Test de « WarioWare: Move It! » sur Switch. Ce nouvel épisode signe le retour du motion gaming

Ce nouveau WarioWare rappelle l'épisode Wii disponible au lancement de la console, en 2006.

Test de WarioWare: Move It! réalisé sur Switch à partir d’une version fournie par l’éditeur.

Depuis le 3 novembre 2023, Wario et sa myriade de micro-jeux sont de retour avec WarioWare: Move It! sur Switch, disponible au prix de 49,99 €. Ce nouvel épisode se recentre sur le motion gaming en exploitant les nombreuses possibilités offertes par les Joy-Con. Intelligent Systems démontre à nouveau sa créativité, mais les manettes manquent toujours de précision.

Test de WarioWare: Move It! sur Switch

En produisant Super Mario Party, Nintendo avait les Joy-Con en tête. Mais pour répondre aux besoins de la Switch Lite et des utilisateurs inaptes au motion gaming, l’éditeur a finalement conçu Mario Party Superstars, compatible dans toutes les configurations possibles. Étonnamment, WarioWare fait le chemin inverse. WarioWare: Get It Together! était adapté à toutes les consoles de la famille Switch et presque tous les profils d’utilisateurs pouvaient en profiter. Ce n’est plus le cas de WarioWare: Move It! qui ne peut être pratiqué qu’avec les Joy-Con. On a le sentiment d’une régression, mais nombreux étaient les joueurs souhaitant une expérience « traditionnelle », misant sur la simplicité de l’exécution.

Lire aussi | Test de « WarioWare: Get It Together! » sur Switch. Son potentiel ludique est multiplié par son nombre de personnages

Pour ce nouvel opus, Wario et ses nombreux acolytes se retrouvent sur l’île paradisiaque de Funagogo. Pour l’occasion, de nombreuses animations, destinées aux plus jeunes, ouvrent et concluent chaque chapitre. Le titre est entièrement doublé en français et convient aux joueurs les plus jeunes. En revanche, les plus turbulents pourraient éprouver de la frustration devant l’exigence de la détection de mouvement.

Un WarioWare qui démontre le potentiel des Joy-Con

WarioWare: Get It Together! ressemble donc à WarioWare: Smooth Moves, disponible au lancement de la Wii pour démontrer les possibilités de la Wiimote. Bientôt sept ans après la sortie de la Switch, est-il encore nécessaire de présenter les Joy-Con ? Car le logiciel les exploite dans plus de deux-cents micro-jeux qui s’enchaînent. Trop vite parfois. Pour les valider, le joueur doit d’abord prendre diverses positions comme le « tir à la corde », où il place ses Joy-Con l’un devant l’autre, ou le « petit chef », en positionnant les manettes sur ses hanches. Quand on nous demande de lâcher un côté (attention à bien serrer les dragonnes), on n’a pas toujours le temps de se repositionner.

Ces postures sont pourtant simples à reproduire. Un schéma rappelle toujours la position des mains à adopter. Mais on a tout de même eu du mal à exécuter certaines actions. On n’a par exemple jamais validé celles de la caméra infrarouge, censée détecter le nombre de doigts. La pièce manquait-elle de luminosité ? Nos doigts sont-ils trop gros ? La dragonne est-elle trop courte ? Difficile à dire mais Nintendo semble en avoir conscience car les vies sont quasiment illimitées. En cas d’échec, adopter une pose indigne permet de poursuivre la série. D’autres micro-jeux manquent de précision comme ce boss où l’on bat des ailes, particulièrement fatiguant et frustrant en cas d’échec.

Mais on retrouve une expérience WarioWare authentique avec des micro-jeux d’une grande originalité. On tourne, on évente, on ondule, on rentre les bras dans des narines géantes. On apprécie toujours les références à l’univers de Nintendo avec des épreuves consacrées à Pikmin, The Legend of Zelda ou Super Mario Bros., entre autres. La découverte et la compréhension font partie des plaisirs simples que procure la série.

Un épisode avare en contenus

Le manque de contenus nous a aussi frappé, après WarioWare: Get It Together! qui s’avérait pourtant généreux en la matière. Le mode Fiesta comporte cinq variantes au total, de qualités inégales. Dans l’une d’entre elles, les joueurs obtiennent une évaluation de la part des autres après l’accomplissement d’un mini-jeu, déterminant leur score. Deux autres s’apparentent à des versions numériques d’« Un, deux, trois, soleil » et du jeu de l’Oie. En plus d’un mode survie, classique du genre, un deux contre deux original attire l’attention. Deux joueurs participent en même temps à une épreuve, mais un seul d’entre eux la réalise réellement. L’équipe adverse doit alors déterminer qui est l’intrus.

On questionne toutefois la précision des modes multi, puisque chaque joueur ne dispose que d’un Joy-Con. La bonne nouvelle est qu’il est possible de parcourir l’ensemble du mode Histoire à deux. Comme dans les autres épisodes de WarioWare, celui-ci ne dure qu’entre deux et quatre heures au total. Mais la découverte de chaque mini-jeu, pour les inscrire au musée, nécessite d’y passer un peu plus de temps. À condition d’apprécier le motion gaming, on y revient volontiers pour améliorer ses meilleurs scores. Uniquement devant le téléviseur cependant, car son gameplay ne permet pas de jouer sur le pouce, comme WarioWare: Get It Together! ou l’indétrônable WarioWare, Inc. : Mega Mini-jeux, disponible dans l’abonnement Nintendo Switch Online + Pack additionnel.

Notre avis | 6

Note : 6 sur 10.

Wario Ware: Move It! répond à l’attente de ceux qui recherchaient un WarioWare plus traditionnel. Ses mini-jeux reposant sur le motion gaming, on n’a pas d’autre choix que de jouer devant un téléviseur et équipé de Joy-Con. La perspective de retrouver une expérience similaire à WarioWare: Smooth Waves, l’épisode Wii, nous a d’abord séduit. Mais les contrôleurs ont montré leurs limites à l’occasion de certains mini-jeux. Les modes multi ne convainquent pas pleinement non plus, mais on apprécie parcourir l’ensemble du mode Histoire en coop. En fin de compte, pour une partie rapide entre deux grosses sorties, on est plus facilement tenté de ressortir WarioWare: Get It Together!, plus inclusif et plus ingénieux également.

On aime

  • Les sensations qui rappellent WarioWare: Smooth Waves
  • La variété des postures
  • L’ingéniosité des mini-jeux

On n’aime pas

  • L’enchaînement parfois trop rapide entre deux positions différentes
  • Le manque de précision des manettes
  • Impossible de jouer sans Joy-Con

Merci d’avoir lu notre test de WarioWare: Move It! sur Switch.

Lire aussi | Les meilleurs jeux vidéo de l’année 2023. Tous nos tests classés par note

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

À lire aussi

« Game Boy Wars ». Bientôt trente-trois ans après son lancement, le jeu de stratégie de Nintendo bénéficie d’un patch de traduction en anglais

Bientôt trente-trois ans après son lancement sur Game Boy, Game Boy Wars est bénéficie désormais d'un patch de traduction en anglais. Le jeu de stratégie de Nintendo R&D1 et Intelligent Systems n'a effectivement jamais quitté le Japon depuis sa sortie, le 21 mai 1991. La localisation, réalisée par Nezz, est disponible au téléchargement depuis le 22 mars 2024. Toute l'interface est désormais traduite. La série Nintendo Wars est surtout connue, en Occident, pour les différents épisodes d'Advance Wars.

Nintendo Switch Online. Le 29 mars 2024, « F-Zero: Maximum Velocity » rejoindra le catalogue Game Boy Advance

Nintendo vient d'annoncer une mise à jour du catalogue Game Boy Advance du Nintendo Switch Online + Pack additionnel. Ce 29 mars 2024, les abonnés au service pourront télécharger F-Zero: Maximum Velocity. À cette occasion, l'éditeur a diffuse une courte bande-annonce.

Test de « Princess Peach: Showtime! » sur Nintendo Switch. Ce hors-série mise davantage sur sa variété de gameplay que sa spectacularité

Depuis ce 22 mars 2024, Princess Peach: Showtime! est disponible sur Nintendo Switch, au prix de 59,99 €. Réalisé par Good-Feel (Kirby : Au fil de la grande aventure, Yoshi's Crafted World), ce hors-série s'affranchit des racines « plateforme » de la constellation Super Mario. Voilà bientôt dix-neuf ans que Nintendo n'avait pas consacré une aventure complète à la princesse du Royaume Champignon.

« Luigi’s Mansion 2 HD » sortira sur Nintendo Switch le 27 juin 2024

Lors de l'événement MAR10 Day 2024, Nintendo a fixé la date de lancement de Luigi's Mansion 2 HD. La restauration du jeu d'action/aventure de Next Level Games sortira sur Nintendo Switch le 27 juin 2024. Il sera disponible en éditions physique et numérique, au prix de 59,99 €. Pour rappel, le titre est initialement sorti sur Nintendo 3DS, le 20 mars 2013.

Le remake de « Paper Mario : La Porte Millénaire » sortira le 23 mai 2024 sur Nintendo Switch

Lors de la diffusion accompagnant l'évènement MAR10 Day 2024, Nintendo a fixé la date de lancement de Paper Mario : La Porte Millénaire. Le remake du JRPG d'Intelligent Systems sortira le 23 mai 2024 sur Nintendo Switch, au prix de 59,99 € en éditions physique et numérique. Pour rappel, le titre est initialement sorti le 22 juillet 2004 sur GameCube.
Test de WarioWare: Move It! réalisé sur Switch à partir d'une version fournie par l'éditeur. https://www.youtube.com/watch?v=oslIfDxCsU4 Depuis le 3 novembre 2023, Wario et sa myriade de micro-jeux sont de retour avec WarioWare: Move It! sur Switch, disponible au prix de 49,99 €. Ce nouvel épisode se...Test de « WarioWare: Move It! » sur Switch. Ce nouvel épisode signe le retour du motion gaming