samedi 4 février 2023
DécouvertesDossiers thématiquesVacances ludiques / Test de London 2012 : Le jeu vidéo officiel des Jeux Olympiques

Vacances ludiques / Test de London 2012 : Le jeu vidéo officiel des Jeux Olympiques

Vacances ludiques : le jeu vidéo pour se reposer, se ressourcer, voyager et rêver

Cette année plus que jamais, peut-être avez-vous besoin d’un beau ciel bleu, d’une brise marine ou de sable blanc et fin glissant entre les orteils. On sait aussi que tout le monde n’aura pas la chance de s’évader pendant l’été. Pour ceux qui resteront à la maison, la rédaction d’Actua a réalisé une sélection de jeux vidéo pour se reposer, se ressourcer, voyager et rêver. Tout au long du mois d’août, on vous proposera de partir en vacances ludiques.

Test de London 2012 : Le jeu vidéo offciel des Jeux Olympiques

Développé par Sega Studios Australia et édité par Sega
Sorti le 27 juin 2012 et disponible sur PlayStation 3, Xbox 360 et PC

L’été 2020 devait être celui des Jeux Olympiques de Tokyo, reportés d’un an en raison de la crise sanitaire. En leur absence, pourquoi ne pas se plonger dans l’ambiance sportive de London 2012 : Le jeu vidéo officiel des Jeux Olympiques ? 31 épreuves emblématiques (majoritairement individuelles) permettent aux joueurs d’allumer la flamme olympique dans leurs salons, le temps d’une soirée.

Dans London 2012 : Le jeu vidéo officiel des Jeux Olympiques, il est possible de jouer seul ou à plusieurs. Le mode Jeux Olympiques s’apparente à un mode carrière et met le joueur aux commandes d’une nation, au choix parmi 37, avec laquelle il doit gagner le maximum de médailles d’or. À chaque journée fictive de la compétition, on doit choisir deux épreuves parmi quatre ; celles-ci s’enchaînent rapidement car elles ne durent que quelques minutes, après un rapide tutoriel.

L’ambiance olympique très particulières des Jeux est palpable. London 2012 respecte à la lettre la charte graphique et sonore des Jeux de Londres. Même si le jeu est intégralement traduit en français, les commentaires lors des épreuves sont uniquement doublés en anglais, pour une expérience britannique authentique. On s’y croirait grâce à une identité sonore et familière très respectueuse des Jeux Olympiques : le coup de feu du 100 m, le bruit sec d’une flèche touchant sa cible, la sirène signalant le départ à la natation ou encore les encouragements de la foule donnent l’impression de participer aux épreuves.

Les développeurs ont tenté dans London 2012 d’attribuer des gameplay différents à chaque épreuve. Pour la course, il faut par exemple maintenir la jauge d’endurance dans la zone verte en appuyant avec pondération sur le même bouton, avec des variations pour chaque discipline. Le système est beaucoup plus fin que le simple button mashing d’un Track and Field. Le lancer de disque requiert que l’on accumule de la puissance en poussant les joysticks dans le bon tempo, avant de lancer le projectile avec le meilleur angle. Malgré quelques épreuves qui se ressemblent, le jeu tente d’imiter des actions réelles.

Toutefois, London 2012 : Le jeu vidéo officiel des Jeux Olympiques est loin de ressembler à une simulation sportive. Le titre s’apparente davantage à un party game qui se prête parfaitement à une soirée en famille ou entre amis. En effet, le mode multi permet à deux ou plusieurs « nations » de s’affronter en créant des Jeux Olympiques personnalisés avec les épreuves préférées des joueurs. La prise en main est immédiate et les parties peuvent s’enchaîner jusqu’à des heures extrêmement tardives, surtout lorsque l’on se met en tête de battre un record mondial sur une discipline en particulier.

London 2012 a la particularité de proposer des épreuves qui ne sont pas nécessairement les plus médiatisées des Jeux. De l’haltérophilie au trampoline en passant par le tir sportif, le titre offre même de belles découvertes. Dans l’ensemble, les sports collectifs ne sont pas représentés dans le jeu. Huit ans après sa sortie, London 2012 : Le jeu vidéo officiel des Jeux Olympiques procure toujours le même plaisir car il est moderne, réaliste et fidèle aux Jeux Olympiques. Désormais indisponible sur PC puisque la licence a expiré, il est facile de se le procurer d’occasion sur Xbox 360 ou PlayStation 3.

Articles similaires

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici