lundi 6 juillet 2020
Accueil Tests et aperçus Aperçu de Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours DX

Aperçu de Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours DX

Aperçu réalisé à partir de la démo disponible gratuitement sur l’eShop de la Switch

Développé par Spike Chunsoft et édité par Nintendo
Prévu pour le 3 mars 2020 sur Switch

Plutôt qu’un nouvel épisode de la série Pokémon Donjon Mystère, c’est un remake d’Équipe de Secours, le tout premier opus conjointement sorti sur GBA et DS, qui parvient à la Switch. À peine a-t-il été annoncé au cours du Pokémon Direct du 9 janvier qu’une démo jouable est disponible sur l’eShop de Nintendo, l’occasion d’entrapercevoir les nouveautés de cette version DX.

Si vous êtes familier avec la version d’origine et que vous avez de l’affection pour ce titre initialement sorti en 2005 — que le temps passe vite ! —  ce remake aura sans doute l’effet d’une madeleine de Proust. On retrouve Équipe de Secours tel qu’on l’avait visité il y a 15 ans avec ses mélodies sympathiques et sa bienveillance spontanée.

On incarne toujours un Pokémon qui diffère en fonction de la personnalité du joueur, bien qu’il soit désormais possible d’en sélectionner un autre si l’on n’apprécie guère celui qu’on nous propose. Accompagné par un allié, il faut toujours parcourir des donjons à génération procédurale étalés sur plusieurs étages pour secourir des Pokémon en danger. Chaque sauvetage augmente la réputation de notre équipe de secours.

Le jeu reprend la majorité des poncifs du Donjon Mystère avec une jauge de faim à ne pas laisser tomber à zéro. La particularité de Pokémon Donjon Mystère, par rapport à d’autres séries du même genre, est que l’on peut équiper quatre CT et que les affinités élémentaires propres à la série Pokémon sont de la partie.

Cette version DX apporte une nouveauté très confortable : la possibilité de laisser son équipe explorer automatiquement la carte en appuyant sur L. Nos Pokémon se dirigent automatiquement vers les points d’intérêt (objets à ramasser, Pokémon à secourir, escalier pour passer à l’étage suivant) et revient automatiquement en mode manuel dès que l’on croise un ennemi.

On peut légitimement se demander si cela ne gâche pas le concept même du genre qui repose sur l’exploration, mais c’est une façon très pratique de farmer tout en ayant l’esprit occupé ailleurs.

La démo n’est pas suffisamment riche pour que l’on puisse découvrir d’autres nouveautés, bien que la bande-annonce laisse à penser que les Méga-Évolution seront de la partie. On y voit notamment un Dracaufeu méga-évoluer en Méga-Dracaufeu X à l’aide d’une Graine Transcendance.

En revanche, on a tout le loisir d’apprécier le travail graphique puisque le jeu a été entièrement recréé. D’une 2D en pixel art, on passe à un jeu entièrement modélisé en 3D avec un effet pastel très chatoyant. Le rendu graphique est proche du monde de Winnie l’Ourson dans Kingdom Hearts ; peu de jeux Pokémon n’avaient été aussi mignons.

Sans révolution, Équipe de Secours DX constitue une porte d’entrée idéale pour découvrir ce genre très particulier qu’est le Donjon Mystère, à condition de ne pas être trop regardant sur la difficulté. L’épisode original était extrêmement facile. La démo ne dure que le temps de trois courtes missions mais il sera possible de transférer sa sauvegarde dans la version complète du jeu, prévue pour le 6 mars prochain.

Joueur Citoyenhttps://actua.blog/
On n'a pas la même manette mais on a la même passion

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Test de Little Town Hero : la bonne idée se trouve dans les combats

Chaque projet de Game Freak sans les célèbres Pokémon attire la curiosité : on se demande toujours si le vénérable studio de Satoshi Tajiri est à la hauteur de sa réputation. Little Town Hero, d’abord sorti sur Switch le 16 octobre 2019, n’a pas fait l’unanimité mais on aimerait expliquer pourquoi le titre mérite amplement sa chance. Mieux que ça : quiconque adhère au système de combat pourrait être étonné par la richesse de ce dernier.

Test de Death Come True : un mystère sur pellicule

Nouveau projet de Kazutaka Kodaka, créateur et scénariste de la série Danganronpa, Death Come True prend une forme bien différente de ses œuvres précédentes : il s’agit d’un jeu d’aventure en FMV, un genre qui connaît une renaissance depuis quelques années (Her Story, Late Shift, The Complex). Le format « film interactif » convient-t-il au style très particulier du créateur de Death Come True ?

Test de Mr. Driller: DrillLand : le puzzle game qui perce

Mr. Driller est de retour avec une version améliorée de l’excellent Mr. Driller: DrillLand. Sorti sur GameCube en 2002, ce cinquième épisode n’avait jamais quitté le Japon. Bandai Namco nous donne aujourd’hui l’opportunité de découvrir son classique du puzzle game sur Switch et PC. Mr. Driller: DrillLand peut-il encore faire son trou 18 ans après sa sortie initiale ?

NBA 2K20, Rise of the Tomb Raider et Erica dans le PS Plus de juillet 2020

Sony vient de dévoiler les trois jeux offerts sur PlayStation 4 aux abonnés PS Plus du mois de juillet 2020, disponibles au téléchargement du 7 juillet au 3 août 2020.