samedi 28 novembre 2020
Accueil Tests et aperçus Tests VR Test de Down the Rabbit Hole : petit, petit, petit !

Test de Down the Rabbit Hole : petit, petit, petit !

Test réalisé à partir d’une version fournie par Beyond Frames sur Oculus Quest (128 Go)

Développé par Cortopia Studios et édité par Beyond Frames
Sorti le 26 mars 2020 et disponible sur PC et Oculus Quest (une version PlayStation VR est prévue en avril 2020)

On ne cesse de chanter les louanges des jeux en réalité virtuelle dont les environnements sont immenses. On oublie parfois à quel point ceux qui sont minuscules sont impressionnants aussi, d’une tout autre manière. Down the Rabbit Hole propose une toute petite aventure qui donne l’impression de jouer avec une maison de poupées.

Down the Rabbit Hole réinterprète Les Aventures d’Alice au pays des merveilles, avec des changements notables. Notre personnage dont on choisit le prénom part à la recherche de son animal domestique, que l’on choisit également, de la même manière qu’Alice dans le roman Lewis Caroll. On doit en plus retrouver les invitations à la fête de la Reine de cœur distribuées par le Lapin blanc.

Pendant que l’on se trouve dans un terrier circulaire, notre héroïne se déplace de salle en salle autour de nous. Chaque pièce s’éclaire au fur et à mesure et l’effet est saisissant. Chaque nouveau lieu est un petit tableau que l’on peut regarder de tout près : Down the Rabbit Hole donne vraiment l’impression de manipuler des jouets. Le plus satisfaisant est de lever la tête après avoir bien progressé : on voit tous les étages du diorama éclairés au fur et à mesure.

Ponctuellement, pour ouvrir des coffres ou pour les besoins des dialogues, on se retrouve à la première personne dans la peau de notre héroïne. C’est l’occasion de constater, au cours du changement de point de vue, la maîtrise des échelles par Cortopia Studios. D’environnements que l’on a envie de toucher, on se retrouve désormais dans des espaces crédibles à notre taille.

Pour progresser, il faut résoudre des énigmes de logique simples mais variées sur lesquelles on ne reste guère longtemps bloqué. Avec le joystick gauche, on déplace la jeune héroïne, ou un allié que l’on rencontre un peu plus tard, tandis que le joueur peut toucher des éléments du décor ou faire tourner la caméra en s’agrippant à de grosses racines. C’est plutôt réussi dans l’ensemble et il est également possible d’ajuster la caméra avec le joystick droit.

Le jeu est découpé en plusieurs zones que l’on peut explorer à sa guise par l’intermédiaire de portails regroupés dans un hub central. Ainsi, il est possible de revenir en arrière pour récupérer les objets que l’on aurait laissé en chemin.

Le point le plus intéressant de l’aventure réside en effet dans la quête optionnelle de ramasser toutes les invitations du Lapin blanc. Dans chaque zone de jeu, on doit retrouver ces petites enveloppes : certaines sont faciles à dénicher mais d’autres sont très bien cachées. On passe alors la tête dans l’un des dioramas dans l’espoir d’en repérer une.

Si le jeu est plutôt court (il faut compter 1 h 30 min pour une partie en ligne droite), la recherche des invitations allonge légèrement le plaisir, d’autant qu’il existe plusieurs fins différentes qui en dépendent. Quoi qu’il en soit, la singularité de la proposition, l’ambiance particulièrement soignée et la qualité de narration (le jeu est intégralement sous-titré en français) donnent envie d’y replonger, ou plutôt de s’y enterrer à nouveau.

Soutenir Actua

Merci pour votre lecture. Si vous appréciez nos contenus et que vous souhaitez soutenir notre travail, nous serions heureux et extrêmement reconnaissants de vous compter parmi nos tipeurs. Bonne visite et à bientôt sur Actua.

Joueur Citoyenhttps://actua.blog/
On n'a pas la même manette mais on a la même passion

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Is it Wrong to Try to Shoot’em Girls in a Dungeon? disponible gratuitement sur PlayStation 4, Switch et PC

PQube et MAGES annoncent que le DLC Is it Wrong to Try to Shoot'em Girls in a Dungeon? est disponible gratuitement sur PlayStation 4, Switch et PC.

Test de Hyrule Warriors : L’Ère du Fléau : un prologue à The Legend of Zelda: Breath of the Wild sous forme de musō

En attendant le nouveau Zelda, Omega Force propose Hyrule Warriors : L’Ère du Fléau, nouvelle adaptation de la sérieen musō. Daté cent ans avant The Legend of Zelda: Breath of the Wild, s’agit-il d’un hors-série subsidiaire ou s’inscrit-il dans la chronologie du célèbre monde ouvert ? Dans tous les cas, Omega Force signe l’un des meilleurs musō jamais réalisés.

Sony dévoile les jeux du PS Plus de décembre 2020

Sony vient de dévoiler les trois jeux offerts sur PlayStation 4 et PlayStation 5 aux abonnés PS Plus du mois de décembre 2020. Les deux titres seront disponibles au téléchargement du 1er décembre 2020 au 4 janvier 2021.

Selon Marvelous!, Sakuna: Of Rice and Ruin comptabilise plus de 500 000 ventes

Marvelous! annonce que Sakuna: Of Rice and Ruin, disponible depuis le 10 novembre sur PlayStation 4, Switch et PC, a trouvé plus de 500 000 acquéreurs. Marvelous! précise qu'il s'agit de l'une des toutes meilleures ventes de l'éditeur.