices non-négligeables dans la résolution des énigmes. En solo, on passe de Néro à Sci quand on le souhaite mais un mode coop est également disponible. Au cours des parties, il n’est pas rare de faire appel à une feuille et un crayon pour résoudre une équation, par exemple, et il est dommage qu’une calculatrice et un bloc-notes ne soient pas intégrés intra-jeu pour améliorer l’ergonomie.

Les deux personnages d’A Tale of Synapse: The Chaos Theories possèdent en outre un arbre de compétences pour améliorer leurs capacités. En échange d’orbes ramassés dans les niveaux, Néro peut augmenter la puissance et la vitesse de sa flèche vecteur, tandis que Sci peut étourdir les ennemis grâce à sa pause blanche. Ces améliorations tiennent surtout du confort, car les ennemis sont peu nombreux et le joueur ne peut de toute façon pas mourir.

Malgré les termes mathématiques qui peuvent s’avérer peu séduisants, les énigmes ne sont jamais rédhibitoires. Elles sont même amusantes à résoudre et bien pensées, à condition de posséder déjà les connaissances nécessaires. En effet, A Tale of Synapse: The Chaos Theories n’a pas de but pédagogique ; il propose plutôt une interprétation ludique de cette science. En plus de se creuser les méninges et de sauver un monde imaginaire, coloré et abstrait grâce aux mathématiques, le titre allie merveilleusement plateforme et réflexion.

Captures d’écran d’A Tale of Synapse: The Chaos Theories

A Tale of Synapse: The Chaos Theories

Soutenir Actua

Merci pour votre lecture. Si vous appréciez nos contenus et que vous souhaitez soutenir notre travail, nous serions heureux et extrêmement reconnaissants de vous compter parmi nos tipeurs. Bonne visite et à bientôt sur Actua.

Olga
Le jeu vidéo pour toutes et tous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents